Mercredi 2 décembre 2020

Le mafieux le plus recherché d’Italie condamné à perpétuité

Par Chloris Ploegaerts | Publié le 21/10/2020 à 14:42 | Mis à jour le 21/10/2020 à 14:49
mafia sicile

En cavale depuis 1993, Matteo Messina Denaro, dernier parrain de la mafia sicilienne, est reconnu coupable d’avoir orchestré les assassinats des juges anti-mafia Giovanni Falcone et Paolo Borsellino. Retour sur un pan de l’histoire de la criminalité qui a marqué l’Italie contemporaine.  

Près de trente ans après les faits et à l’issue d’une longue journée de délibération, la cour d’assises de Caltanissetta en Sicile, a condamné Matteo Messina Denaro à la réclusion à perpétuité dans la nuit du 20 octobre. Le fugitif de 58 ans est ainsi reconnu comme étant l’un des cerveaux des attentats à la bombe de Capaci et de la via d’Amelio, qui ont coûté la vie aux juges anti-mafia Giovanni Falcone et Paolo Borsellino et à leurs escortes policières en 1992.

Un symbole du combat inachevé contre la mafia

Deux massacres survenus à une période charnière de la lutte contre le crime organisé en Italie. Les magistrats étaient en effet des enquêteurs emblématiques du Maxi-procès de Palerme ouvert en 1986, une opération judiciaire historique ayant permis la condamnation de près de 500 membres de la mafia sicilienne. Pour la première fois, la justice démontre l’existence de la Cosa Nostra, jusqu’alors niée par la corruption et la crainte des représailles. C’est dans ce contexte que l’exécution de Falcone et Borsellino est commanditée, en riposte à un arrêt de la Cour suprême de cassation de 1992.

Matteo Messina Denaro aurait plus largement joué le rôle de stratège durant « toute la période terroriste », a rappelé dans son réquisitoire Gabriele Paci, adjoint du procureur au parquet anti-mafia de Caltanissetta. Sa proximité avec son mentor Totò Riina, célèbre parrain corléonais mort en prison en 2017, lui avait permis de devenir chef de la mafia trapanaise.

Reste à savoir si le criminel, déjà condamné à la perpétuité pour d’autres tueries à Florence, Rome et Milan, purgera un jour cette peine maximale mais symbolique.

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Adam Dufour lun 09/11/2020 - 19:16

As-t-il vraiment été appréhendé par les forces de l'ordre? Pourquoi ont parle de "sentence symbolique" a la fin de la nouvelles? Y-a-t-il moyen d'en savoir plus sur les détails de cette appréhension? Je suis curieux. Merci.

Répondre

Que faire à Milan ?

GASTRONOMIE

Guide Michelin 2021 : Les restaurants étoilés à Milan

La 66ème édition du Guide Michelin, présentée il y a quelques jours en streaming, a révélé que le chef-lieu lombard est l’un des plus étoilés de la Péninsule, avec 17 restaurants et 59 en Lombardie.