Dimanche 7 mars 2021

Londres, les lieux de tournage que vous allez reconnaître à coup sûr

Par Swali Guillemant | Publié le 25/01/2021 à 16:43 | Mis à jour le 25/01/2021 à 17:19
Photo : Anthiny Delanoix - Unsplash
films londres lieux tournage visiter

Fan absolue de cinéma, j’adore dénicher les différents endroits dans une ville qui sont apparus sur le grand écran. En voici donc une petite sélection pour (re)découvrir la capitale.

 

Difficile de trouver un endroit dans Londres qui n’a pas été utilisé comme décor de film, des ponts avec de belles vues, aux musées en passant par les petites rues secondaires. La ville britannique est devenue un personnage de nombreux films à succès et une véritable vedette.

Il y a de grandes chances que vous ayez vu un certain nombre de ces films, si ce n’est tous, mais combien de ces lieux de tournage londoniens avez vous vus en vrai ?

 

De belles vues de Londres

Pour bien débuter son séjour, je vous conseille des panoramas sur les lieux iconiques de la culture anglaise et londonienne. Donc bien sûr le premier endroit est la rive sud. La South Bank de Londres a été utilisée dans plusieurs films, mais le plus connu et mon préféré, la scène de Love Actually entre Daniel, joué par Liam Neeson et son beau-fils de 11 ans Sam où ce dernier parle de l’agonie d’être amoureux de quelqu’un qui ne vous regarde pas (qui n’a pas connu ça ?).

Pour trouver l’endroit exact où se déroule la séquence, il faut se rendre au Gabriel’s Wharf et s’asseoir sur le banc devant le restaurant The Wharf. Une vue inhabituelle de toute la ville s’offrira alors à vous, où se mélangent l’architecture ancienne et moderne, typique de Londres. Une sensation d’être hors du temps se fait ressentir alors que nous contemplons la vue et la vie des passants, toujours pressés, qui suit son cours. Certains parlent boulot, d’autres famille. C’est l’endroit idéal pour méditer sur soi-même et comme dans le film, réfléchir sur l’amour à sens unique (j’y suis beaucoup allée!). La Cathédrale Saint-Paul se trouve en réalité plus loin qu’elle n’apparaît dans le film, elle avait été ‘rapprochée’ pour faire plus joli, mais la vue n’en reste pas moins magnifique et apaisante.

Si vous cherchez un autre lieu où trouver une belle vue de tout Londres, je recommande le Millenium Bridge, qui en réalité n’a pas été détruit par les Mangemorts, quelle surprise ! Mis en scène dans Harry Potter 6, il permet de relier La Tate Modern Gallery d’un côté et la Cathédrale Saint-Paul de l’autre. En plein centre de Londres, il permet d’avoir une vue imprenable sur la City. Se promener sur ce pont piéton est très agréable, bien que souvent bondé et rempli de touristes qui prennent des photos (moi la première), personnellement je le traverse régulièrement quand je séjourne à Londres. Il est évidemment moins pris d’assaut en ce moment. Je n’ai jamais repéré de Mangemorts volant dans le ciel, mais je vous conseille de vous tenir tout de même prêt à dégainer votre baguette !

 

Le Londres typique que l’on adore

Plus loin sur la rive sud, vous pourrez retrouver l'appartement de Bridget Jones, l’un des films les plus emblématiques tournés à Londres. Son pied-à-terre est situé au-dessus de la Globe Tavern, un pub dans le quartier de Borough Market à côté du Globe de Shakespeare. J’ai toujours rêvé d’y habiter, Bridget Jones se trouvant être l’une de mes héroïnes. Inspirée du personnage d’Elizabeth Bennet, d’Orgueil et Préjugés, elle a beau être une célibataire trentenaire, elle n’en fait pas tout un fromage ! Elle ose être seule et elle-même, ce qui a toujours suscité mon admiration. Par ailleurs, situé dans un joli quartier, Borough Market, le plus ancien marché de la capitale vaut le détour si vous aimez découvrir un pays par sa cuisine. On y trouve d’ailleurs un étalage de fromages français pour ceux à qui cela manquerait. Malheureusement, si comme moi, l’appartement vous intéresse, mauvaise nouvelle : un appartement d’une chambre dans ce quartier coûte aujourd’hui environ £650 000. Pour une fois, je suis bien contente de n’être que de passage à Londres, les prix de l’immobilier y sont devenus exorbitants !

