Mercredi 19 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Expo: La famille Trentin, mémoire partagée entre la France et l’Italie

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 01/11/2018 à 23:09 | Mis à jour le 02/11/2018 à 14:13
Photo : L'exposition est à voir du 2 au 11 novembre à la casa della Memoria à Milan
logo_mostra_Trentin_2

Arrivée à Milan, l’exposition Trentin raconte les années d’exil d’une famille italienne en France, durant l’antifascisme européen. A voir jusqu’au 11 novembre à la Casa della memoria.

« Une magnifique exposition qui représente la mémoire partagée entre nos deux pays, la France et l’Italie », raconte Martine Zeitoun Ventura, déléguée régionale de Lombardie et Vénétie du Souvenir Français et qui habite à Brescia depuis 40 ans. L’histoire d’« Une famille en exil, les Trentin durant l’antifascisme européen » arrive à Milan à travers une riche exposition inaugurée ce vendredi 2 novembre à la Maison de la mémoire, parrainée notamment par le Consulat général de France à Milan et le Souvenir Français, une association internationale qui compte 200.000 adhérents.

De Venise à Toulouse

Silvio Trentin (le père), juriste, professeur de droit public à l’université de Venise, héros de guerre et ancien député, a été l’un des premiers à refuser de se soumettre au régime fascisme, suite à une loi qui obligeait tous les fonctionnaires à promettre obéissance intellectuelle et scientifique au régime. Il démissionne et abandonne l’Italie pour s’expatrier en France, avec sa famille en 1926. Un exil qui durera plus de 17 ans. Silvio se réfugie avec sa femme et ses deux enfants dans le sud-ouest de la France où son 3ème enfant naîtra quelques mois plus tard, Bruno, futur fondateur du principal syndicat italien, la Cgil.
Malgré les difficultés économiques que rencontre cette famille bourgeoise d’immigrée, les Trentin sauront construire un exceptionnel réseau de relations avec les plus importantes figures de l’antifascisme italien en exil et le monde culturel et politique français. « Silvio Trentin aura d’abord essayé de cultiver la terre, sans succès, et aura été ouvrier. Puis grâce à un élan de solidarité de la part d’universitaires français, il a pu acheter une petite librairie à Toulouse », explique Martine Zeitoun Ventura. Un lieu qui servira à tenir des réunions secrètes et d’organiser la résistance. Il fonde par ailleurs le mouvement Libérer et Fédérer en 1941.
En 1943, toute la famille rentre en Italie, hormis la fille Franca, naturalisée française. Le père mourra quelques mois plus tard, après avoir été arrêté.

Durant l’inauguration de l’exposition, interviendront notamment Charles Chapouilly, Consul général adjoint de France à Milan et Martine Zeitoun Ventura.

Informations pratiques :
Du 2 au 11 novembre 2018 à la Casa della Memoria de Milan
Via Federico Confalonieri, 14, 20124 Milano
Plus d’infos : www.centrotrentin.it

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Milan ?

TOP 10

9 séries incontournables sur l’Italie

A l’occasion de la sortie de l’Amie prodigieuse, notre sélection de 9 séries racontant l’Italie. Entre politique, histoire, scandales célèbres et mafia: découvrez l’Italie au plus proche de la réalité