Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

L'Italie excelle sur la culture du bio en 2020

culture biologique italieculture biologique italie
Écrit par Lepetitjournal Milan
Publié le 11 octobre 2020, mis à jour le 12 octobre 2020

Conforté par une demande en hausse constante, le bio poursuit sa croissance en Italie, premier pays en Europe pour son nombre d’opérateurs et la part de surfaces agricoles cultivées.

Le bio connaît un nouveau boom en Italie. Le rapport « Bio en chiffres 2020 » rédigé par Ismea pour le ministère italien des Politiques agricoles, présenté début octobre, confirme l’excellente santé du secteur dans la Péninsule.
Depuis 2010, les hectares de superficies cultivées bio ont augmenté de 79%. Les 2 millions d’hectares de superficies biologiques en 2019, représentent 15,8% des surfaces agricoles cultivées dans l’ensemble de la Péninsule. Une part significative, bien supérieure à la moyenne de l’Union européenne qui atteste de 8% de terrains cultivés bio. C’est aussi bien davantage qu’en Espagne, où 10,1% des terrains sont biologiques, que l’Allemagne (9,07%) et presque le double de la France où 8,06% de la surface cultivée est biologique (mais ce qui représente plus de 2,3 millions d’hectares).
La culture du bio se concentre principalement dans quatre régions de la Botte : la Sicile, les Pouilles, la Calabre et l’Emilie-Romagne représentent 51% des surfaces biologiques.
Parallèlement, le nombre d’opérateurs cultivant des produits biologiques a grimpé de 69% en 10 ans, dépassant la barre des 80.000, souligne le rapport. C’est un peu plus qu’en France, qui comptait 70.000 opérateurs du bio en 2019.

 

Une entrée massive dans la grande distribution

Les produits agroalimentaires biologiques se démocratisent. En témoigne la nette augmentation de leur consommation : +4,4% en un an, ce qui représente 3,3 milliards d’euros. En 2020, 90% des consommateurs italiens ont acheté plus de trois fois un produit biologique, soit 1,4% de plus que l’année précédente. La croissance, qui se poursuit depuis plus de 5 ans, a plus que doublé (+102%) depuis 2013.
Le phénomène est notamment boosté par l’entrée massive du bio dans la grande distribution au cours des dernières années, avec une croissance de 5,7% des produits disponibles. Et les discount ne manquent pas à l’appel, où l’assortiment a augmenté de 10,7%

Au-delà des produits biologiques, c’est la sensibilité écologique qui joue un rôle de plus en plus fort. Les consommateurs se déclarent en effet plus nombreux dans leur recherche de packaging green. Un nouveau défi pour les enseignes de la grande distribution.

 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024