Si vous cherchez d’autres lieux résidentiels de films typiquement anglais pour fantasmer d’une possible vie future dans cette ville : direction Notting Hill !

Outre la maison avec la porte bleue au 280 Westbourne Park Road, emblématique du film éponyme dont nous vous parlions la semaine dernière, Notting Hill offre des rues et magasins coquets et élégants, autant à l'écran que dans la réalité, dont une excellente boulangerie française. Parlant de ce film, la fameuse porte de la maison a longtemps été peinte en noir, les propriétaires n’appréciant pas du tout l’attention portée envers leur maison (c’est compréhensible !).

Deux références pour le prix d’une. Autre coup de foudre : c’est à Notting Hill que nous pouvons retrouver la maison rose où se déroule l'un des moments les plus emblématiques du film Love Actually, repris à de multiples reprises et qui en a fait rêver plus d’une: lorsque le personnage interprété par Andrew Lincoln déclare son amour à la femme de son meilleur ami joué par Keira Knightley (très mauvais pote, ça ne l’empêche pas d’être romantique). Notting Hill est vraiment le lieu romantique par excellence à Londres, parfait pour des balades en amoureux ou comme moi, pour rêver les yeux ouverts et rechercher l’amour. Je n’ai pas encore croisé mon Hugh Grant ou Andrew Lincoln dans ces rues, mais sait-on jamais. Je ne perds pas espoir !

 

Que faire à Londres ?

Amateurs d’art, nous nous devons de visiter au moins un musée et le troisième volet de La Nuit au Musée donne carrément envie de visiter le British Museum. A inscrire en priorité sur votre “to do list” après Covid ! C’est l’un des plus importants et des plus vieux musées du monde, il regroupe depuis 1753 des objets provenant de tous les continents et remonte jusqu’à la préhistoire, parfait pour les passionnés d’histoire ou d’anthropologie. Qui sait, peut-être que si nous restons jusqu’à la fermeture et que nous nous concentrons suffisamment, nous pourrons voir les œuvres bouger.

Si, plutôt que de vous cultiver, vous voulez faire du shopping, rendez-vous à Savile Row, le lieu pour se trouver un super costard. Rue connue pour ses tailleurs, la boutique Huntsman a été choisie dans le long-métrage Kingsman pour montrer le magasin où Eggsy découvre l'accès aux services secrets (dans la cabine d’essayage, pour ceux qui voudraient vérifier). Petite anecdote, l'intérieur de la boutique Kingsman a été entièrement recréé en studio, l’agencement ne ressemble donc que peu au film. Petite déception, du fait que le magasin n’existe pas tel que vu dans le film, mais les façades des boutiques sont tout de même très travaillées et offrent tout l’attirail pour devenir le parfait gentleman, du costume, aux gants, en passant par le chapeau, parfait pour se ramener un souvenir british.

Si vous préférez faire comme les Anglais, les vrais, vous pouvez aussi aller boire un verre au pub (quand ils rouvriront !). Le même film, Kingsman, met en scène le “Black Prince”. Certaines des séquences de baston les plus mémorables s’y déroulent, notamment celle où Colin Firth anéantit un gang à lui tout seul. Véritable pub que l’on peut retrouver à Kennington, le film en fait une mauvaise publicité. Aucune chance en réalité d’y croiser des gangs ou d’y voir éclater une bagarre.

 

Voici donc une sélection de quelques lieux de tournage auxquels jeter un œil si vous visitez la ville et êtes passionnés par le septième art. On trouve tellement d’endroits iconiques et de films se déroulant à Londres, que je n’ai qu’une hâte, profiter encore plus de la capitale pour en découvrir davantage.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

 

Nous vous recommandons

Swali Guillemant - Journaliste

Swali Guillemant

Étudiante en journalisme culturel, curieuse et impliquée. Passionnée par la culture et les arts.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet