Mercredi 8 juillet 2020

COVID-19 - La réouverture des frontières est annoncée officiellement

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 03/06/2020 à 17:40 | Mis à jour le 03/06/2020 à 18:45
AVION TUNISAIR

Le gouvernement Tunisien a annoncé la réouverture des frontières à compter du 27 juin 2020 et la levée de la restriction de circulation entre gouvernorats. Le secteur hôtelier reprend ses activités à 50 % de capacité, polémique entre l'UGTT, Tunisair et l'Etat

Réouverture des frontières

Le chef du gouvernement Elyès Fakhfakh a confirmé la date de la réouverture des frontières aériennes, terrestres et maritimes : ce sera le 27 juin 2020, après plus de trois mois de fermeture des frontières en raison de la pandémie de Covid-19.
Réunie lundi sous la présidence du chef du gouvernement Elyès Fakhfakh, la commission nationale de lutte contre le covid-19 a décidé des nouvelles mesures suivantes, à partir du 4 juin 2020 :

. les Tunisiens rapatriés seront soumis à un isolement sanitaire obligatoire dans un hôtel dédié pour une durée de sept jours (à leurs frais) et sept jours supplémentaires à domicile avec suivi sanitaire rigoureux. Ces frais ont été fixés à 60 dinars (HT) par jour en pension complète pour les hôtel 3 étoiles, à 80 dinars (HT) par jour pour les hôtel 4 étoiles, et à 100 dinars (HT) par jour en 5 étoiles.

. la circulation et les déplacements entre les régions est autorisée

Plus de détails seront fournis dans les jours à venir sur les mesures sanitaires réservées aux voyageurs de tourisme à compter du 27 juin.

Réouverture des hôtels et restaurants : lire notre article ICI

L'Etat appelé à renflouer Tunisair 

Le ministre d’Etat du Transport et de la Logistique Anouar Maârouf a déclaré sur Express FM le 2 juin 2020, que le retour du tourisme est principalement lié aux mesures sanitaires qui seront appliquées. Il sera progressif, allant de 30% jusqu’à 75% selon l'évolution de la pandémie.
Revenant sur le dossier Tunisair, le ministre a indiqué que l’Etat ne délaissera pas la compagnie nationale, soulignant que Tunisair a enregistré des pertes estimées à 900 milliards en 2017 et qui peuvent dépasser 1000 milliards cette année. « En bon père de famille, l’Etat doit sauver Tunisair et garantir sa survie. Toutefois, il est nécessaire qu’elle soit bénéficiaire. La compagnie doit être jugée par rapport à sa rentabilité et se doit d’acquérir les services même auprès d’autres entreprises publiques. Pour sauver Tunisair, il faut injecter 1000 milliards, ce qui est énorme. Elle doit donc mettre en place un business plan clair et pour pouvoir restituer cette somme. L’Etat va injecter ce montant lorsqu’il sera sûr du retour sur investissement ». 

Suite à ces déclarations, l'UGTT a appelé le gouvernement à éclaircir sa position et à appliquer l’accord du 22 octobre 2012 ainsi qu’à revoir, d’une manière participative, la situation de chaque institution. L'UGTT a également demandé le soutien aux établissements publics stratégiques tels que ceux relatifs aux mines, à l’énergie, l’hydraulique, à l’agriculture et au transport, à travers un programme de réforme garantissant son caractère public, sa continuité et le paiement de ses dettes.

Elyes Mnakbi, PDG de Tunisair, avait évoqué les principales causes de la crise de la compagnie aérienne, dans une interview accordée au journal Le Point, le 16 mai : la nécessité absolue de revoir le statut du transporteur aérien, source de tous les maux d’une compagnie détenue à 62% par l’Etat. Le fond du problème, selon le diagnostic de M. Mnakbi, est le statut hybride de Tunisair : " on lui demande des résultats dignes du privé tout en accomplissant des missions publiques ".  Afin de " stopper l'hémorragie, Tunisair a besoin d'une aide d'urgence de 100 millions de dinars pour maintenir les salaires et régler les fournisseurs, pendant que les avions sont cloués au sol ".

Programme de la troisième phase du déconfinement (4 juin-14 juin) 

. Ouverture des lieux de culte 

. Reprise des entraînements sportifs en vue de compétitions internationales

. Ouverture des hôtels et restaurants touristiques, avec une capacité de 50 %, après certification du protocole sanitaire obligatoire

Pour chaque phase, le port du masque/ bavette et la distanciation sociale, pour toute activité extérieure et/ou professionnelle est obligatoire. Détails par secteurs, sur le site officiel COVID-19.tn.

A compter du 15 juin, toutes les activités pourront reprendre normalement, avec le respect des mesures sanitaires édictées, sauf avis contraire.

Evolution du coronavirus covid19 en Tunisie  :

Au 4 juin, le total des cas est de 1087, dont 49 décès, 965 rétablis,  soit une moyenne de 92 cas déclarés et 4 morts par million d'habitants. Suivre les chiffres par gouvernorat ICI

1 cas seulement est hospitalisé.

DEPISTAGES EN COURS

53161 dépistages ont été effectués. Le taux de cas positifs est de 2,045 %.

Actions de l'ambassade de France

Depuis l’annonce de la fermeture des espaces aériens entre la France et la Tunisie à la mi-mars, la mobilisation de l’Ambassade de France et du Consulat général a permis le retour de plus de 17.000 résidents en France.

Des vols continuent à être mis en place. Les passagers doivent être munis d’une attestation de déplacement international dérogatoire pour entrer sur le territoire national, disponible sur le site du ministère de l’Intérieur, ainsi qu'une déclaration de non symptômes du COVID-19 » à télécharger et remplir depuis la rubrique dédiée sur le site de l’Ambassade.

Les réponses aux principales préoccupations des Français, lors du facebook live du 16 avril.

Rapatriement et accompagnement médical, sanitaire ou social. Lire le communiqué ICI

Questions sur le déconfinement en France  : transports, réouverture des écoles, retour au travail, vie sociale… Retrouvez toutes les informations utiles et modalités pratiques en fonction de votre situation. 

NUMEROS D'URGENCE et AIDES MEDICALES EN LIGNE

Pour toute question, se référer aux cellules de crise ou aux sites officiels, tels que le site COVID19 TUNISIA ou STOPCORONA.tn ou celui de l'OMS.

Le numéro vert 80.101.919 est mis à la disposition de la population pour les informations et le signalement des cas suspects d’infection par le Coronavirus. Alternative 1: 71284547 Alternative 2: 71284560 Alternative 3: 71284562

Le numéro d’appel d’aide médicale SAMU (190) est réservé aux personnes qui pensent être contaminés.

Voir ICI les numéros d'urgence par région

Le ministère tunisien de l’Intérieur a mis deux numéros à la disposition des citoyens afin de répondre à leurs interrogations ou de recueillir des données précises en vue d’une intervention rapide des forces de sécurité intérieure :
- 80 101 111 (numéro vert)
- 71 335 000.

SONT INTERDITS :

. Les déplacements non justifiés (loisirs) et/ou entre les différents gouvernorats 
. Le non respect des consignes sanitaires, tels que auto-isolement après voyage ou tout autre source de contamination probable, distance de sécurité de 1 mètre ....

Autorisation de sortie professionnelle

Une plateforme dédiée au dépôt des demandes d’autorisation de circuler est opérationnelle depuis le 30 mars. Les entreprises souhaitant obtenir des autorisations de circuler pour leurs employés sont priées de remplir les formulaires disponibles sur le site dédié. Une réponse sera communiquée par courrier électronique aux entreprises. Les employés recevront après accord, un SMS contenant un code d’autorisation unique à présenter en cas de contrôle de sécurité.

Répression
Le non respect du confinement ou du couvre-feu sont passibles de retraits de permis de conduire et de cartes grises, ainsi que d'amendes et/ou de peines de prison dans le cas d'organisation de rassemblements.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Coronavirus

COVID-19 - Légère augmentation des cas à l'ouverture des frontières

La Tunisie enregistre 24 nouveaux cas de contagion au covid-19 depuis l'ouverture des frontières. Le ministre de la Santé Abdellatif Mekki a mis en garde contre une éventuelle deuxième vague

Expat Mag

Chennai Appercu
CULTURE

Marre du Covid-19, parlons Sexe !

Covid par ici, pandémie par là… STOP ! On fait une pause virus et on vous parle aujourd’hui d’un sujet indien beaucoup plus philosophique (si si), relaxant et…excitant : le Kamasutra !

Sur le même sujet