Vendredi 21 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les magasins bientôt fermés le dimanche en Italie

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 10/09/2018 à 21:19 | Mis à jour le 11/09/2018 à 09:44
Photo : Pixnio, auteur : Michal Jarmoluk
centro commerciale italia

L’ouverture dominicale est de nouveau au cœur des débats en Italie. Luigi Di Maio entend faire marche en arrière en mettant fin à l’ouverture des magasins le dimanche, avant la fin de l’année.

« L’horaire libéralisé du gouvernement Monti est en train de détruire les familles italiennes. Il faut recommencer à discipliner les ouvertures et fermetures ». Le vice-président du Conseil et ministre italien du Travail Luigi Di Maio avait déjà annoncé la couleur au début de l’été. Il a voulu confirmer son message ce week-end lors d’un déplacement à Bari (sud de l’Italie), avant l’examen ce jeudi d’une proposition de loi venant drastiquement réduire les ouvertures du dimanche et des jours fériés.

400 millions en moins

Depuis 2011, les Italiens et touristes ont pris l’habitude de faire leurs courses le dimanche et jours fériés compris. Le décret « Sauvons l’Italie » (Salva Italia), adopté sous le gouvernement Monti dans une période de pleine crise mondiale, avait autorisé l’ouverture illimitée des magasins, cela afin de relancer la demande.
25% des magasins, tout à tour, resteront ouverts, détaille Luigi Di Maio. Mais la grande distribution s’inquiète. Le président de la Federdistribuzione, l’association de la grande distribution, lance l’alarme : « L’arrêt des ouvertures dominicales engendreraient la perte de milliers d’emplois » et craint par ailleurs « la concurrence avec l’e-commerce ».
Selon le quotidien Sole 24 ORE, les fermetures dominicales engendreraient 400 millions d'euros en moins aux travailleurs, le montant annuel servant à payer le travail extraordinaire (un travailleur gagne 30% en plus le dimanche).

La situation en Europe

Outre l’Italie, 14 autres pays européens ne prévoient aucune restriction à l’ouverture des magasins les dimanches et jours fériés, tels la Bulgarie, la Finlande, l’Irlande, le Portugal ou encore la Suède.
La France quant à elle, autorise l’ouverture des magasins alimentaires jusqu’à 13h. Pour les salariés travaillant dans des magasins de plus de 400m², la rémunération est augmentée de 30%. Les magasins non-alimentaires ont eux la possibilité d’ouvrir avec l’accord préalable du maire de la ville et à condition d’accorder une rémunération double aux travailleurs.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

hé oui mar 11/09/2018 - 18:20

la régltation française est plus complexe. l'ameublement + le bricolage peuvent ouvrir ts les dimanches... d'où la distorsion de concurrence avec les autres commerces quincaillerie et électroménager. les emplois... oui mais lesquels ? CDD, temps partiels, au smic. Combien d'emplois détruits concurrence entre cx qui ouvrent et cx qui ne peuvent pas? et les emplois de semaine (CDI) qui disparaissent en cas de refus de bosser le dimanche? les majorations sont supportées par l'ensemble des salariés.

Répondre

Que faire à Milan ?

DÉCOUVERTE

Ville aperte : découverte d'un merveilleux patrimoine près de Milan

Jusqu’au dimanche 30 septembre se tient la 16ème édition des « Ville aperte in Brianza ». Au programme : la découverte inédite de 150 sites (châteaux, villa et jardins), aux portes de Milan