Liberté de la presse : l’Italie, rétrogradée à la 58ème place

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 03/05/2022 à 16:03 | Mis à jour le 03/05/2022 à 16:08
Photo : @Matt C, Unsplash
des cameraman journalistes filment avec leurs caméras

Dans le classement annuel sur la Liberté de la presse, célébrée le 3 mai dans le monde, l’Italie dégringole de 17 places, à la 58ème position. En cause notamment, les menaces exercées par les organisations mafieuses.

La liberté de la presse, célébrée depuis 1993 dans le monde grâce à la journée mondiale instituée par les Nations Unies, est un principe fondamental, mais pas acquis ni assuré, et pas seulement dans les régimes dictatoriaux. En témoigne le classement annuel dressé par l’ONG Reporter sans frontière, selon lequel l’Italie ne bénéficie pas d’une excellente réputation. En 2022, la Péninsule a perdu 17 places par rapport au précédent classement, et occupe la 58ème position. L’Italie souffre notamment des menaces et intimidations exercées par les organisation criminelles et réseaux mafieux : une vingtaine de journalistes vivent sous protection policière permanente sur le territoire. Et comme en 2021, la polarisation de la société lors de la pandémie de Covid-19 a touché les journalistes, victimes d’attaques tant verbales que physiques durant certaines mobilisations contre les mesures sanitaires. La violence des agressions a surtout augmenté dans certains lieux, comme à Rome et dans les régions du Sud de la Botte.

La liberté de la presse dans le monde

Chaque année, le classement mondial de la liberté de la presse évalue les conditions d’exercice du journalisme dans 180 pays et territoires. Au total, 73% des 180 pays évalués sont caractérisés par des situations jugées "très graves", "difficiles", ou "problématiques" concernant la liberté des journalistes à travailler.  Pour cette nouvelle édition, Reporter sans frontière souligne les effets désastreux du chaos informationnel, dû à un espace numérique globalisé et dérégulé, qui favorise les fausses informations et la propagande. Par ailleurs, la guerre en Ukraine (106ème), qui est aussi une guerre de propagande, relègue la Russie à la 155ème place.

Au contraire, la France gagne huit places au classement RSF par rapport à l’année dernière. Désormais située en 26ème position, l’hexagone bénéficie d’une amélioration grâce à la mise au point du schéma du maintien de l'ordre par le ministère de l'Intérieur en 2021, un texte qui définit la place des journalistes dans les manifestations.
Sans surprise, les pays nordiques - Norvège, Danemark et Suède – occupent le trio de tête, et restent un modèle démocratique où s’épanouit la liberté d’expression.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale