Italie : Fermeture des magasins le dimanche, les nouvelles règles

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 03/02/2019 à 16:16 | Mis à jour le 04/02/2019 à 17:32
Photo : Pixnio, auteur : Michal Jarmoluk
centro commerciale italia

Les magasins ouverts tous les dimanches en Italie, c’est bientôt fini. Toutes les nouveautés et dérogations établies par la proposition de loi qui s’apprête à entrer en discussion au Parlement.

Aujourd’hui en Italie, tous les magasins sont ouverts le dimanche. Depuis 2012, avec la réforme du gouvernement Monti appelée « Sauvons l’Italie » (Salva Italia), la Péninsule connaît les règles d’ouverture les plus libérales d’Europe : tous les magasins peuvent ouvrir sept jours sur sept.
Mais pour Luigi Di Maio, ministre du Travail, cela « détruit les familles », comme il l’expliquait en septembre dernier, annonçant son souhait de discipliner les ouvertures et fermetures. Cela pour la plus grande inquiétude de l’association de la grande distribution (Federdistribuzione) qui craint « la perte de milliers d’emplois ».

Conformément au programme du gouvernement, l’ouverture des magasins le dimanche dans la Péninsule est ainsi remise en cause. Après des semaines de discussion entre la Lega et le Mouvement 5 étoiles, la proposition de loi a finalement été déposée pour entrer en discussion au Parlement cette semaine.

Ce qui devrait changer

Alors que Matteo Salvini proposait un seuil maximum de huit ouvertures entre dimanches et jours fériés, l’autre vice premier ministre Luigi Di Maio entendait permettre l’ouverture de seulement 25% des magasins. Résultat de la médiation, le texte proposé prévoit des ouvertures divisées par deux par rapport à aujourd’hui (26 sur 52) mais avec de nombreuses dérogations accordées aux Régions, aux localités touristiques et centres historiques. Quatre autres journées sur les douze de fêtes nationales annuelles seront en outre accordées, soit un total de 30 ouvertures « extra ».
Et concernant l’e-commerce, les livraisons des achats en ligne seront interdites durant les jours fériés.

Dérogations

Les villes situées près de la mer, montagnes et lacs pourront concentrer les ouvertures dans les périodes de haute saison afin de profiter de l’afflux touristique.
Les centres historiques quant à eux ne feront l’objet d’aucune restriction. Ils pourront rester ouverts tous les dimanches hormis les jours fériés.
Aussi, les centres commerciaux situés dans les centres historiques pourront rester ouvert. Ceux situés en dehors du périmètre devront tenir compte des 26 dimanches par an.

Sanctions salées

Les commerçants qui ne respectent pas les obligations risqueront une lourde amende allant de 10.000 à 60.000 euros. Un chiffre qui pourrait augmenter en cas de récidive.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale