TEST: 2275

Coronavirus : six jours pour transformer la Fiera de Milan en hôpital

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 13/03/2020 à 14:09 | Mis à jour le 14/03/2020 à 16:08
Photo : Unsplash @lcma1028
Hôpital lombardie coronavirus

En six jours, la Fiera de Milan (Portello) pourrait se transformer en hôpital temporaire, sur le modèle de celui construit dans le Wuhan en 10 jours. A la clé : 500 lits supplémentaires.

Les études et dessins ont déjà été élaborés. Les pavillons 1 et 2 de l’espace d’exposition de la Fiera Portello pourraient se transformer en hôpital pour subvenir au besoin urgent de lits en Lombardie. Deux étages de 1.200 et 1.000 m² chacun, 250 lits en soins intensifs à chaque niveau. Tel est le plan que la région a développé avec les techniciens de la Fondation Fiera et la Protection civile. Une chambre prototype, ressemblant à une sorte de container, pourrait être répliquée au rythme des besoins, et équipée par les machines nécessaires. Pour cela, encore faut-il le matériel requis (respirateurs...) et le personnel disponible. L’adjoint à la Santé, Giulio Gallera, parle de 500 médecins et environ 1.500 infirmiers pour garantir les tours de garde sur 24heures.

Le temps requis pour monter les préfabriqués et installer les circuits électriques et d’aération adéquats : « environ une semaine », assure Giulio Gallera. Et le modèle pourrait ensuite servir à toute l’Italie, en étant transféré dans les régions nécessiteuses.
En plus de mettre à disposition la zone de Portello, la Fondation Fiera Milano « prendrait en charge une partie des dépenses », a précisé le responsable de la Santé lombarde.

 

Mise à jour : Vendredi soir, la Protection civile a annoncé à la région qu'elle n'était pas en mesure de fournir le matériel, ni le personnel nécessaire pour faire fonctionner ce type d'hôpital provisoire.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale