Samedi 22 février 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Dix choses insolites à voir à Londres

Par Martin Leduc | Publié le 17/01/2020 à 15:07 | Mis à jour le 20/01/2020 à 11:53
Photo : Le Traffic Light Tree a du en décontenancer plus d'un.
Londres insolite traffic light tree cyberdog cereal killer cafe pub bar amy winehouse giro nazi little ben big ben highgate longplayer

En visite à Londres et envie de voir des choses complètement inédites ? LePetit Journal.com vous a concocté une liste non exhaustive des dix choses insolites à voir à Londres. Avec Big Ben, le London Eye, le Tower bridge, la capitale britannique fait partie des destinations touristiques les plus prisées au monde.

Avec un peu moins de 20 millions de touristes attirés en 2019, le Melting pot anglais occupe la troisième place des villes les plus visitées dans le monde. Mais Londres, ce n’est pas qu’un amas de grandes tours et de monuments cultissimes.

Londres, c’est aussi une ribambelle d’endroits méconnus, même pour les purs Londoniens. LePetitJournal.com vous avait déjà proposé un top des endroits insolites sous nos pieds

Cette fois-ci, restons à une altitude normale, et promenons-nous un peu dans les rues de la capitale britannique avec cette liste non exhaustive de lieux insolites à découvrir dans les quartiers de Londres. Alors prenez votre sac à dos, une gourde et partez avec nous découvrir quelques-uns des recoins secrets mais tellement attrayants de Londres.

Les nez et les oreilles de Soho.

Nez de Soho

 

Dans le quartier de Soho, si célèbre pour Piccadilly Circus et China Town, il y a beaucoup, beaucoup de choses à voir. Tellement qu’on passerait sans problème à côté d’une des légendes de Londres, les Nez de Soho. Il y en aurait sept en tout, disséminés par le sculpteur Rick Buckley. La légende raconte que celui qui les trouve tous gagnerait gloire et fortune pour la vie. Pour tous les trouver, il faudra évidemment avoir du flair… Blague à part, les nez ne sont pas les seuls parties du corps humain qu’on peut trouver sur les murs du quartier de Soho.

L’artiste Tim Fishlock a permis aux murs de Covent Garden d’avoir des oreilles… Pour de vrai. Malheureusement, celles-ci sont bien plus difficiles à trouver que les nez, et surtout, elles se font rattraper par le temps et l’activité humaine. Certaines d’entre elles se retrouvent complètement cachées par les fleurs, ou par des devantures de boutique. Vous l’aurez compris, le premier élément de cette liste est en quelque sorte un défi. Saurez-vous tous les trouver ?

Où ? Dans le quartier de Soho, à Londres.

Un mémorial nazi à Londres

Giro the nazi dog

 

Oui, vous avez bien lu ! Quelque part dans la capitale britannique se terre le seul mémorial nazi de la ville. Giro était un chien appartenant à l’ambassadeur allemand de l’époque, Léopold Von Hoesch. Après un accident avec un câble électrique, Giro mourut en 1934. Attristé par la mort de son ami, l’ambassadeur nazi lui fit ériger un petit mémorial qui tient toujours aujourd’hui.

Alors d’accord, c’est un chien. Mais sérieusement, quand avez-vous déjà eu l’opportunité d’observer un monument en hommage au nazisme ?

Où ? Au 9 Carlton House Terrace, Londres.

 

Une mélodie qui dure 1000 ans

Longplayer
                                                                                                                                                                  Photo : Capture d'écran Youtube

 

A l’est de Londres, une mélodie bien particulière résonne depuis un phare. Il s’agit du Longplayer. Installé par l’artiste Jem Finer en décembre 1999 et démarré aux aurores de 2000 cette mélodie est censée continuer jusqu’aux dernières secondes de l’an 2999.

On peut l’écouter à de nombreux endroits sur terre et en particulier en streaming sur internet, à cette adresse

Où ? au 64 Orchard Pl, London.

 

The Cereal killer cafe

Cereal killer cafe

 

Un jeu de mot bien pensé pour une boutique plutôt originale de céréales. Si originale que le ticket indiquant à quelle table appartient quelle commande, c’est une cassette vidéo. Si vous êtes du genre indécis, ne vous y aventurez pas, plusieurs centaines de boîtes de céréales différentes s’entassent derrière le comptoir, laissant le client complètement circonspect.

Faut-il acheter les céréales Pokémon ou les céréales Qui veut gagner des millions ? Plutôt abordable et bien placée, la boutique vaut le détour. De plus, Ricardo Viegas sera très heureux de vous recevoir.

Où ? Stables Market, Mezz 2, Chalk Farm Rd, Londres.

 

Big Ben à taille (presque) humaine

Little Ben

 

Vous êtes à Londres et vous êtes terriblement déçus de ne pas pouvoir admirer Big Ben à cause des travaux en cours ? Pas de panique ! Cette immense tour ultra représentative de Londres dispose d’une copie miniature, juste à la sortie de la gare Victoria.

Little Ben mesure la taille d’un grand lampadaire, et vous laissera donc tout le loisir d’admirer ses détails minutieux. Après moults rebondissements, il semblerait que sa réinstallation en 2016 soit la dernière.

Où ? A l’intersection de Vauxhall Bridge et Victroria Street, à Londres.

 

The Trafic Light Tree

the Traffic Light Tree

 

Une chose est sûre, certaines œuvres laissent leurs spectateurs circonspects. C’est le cas de nombreuses œuvres de Jeff Koons ou de Patricia Piccinini. Mais The Traffic Light Tree ne laisse pas confus dans ce sens là. Non, cette fois, on ne comprend vraiment pas. Il s’agit d’une sorte d’arbre de huit mètres de haut érigé par (Cocorico) l’artiste français Pierre Vivant.

Sur ses branches, pas de pommes, de poires ou de cerises mais bien 75 feux de circulation. Il ne faut pas les suivre, l’oeuvre est située sur un rond-point. Mais tout de même… Bon nombre d’automobilistes ont du être un peu désorientés à son approche.

Où ? A l’entrée du Bilingsgate market, à Canary Wharf, Londres.

 

L'un des plus vieux pubs de Londres

Ye Old Cheschire Cheese

 

Retour à une époque ou les voitures n’existaient pas, pas plus que les trains d’ailleurs. Un temps où seules les cheminées existaient pour se chauffer, et l’eau courante était un doux rêve. Le Ye olde cheshire cheese fait partie des meubles ici à Londres. Il n’est même pas possible de savoir si c’est le plus vieux pub de la ville car tous les documents ont été détruits dans le grand incendie de 1666

Vous avez bien lu. Le bar a été reconstruit en 1667, plus de 120 ans avant la révolution française. Rendez-vous compte : il a vu passer 15 rois et reines différents ! A l’intérieur, on fait véritablement un bond dans le temps. Le bar en bois est rénové mais d’époque, et la décoration fait très XVe siècle. Idéal pour se changer les idées, il fait figure d’ovni, entouré par un McDonald’s et une banque.

Où ? 145 Fleet St, Londres.

 

Le pub préféré de feu Amy Winehouse

Amy Winehouse

 

Cela fait neuf ans que l’iconique interpète de Rehab ou de You know I’m no good est décédée. Si cela fait neuf ans que vous pleurez Amy Winehouse, alors on a peut-être quelque chose pour vous. A l’extérieur du Camden Market, non loin de la statue érigée en son honneur se tient le Hawley Arms, le bar qu’elle préferait, dans lequel elle avait ses habitudes.

Aussi, le lieu est empreint de son aura, étant donné que la chanteuse s’y était même retrouvée à servir des verres par pur plaisir.

Où ? 2 Castlehaven Rd, Camden Town, Londres.

 

Le cimetière de Highgate

Highgate cemetery

 

Alors oui, je vous vois venir d’avance, un cimetière, c’est toujours un peu insolite, et surtout, ce n’est pas très gai. En effet, il y a tellement de cimetières particuliers à Londres qu’il fallait bien en choisir un. Et notre choix s’est porté sur celui de Highgate pour trois raisons.

D’abord, parce qu’il borde le magnifique Waterloo Park, qui nous fait complètement oublier qu’on est dans le nord de Londres tellement les environs sont verts et qu’il n’y a aucun bruit.

Ensuite, parce qu’il est la dernière demeure de personnalités iconiques telles que Karl Marx, George Michael ou George Eliot.

Et enfin, l’ambiance. Rentrer dans ce cimetière, c’est un peu comme rentrer dans un mix entre les terres du milieu du seigneur des anneaux et Le monde de Narnia. A l’instant ou on met les pieds dans le cimetière de Highgate, une fantastique ambiance s’installe. L’air est empreint de féerie, et on a qu’une envie, c’est de l’explorer en entier. La beauté des cryptes et le fait que certaines d’entre elles soient laissées en pâture aux plantes sauvages rajoute un peu de corps à ce lieu déjà hautement spirituel.

Où ? Swain's Ln, Highgate, Londres.

 

Cyberdog 

Cyberdog

 

Bon, d’accord, c’est la troisième fois qu’on parle d’une boutique de Camden Market, mais ce quartier est vraiment incroyable ! Cyberdog fait figure d’ovni dans le paysage du Camden Market et est immédiatement reconnaissable à ses deux statues de plusieurs mètres de haut à l’entrée de la boutique. Une fois celle-ci passées, nous voilà sur Mars !

On parle de vendeurs percés, tatoués, portant tous des crêtes. On parle de néons, de musique extra forte et d’une ambiance pesante. Cyberdog, c’est le paradis des teufeurs. Ici, on vend de tout. Des accessoires un peu bizarres aux vêtements très grunge, en passant par des figurines complètement hors du commun. Même si vous êtes loin d’aimer le grunge, la boutique vaut le détour, juste pour voir un petit bout d’un autre monde.

Où ? 842 Chalk Farm Rd, Camden Town, Londres.

 

Nous vous recommandons

Martin Leduc - Etudiant en journalisme à Montpellier, dans l'Hérault. Passionné par un rien, amoureux de la nature.

Martin Leduc

Etudiant en journalisme à Montpellier, dans l'Hérault. Passionné par un rien, amoureux de la nature.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet