Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Grève générale vendredi 17 novembre : quels secteurs et quelles villes en Italie

La grève générale du 17 novembre annonçait un vendredi noir en Italie. Suite à des tensions entre syndicats et gouvernement, la mobilisation sera limitée dans la durée et ne touchera pas de la même façon les villes d’Italie, à l'instar de Milan et de Rome. Des transports aux écoles, zoom sur qui croisera les bras, et pour combien de temps.

station de métro déserte en noir et blancstation de métro déserte en noir et blanc
Photo de Stefano Segato sur Unsplash
Écrit par Lepetitjournal Milan
Publié le 15 novembre 2023, mis à jour le 15 novembre 2023

La mobilisation générale du 17 novembre en Italie fait beaucoup parler d'elle cette semaine. En vue de la grève proclamée pour ce vendredi, contre la loi de Finances, un bras de fer oppose d'un côté les deux syndicats CGIL et l'UIL et de l'autre le vice-Premier ministre et ministre des Transports Matteo Salvini. Les deux syndicats, malgré les indications de la Commission de Garantie – qui n’a pas reconnu pas la grève générale et demande une limitation de la durée à 4h -, ont confirmé la mobilisation pour toute la journée. Mardi soir, le ministre des Transports a néanmoins limité l’autorisation de la grève dans les transports publics à une durée de 4 heures, de 9h à 13h.

Grève nationale du 17 novembre : les secteurs concernés

Pour les secteurs des transports, de l’administration publique, de l’école, de l’université et de la santé, la grève est nationale. Pour les autres catégories (secteurs privés inclus), la grève concerne uniquement les travailleurs des régions du Centre de l’Italie. La mobilisation de la CGIL et de l'UIL se découpe en effet en cinq jours de grève au niveau interrégional : après le 17 novembre dans le Centre, ce sera ensuite le tour de la Sicile le lundi 20 novembre ; vendredi 24 des régions du Nord ; lundi 27 novembre pour la Sardaigne et enfin vendredi 1er décembre pour les régions du Sud.

Trains : Comment fonctionneront les transports ferroviaires

La grève impliquera les travailleurs du Groupe FS, qui comprend Trenitalia et Italo, sur l’ensemble du territoire national, à l’exception du Piémont (du fait d’une grève trop rapprochée dans la région). Les travailleurs ne pourront donc se mobiliser que pour une durée de 4 heures, de 9h à 13h. Les sites de Trenitalia et FS mentionnent la liste des liaisons garanties.
La grève concernera également les trains régionaux, à l’exception de Trenord en Lombardie.

Bus, métros : Comment fonctionneront les transports publics locaux

Les modalités seront différentes selon les villes. La limite de 4h imposée par le gouvernement vaut également pour les transports publics locaux.
Certaines entreprises de transports locaux sont exclues de la grève, au motif qu’elles ont proclamé une autre grève trop récemment. C’est notamment le cas pour ATM à Milan, TPER à Bologne et ANM à Naples. Il doit en effet y avoir un intervalle d’au moins 10 jours entre deux grèves.

Grève des taxis et du transport aérien ?

Le transport aérien n’est pas intéressé par la grève. En revanche, les taxis pourront s’abstenir de travailler de manière totale ou partielle au cours de la journée.

 

lepetitjournal.com Milan
Publié le 15 novembre 2023, mis à jour le 15 novembre 2023

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024