Lundi 6 juillet 2020

Consommation, impôts, bonus : Ce qui va changer en Italie en 2020

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 07/01/2020 à 00:05 | Mis à jour le 07/01/2020 à 00:05
Photo : Plusieurs mesures visent à lutter contre l'évasion fiscale | @jarmoluk PIXABAY
Loi de finance italie 2020 pixabay

Comme la chaque année, la loi de finance apporte son lot de changements. Point par point, tour d'horizon des principales nouveautés, entre déductions fiscales, bonus pour les familles et courses chez les commerçants.

Première nouvelle : si la loi de finance 2020 fait naître de nouvelles taxes, la TVA sur la consommation reste inchangée. Depuis 2012, son augmentation est ainsi repoussée d’année en année.

Ticket électronique

Depuis le 1er janvier, le ticket de caisse a changé, il n’a plus de valeur fiscale. Cette modification ne vous a sûrement pas frappé, mais elle concerne désormais tous les commerçants, obligés d’émettre un ticket électronique dont les données sont automatiquement envoyées au fisc italien.

Déductions fiscales

Attention, les dépenses pouvant être déduites des impôts à payer l’année suivante ne seront possibles qu’à condition qu’elles soient traçables. En clair, les activités sportives des enfants, les dépenses vétérinaires, la cantine de l’école, les droits d’inscription à l’université, et toutes les autres dépenses déductibles, doivent être effectuées par paiement électronique, virement bancaire ou chèque.

Une loterie pour réduire l’évasion fiscale

Prévue depuis longtemps et toujours renvoyée, le gouvernement a finalement instauré une loterie, qui sera mise en place par l’administration fiscale à partir de juillet. A la clé, des gros lots mis en jeux chaque mois de 10, 30 et 50.000 euros et un prix annuel de 1 million d’euros.
Le principe est simple : les citoyens pourront demander un code sur un site internet créé par le fisc. C’est ce code qui sera indiqué au commerçant avant l’émission du ticket de caisse électronique. Si le paiement est réalisé en espèce, il conviendra de donner son codice fiscale au préalable. Avec un paiement par carte bancaire ou bancomat, ce ne sera pas nécessaire et qui plus est, les chances de gagner seront doubles.

De nouvelles taxes

Le 1er juillet marquera le début de la nouvelle « taxe sur le plastique », équivalente à 50 centimes par par kilo (soit moitié moins de ce qui était initialement prévu). Elle s’appliquera sur les bouteilles bien sûr – or les Italiens sont les champions de la consommation d’eau en bouteille ! -, les sacs, les barquettes mais aussi les tetrapak de lait, les contenants pour lessive et les emballages de marchandise. Si le coût est à la charge de l’entreprise, cette dernière risque fortement de le reporter sur le prix de vente des produits visés. L’association de consommateur Federconsumatori estime une dépense annuelle de 138 euros pour les familles.

Trois mois plus tard (le 1er octobre), ce sera au tour de la « sugar tax » d’être lancée. La nouvelle taxe sur les boissons sucrées sera équivalente à 10 centimes par litre pour les boissons déjà prêtes, 25 centimes pour celles à diluer. Les boissons édulcorées contenant moins de 25 grammes de sucres par litre sont exemptées. Là encore, si c’est le producteur qui devra verser l’impôt, le prix de vente des boissons visées pourrait bien augmenter.

Bonus pour les familles

Le gouvernement a misé sur un soupçon de politique familiale en reconnaissant à toutes les familles un bonus pour les crèches et les bébés nés ou adoptés en 2020. A partir de février, la contribution à la crèche sera de 3.000 euros pour les revenus d’un ménage inférieurs à 25.000 euros, de 1 500 euros annuels pour ceux supérieurs à 40.000 euros.
Quant au « bonus bébé », les familles pourront compter sur un chèque mensuel (pendant 12 mois) de 160 euros pour des revenus inférieur à 7.000 euros,120 euros entre 7.000 et 40.000 euros et 80 euros pour tous les autres revenus. A noter : le bonus grimpera de 20% pour un 2ème enfant.

Flat tax

Pour de nombreux travailleurs qui ont bénéficié de la flat tax à 15%, instaurée en 2019 par le gouvernement Lega-M5S, le rêve est déjà fini. Le nouvel exécutif resserre l’étau et exclu par exemple ceux qui en 2019 ont déclaré des revenus de travail salarié supérieurs à 20.000 euros bruts.

Déclaration de revenus

Quelques mois supplémentaires ont été accordés pour présentation le « modèle 730 » destiné à la déclaration de revenus, repoussée du 23 juillet au 30 septembre

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Copenhague Appercu
VOYAGES

Norvège : destination nature par la route du nord

Avec ses 387.000 km², ses 25.000 km (!) de côtes, fjords inclus, et ses quelques 5 millions d’habitants, voilà une destination qui ravira les amoureux de nature à l’état brut !