Lundi 21 septembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Réouverture des frontières : dans quel(s) pays voyager ?

Par Déborah Collet | Publié le 08/06/2020 à 18:00 | Mis à jour le 30/06/2020 à 15:39
reouverture frontieres france europe monde

Le déconfinement en Europe s’organise avec notamment l’ouverture prochaine des frontières intérieures et extérieures. Dans les autres pays du monde, les frontières restent, pour la plupart, fermées. Dans quels pays est-il toujours interdit de voyager ? Des mesures de quarantaine sont-elles exigées ? 

Ce 15 juin, plusieurs États membres de l'Union européenne dont la France ont réouvert leurs frontières intérieures de l’UE. Selon l’évolution de l’épidémie de coronavirus, les restrictions à destination des voyageurs extérieurs de l’UE seront levées dès le 1er juillet.

Union européenne : la réouverture des frontières intérieures

Les ministres de l’Intérieur de l’Union européenne se sont réunis en visioconférence vendredi 5  juin pour coordonner une réouverture progressive des frontières intérieures de l'Union européenne (UE) et de l'espace Schengen. La commissaire suédoise aux Affaires intérieures, Yvla Johansson, a annoncé : "La plupart des gouvernements lèveraient d'ici au 15 juin, les contrôles aux frontières entre pays membres mais certains attendront néanmoins la fin du mois". Le Conseil européen a déclaré : "Étant donné que la situation sanitaire générale s'améliore, tous les États membres sont en train d'assouplir et de lever progressivement certaines des mesures qui ont été appliquées au niveau national ou régional."

Espace Schengen : les liaisons aériennes reprennent avec 15 pays ?

L'Union européenne rouvrira ses frontières le 1er juillet avec une quinzaine de pays dont l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, l'Uruguay, auxquels s'ajoute la Chine, sous condition de réciprocité, en d'autres termes si le pays accueille des voyageurs de l'UE sur son territoire. La liste officielle exclut les États-Unis, la Russie, Israël, le Brésil ou encore l'Inde, jugés encore comme des pays encore trop dangereux selon les critères fixés par la Commission. La liste sera révisée régulièrement en vue de l'avancée de la situation dans chaque pays. 

La secrétaire d'État croate, Terezija Gras, dont le pays exerce la présidence semestrielle de l’UE, a précisé que cette réouverture des frontières extérieures aux voyageurs provenant de pays en dehors de l’espace Schengen et de l’UE doit se faire de manière "coordonnée, proportionnée et non discriminatoire." 

La réouverture des frontières en France

Ce 15 juin, plusieurs États de l'Union européenne dont la France ont réouvert leurs frontières intérieures de l’UE. En revanche, est imposée une quatorzaine volontaire aux voyageurs provenant de pays à risque. Les frontières françaises ne sont pas fermées mais "font toujours l'objet de restrictions de circulation mises en œuvre dans le cadre de contrôles aux frontières coordonnés avec nos partenaires." précise le site du ministère des Affaires étrangères. La France a prévenu qu’elle appliquera "la réciprocité" aux pays imposant des restrictions à ses ressortissants.

Depuis le 25 mai, tout voyageur et résident permanent français venant de l’étranger hors de l'Union européenne est invité à se mettre en quatorzaine volontaire. Pour en savoir plus, cliquez ici. 

 

UE : ouverture progressive de toutes les frontières

frontieres reouverture monde france europe

Allemagne

Le 15 juin, l’Allemagne a retiré l’interdiction de voyager sur son territoire envers l’ensemble des voyageurs provenant de l’Union européenne. Les personnes provenant de la Grande-Bretagne, de la Suisse, de la Norvège, du Liechtenstein et d’Islande peuvent également entrer sur le territoire allemand. L'Allemagne a annoncé, mercredi 10 juin, qu’elle prévoyait d'interdire l’entrée sur son territoire aux non Européens jusqu’au 31 août.

Autriche

À partir du 15 juin à minuit, l’Autriche lèvera ses contrôles aux frontières aériennes et terrestres pour les ressortissants européens. L’entrée sur le territoire autrichien depuis un aéroport est possible pour les citoyens français et les autres ressortissants européens.

Bulgarie

Les voyageurs européens peuvent entrer librement sur le territoire bulgare, en revanche, ceux provenant de pays durement touchés par la pandémie sont tenus de respecter une période de quarantaine de 14 jours. D’après l’ambassade de France à Sofia : "Restent soumis à une période de quarantaine de 14 jours au domicile, sauf catégories particulières, les voyageurs en provenance de Suède, du Royaume-Uni, de Belgique, d’Irlande, du Portugal, d’Espagne, de Malte et d’Italie et de tous les pays tiers à l’exception de la Serbie, de la Bosnie-Herzégovine et du Monténégro." Depuis le 1er juin, les voyageurs en provenance de France ne sont eux plus soumis à quarantaine.

Croatie

Depuis le 11 mai, les frontières maritimes et aériennes de la Croatie sont ouvertes aux ressortissants de l’Union européenne. Cette mesure a été prise afin de soutenir le tourisme puisque de nombreux Européens visitent chaque année la Croatie. Les voyageurs doivent se munir d’autorisation d’entrée et de sortie du territoire croate pour motif touristique pour les ressortissants européens et leur famille sur présentation d’une preuve de réservation d’un hébergement (appartement, hôtel…), d’un emplacement de camping-car ou d’une location de bateau.

Chypre

Les frontières du pays sont accessibles pour les citoyens en provenance d’Allemagne, d’Autriche, de Bulgarie, de Croatie, de République tchèque, du Danemark et d’autres pays, à condition qu'ils puissent prouver, par un test effectué avant leur arrivée, qu'ils n'ont pas été contaminés par le coronavirus. Depuis le 10 juin, la France tout comme la Belgique, l’Irlande, l’Italie, le Portugal, l’Espagne, la Suède, les Pays-Bas et le Royaume-Uni ont été placés dans la "catégorie C", désignant les pays considérés à risque. Les ressortissants en provenance d’un pays de la catégorie C ne sont toujours pas autorisés à entrer sur l’île.

Danemark

Depuis le 15 juin, le Danemark a réouvert ses frontières aux citoyens allemands, norvégiens et islandais. Pour les Français et les autres habitants de l’Union européenne, il faudra attendre la fin de l’été. Le gouvernement conseille de ne pas voyager vers tous les autres pays en attendant une possible réouverture des frontières avec le reste de l’Europe (espace Schengen) et le Royaume-Uni après le 31 août.

Espagne

L'Espagne a rouvert ses frontières avec les autres pays de l'Union européenne le 21 juin. Il y a toutefois une exception, à savoir le Portugal, qui a demandé que ses frontières avec l'Espagne ne soient pas ouvertes avant le 1er juillet. 

Grèce

La Grèce, depuis le 15 juin, accueille ses premiers vols touristiques en provenance d’une liste de pays précise, comme la France, le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne. Les passagers ne seront plus soumis à des mesures strictes de quarantaine, à l’exception de ceux arrivant des régions les plus touchées par le Covid-19 : l'Ile-de-France, quatre régions italiennes et quatre autres en Espagne. Athènes invite également les ressortissants de certaines régions hors de l’Union européenne comme l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Sud ou la Chine à visiter la Grèce. 

Hongrie

La Hongrie reste jusqu’ici en état d’urgence et seuls les voyageurs étrangers issus des pays voisins peuvent se déplacer sur le territoire.

Italie

Depuis le 3 juin, l’Italie ouvre ses frontières aux visiteurs en provenance de l’Europe et du Royaume-Uni afin d’aider le secteur touristique. La quarantaine obligatoire envers les voyageurs dans la péninsule a été levée.

Norvège 

La Norvège autorise l'entrée sur son territoire des voyageurs en provenance des pays nordiques, à l'exception de la Suède. Jusqu’au 20 août prochain, tous les étrangers non-résidents ou ne travaillant pas en Norvège ne peuvent se rendre sur le territoire norvégien, à quelques exceptions près.

Pays-Bas

Les citoyens de l’Union européenne, de la Norvège et de la Suisse peuvent d’ores et déjà se rendre aux Pays-Bas.

Portugal

Le Portugal a été l’un des premiers pays de l’UE a déclaré être prêt à accueillir des touristes dès le 22 mai. Les liaisons aériennes en provenance et en direction de l’Union européenne ont repris depuis le 15 juin. Les Français possédant une résidence au Portugal peuvent rejoindre le pays et traverser l’Espagne.

République tchèque

Depuis le 5 juin, le gouvernement tchèque a permis l’ouverture de ses frontières avec l'Autriche et l’Allemagne. Les frontières du pays rouvriront avec la Suisse, la Finlande, les pays baltes et ses voisins. Les Tchèques pourront aussi voyager librement dans des pays qui ont été fortement touchés par la maladie de Covid-19 comme la France, l’Italie et l’Espagne. Néanmoins les ressortissants de ces pays devront, eux, avoir un certificat prouvant qu’ils ont été testés négatifs au virus s’ils souhaitent pouvoir entrer sur le territoire tchèque.

Suède

Les frontières de la Suède restent accessibles pour tous les voyageurs de l’Union européenne. Le Premier ministre, Stefan Löfven, a annoncé la prolongation jusqu’au 15 juillet de la recommandation visant à éviter les voyages à l'étranger dits inutiles. 
 

Et dans le reste du monde : quelles sont les régions du monde qui gardent leurs frontières fermées  ?

frontieres reouverture monde france europe

Australie

D’après le groupe de travail Tourism Taskforce, les Australiens pourraient se rendre en Nouvelle-Zélande et vers d’autres pays du Pacifique à partir du 1er juillet. En revanche, l’Australie ne prévoit pas pour le moment d’ouvrir ses frontières avec d’autres pays comme les États-Unis ou la France. D’après le ministre du Commerce, du Tourisme et de l’Investissement, Simon Birmingham, les voyages touristiques pourraient n’être autorisés de nouveau qu’à partir de 2021.

En Amérique latine

La plupart des États d’Amérique latine ont suspendu toute possibilité, terrestre aérienne ou maritime d’entrer dans leur pays. L’Argentine, par exemple, a interdit l’entrée sur son territoire des personnes provenant d’Italie mais pas de la France. En revanche, de nombreux pays d’Amérique latine demandent une mise en "quarantaine préventive" des voyageurs. L’Équateur a décidé d’autoriser début juin des vols internationaux.

Canada

Depuis le 18 mars, les frontières du Canada restent fermées. Pour tous les ressortissants non canadiens, il est interdit d'entrée sur le territoire, sauf exceptions, comme pour les travailleurs temporaires et les titulaires d'un permis d'étude. Les liaisons aériennes en provenance de l’étranger ont été diminuées et les avions peuvent atterrir dans quatre aéroports canadiens : l’aéroport Pearson de Toronto, l’aéroport Montréal-Trudeau, l’aéroport international de Vancouver et l’aéroport international de Calgary. Toute personne entrant sur le territoire canadien devra se mettre en isolement pendant 14 jours après son arrivée. En plus de ces mesures, depuis le 21 mars, la frontière terrestre entre les États-Unis et le Canada est également fermée pour tous les déplacements à caractère non-essentiel.

Chine

La Chine a annoncé un assouplissement de ses restrictions sur les vols internationaux. Selon le communiqué publié par l'autorité de l'aviation civile chinoise (CAAC), à partir du 8 juin, les compagnies aériennes étrangères pourront assurer un vol par semaine à destination de la Chine Continentale, excluant donc les villes de Hong Kong et de Macao. Les passagers seront tous testés dès leur arrivée sur le territoire chinois. La quarantaine pour les voyageurs de Chine, Macao, et Taiwan vers Hong Kong a été prolongée jusqu’au 7 juillet mais au-delà, une bulle de voyage se précise

États-Unis

Après l’interdiction faite aux Européens d'entrer aux États-Unis, Donald Trump a ordonné, le 20 mars, la fermeture temporaire de la frontière entre les États-Unis et le Canada pour tous déplacements dits "non-essentiels." La frontière entre les Etats-Unis et le Canada devrait rester fermée jusqu'au 21 juin.

Grande-Bretagne

À partir du 8 juin, la Grande-Bretagne autorisera tous les voyageurs à rentrer sur son territoire. En revanche tous les voyageurs arrivant de l’étranger, y compris les ressortissants britanniques, devront respecter une quatorzaine obligatoire en isolement. Cette mesure devrait être réexaminée "toutes les trois semaines" pour analyser l’évolution du virus de Covid-19 au Royaume-Uni. Depuis le 15 juin, les voyageurs en provenance du Royaume-Uni ne font plus l'objet de restrictions d'entrée sur le territoire français, mais ils seront toutefois invités à effectuer une quatorzaine. 

Inde 

En Inde, la suspension des vols commerciaux à l’international est maintenue jusqu’à nouvel ordre. Comme indiqué par le Consulat général de France à Calcutta "Il n’est pas possible de prédire la reprise des services aériens vers l’Europe." Les voyageurs en provenance de France ne sont toujours pas admis en Inde. En revanche, des vols spéciaux sont organisés à destination de la France et de l’Europe par certaines compagnies aériennes. Le pays a suspendu l’attribution de tous les visas de tourisme et les bateaux de croisière ne sont pas autorisés à accoster dans les ports.

Indonésie 

Les frontières sont fermées au tourisme, aucun visa touristique n’est délivré. Pour les touristes encore présents sur place, leur visa est renouvelé automatiquement, jusqu’à la fin de l’état d’urgence. Pour le moment, aucune information officielle quant à une éventuelle réouverture des frontières au tourisme n'a été publiée. Les règles d’entrée sur le territoire sont maintenues pour : les ressortissants indonésiens, les personnes titulaires d'un permis de travail (KITAS/KITAP), visa retraité, les détendeurs de visa diplomatique, le personnel d'assistance médicale et humanitaire, les compagnies aériennes et les étrangers travaillant sur des projets stratégiques nationaux.

Japon

Depuis le 3 avril et jusqu’à nouvel ordre, toute personne non japonaise ayant séjourné dans l’une des zones énumérées, incluant le France, l’Espagne ou encore le Portugal ne peut entrer sur le territoire japonais. Pour les ressortissants français qui ne seraient pas concernés par cette interdiction, "des mesures additionnelles" s’appliquent telle que l’auto-quarantaine à leur arrivée. La validité des visas a été aussi suspendue pour les ressortissants français.

Maroc 

Le Maroc et l’Algérie ont interrompu leurs vols internationaux mais le rapatriement de ressortissants français est toutefois autorisé par nécessité. Le Maroc a annoncé prolonger jusqu'au 10 juillet son État d'urgence sanitaire. 

Russie

Après avoir fermé l’ensemble de ses frontières le 28 mars, la Russie ne compte pas accueillir de si tôt des ressortissants européens.

Singapour

Depuis le lundi 24 mars, tous les visiteurs en court séjour (tourisme, voyage d’affaires...) sont interdits d’entrée à Singapour. Singapour a annoncé le 20 mai la reprise progressive des transits à l’aéroport de Changi à partir du 2 juin. Les personnes résidant à Singapour qui se trouvent à l’étranger doivent impérativement obtenir l’autorisation des autorités singapouriennes avant de pouvoir revenir à Singapour, sous peine de lourdes sanctions allant jusqu’à l’annulation du titre de séjour suivie d’une expulsion.

Tanzanie

En Tanzanie, depuis le 18 mai, les vols internationaux de passagers sont autorisés. Tous les voyageurs seront toutefois soumis à un dépistage afin de limiter la propagation de la pandémie de Covid-19.

Thaïlande 

La  CAAT (autorité de l’aviation civile de Thaïlande) a prolongé l’interdiction des vols de passagers entrants sur son territoire jusqu’à la fin du mois de juin. Le gouvernement thaïlandais envisagerait la création de "bulles de voyage" avec des accords bilatéraux avec certains pays uniquement lorsque le pays rouvrira ses frontières. Le Premier ministre, Prayut Chan-o-cha, a déclaré "lorsque la situation du Covid-19 se révélera plus favorable, nous permettrons les voyages entre les pays. Cependant, seuls les États avec lesquels nous signerons un accord seront autorisés."

Tunisie 

Le chef du gouvernement tunisien, Elyès Fakhfakh, a confirmé la réouverture des frontières aériennes, terrestres et maritimes à partir du 27 juin 2020, après plus de trois mois de fermeture des frontières en raison de la pandémie de Covid-19. Pour plus d'informations, cliquez ici. 

Turquie 

La Turquie a ouvert ses frontières maritimes et terrestres avec l’Europe et avec la Syrie. Les autorités turques travaillent sur la mise en place de "certificats" pour permettre aux touristes de se rendre en Turquie cet été. À noter que, même si les frontières extérieures sont fermées, les vols ont repris progressivement (et certaines frontières terrestres ont rouvert) entre la Turquie et certains pays de l’Union européenne depuis la mi-juin. Les personnes actuellement autorisées à entrer dans l’espace Schengen sont : les Français et leurs conjoints et enfants – à condition, s’ils n’ont pas la nationalité française, d’avoir un visa —, les ressortissants des pays de l’UE et pays assimilés résidant en France de manière permanente, les ressortissants turcs et de pays tiers titulaires de cartes de séjour en cours de validité. 

Pour plus d’informations, nous vous recommandons de consulter le site du Consulat général de France à Istanbul.

Ukraine 

L’Ukraine a mis en place des mesures restrictives jusqu’au 22 juin. Les ressortissants étrangers ne peuvent pas se rendre sur le territoire ukrainien, sauf s’ils sont titulaires de titres de séjour ou conjoints d’Ukrainiens. Toute personne autorisée à entrer sur le territoire doit réaliser une quatorzaine obligatoire. Les vols extérieurs devraient reprendre à partir du 15 juin, sous réserve de l’ouverture des frontières des pays de destination.

Vietnam 

Lors d'une réunion du gouvernement tenue à Hanoï mercredi 24 juin, le Premier ministre a déclaré que les frontières ne seraient pas rouvertes pour le moment, compte tenu des secondes vagues de Covid-19 survenues dans plusieurs pays voisins. 

 

Pour toutes informations en temps réel sur les frontières, les moyens de transport disponibles, les restrictions de voyage, les mesures de santé publique et de sécurité, ainsi que d’autres renseignements pratiques pour les voyageurs, vous pouvez vous rendre sur la plateforme web de la Commission européenne : Re-open EU.

 

deborah collet

Déborah Collet

Spécialisée en communication et dans les relations médias, elle est aujourd’hui journaliste au sein de la rédaction internationale.
49 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

arthur sam 01/08/2020 - 22:04

J'envisage de partir fin septembre/octobre sur le Chemin de Compostelle Porto-Santiago Tous les hébergements seront-ils réouverts ? Merci.

Répondre
Commentaire avatar

Pierre mar 23/06/2020 - 15:12

Vous nous dites que l’on peut voyager mais il n’y a pas d’avions, alors vérifiez vos informations

Répondre
Commentaire avatar

Bb jeu 18/06/2020 - 04:09

Bonsoir souhaite avoir le visa non résident pour les usa je suis auto entrepreneur pouvez-vous vous m’aidez je vis au au maroc jai la carte de séjour qu’elle sont les papiers à fournir et j’espère dici la quil yaura des vols

Répondre
Commentaire avatar

expat mar 30/06/2020 - 15:44

Bonjour, Nous ne sommes pas en mesure de vous répondre concernant les papiers à fournir dans ce cas-là. Nous vous conseillons de vous rapprocher de l'Ambassade et du Consulat des États-Unis au Maroc.

Répondre
Commentaire avatar

beatrice dietsch mer 17/06/2020 - 12:21

Bonjour J'ai des vacances prévus au Québec debut septembre j'aurais aimé savoir si je pourrais m'y rendre et dans quelles conditions ou si je dois tout annuler Merci d'avance

Répondre
Voir plus de réactions

Société

Tel Aviv Appercu

Israël reconfinée pour trois semaines

Israël se reconfine ce vendredi 18 septembre à 14h, pour une durée de trois semaines. C’est le premier pays à connaître un deuxième confinement depuis le début de la Covid-19.

Culture

Bucarest Appercu
INTERVIEW

Tilla Rudel, nouvelle directrice de l'Institut français de Timișoara

Cette semaine notre rédaction est allée du côté de Timișoara, une ville que nous affectionnons tout particulièrement, pour vous présenter la nouvelle directrice de l'Institut français de Timișoara, Ma