TEST: 2269

Le best-of du compte Twitter qui parodie Boris Johnson

Par Stéphane Germain | Publié le 17/02/2022 à 16:12 | Mis à jour le 17/02/2022 à 16:35
Photo : DonkeyHotey - Wikimedia Commons
Boris Johnson parodie twitter caricature partygate

Sur Twitter, le compte Parody Boris Johnson a fait du Premier ministre britannique sa bête de foire. Petite compilation du meilleur du pire.

 

Parfois - souvent - l’ambiance est morose sur la planète Terre. L’inflation vide les poches, la pandémie entame sa 87ème vague, chaque plateau télé ressemble à une scène du film Don’t Look Up, et Zaz sort encore des albums. Pas franchement de quoi donner envie de sortir du lit, ni du déni.

Et puis, d’autres fois, au beau milieu de la tempête, un bout de ciel bleu. Au milieu de l’ouragan, la bonne sorcière du nord apparaît. Dans cet océan de purin qu’est Twitter, le compte Parody Boris Johnson sent bon les fleurs. Cathartique, bien sentie, bien anglaise, la caricature du Premier ministre qui y est dressée met du baume au cœur. Patriotes et amoureux de Bojo, s’abstenir. Ça risque de faire un peu mal.

 

1. Croyez en vos rêves.

 

“Je suis devenu député il y a 19 ans aujourd’hui. Qui aurait cru qu’un humble journaliste avec un don pour le mensonge et l’adultère mènerait un jour son pays à devenir la réserve de blagues mondiale, à ruiner son économie et tuerait des dizaines de milliers de ses citoyens ?”

 

 

2. Vous savez, cette histoire de fêtes tenues à Downing Street pendant le confinement. Mais si, les valises remplies de quilles de rouge, les jeux de société, les larmes de crocodile à la télé, tout ça tout ça.

 

 “Quelqu’un ici présent a-t-il brisé ses propres lois et menti sans arrêt au Parlement à ce propos ?”

 

3. C’est vrai, quoi. Un petit mot pour prévenir, ça aurait été sympa quand même. Pareil pour la farine dans les toilettes du Parlement, c’est pas cool, sérieux.

 

“Aucune de ces personnes portant des guirlandes ou faisant des cul-secs de Champagne ne m’a prévenu qu’il s’agissait d’une fête. #Partygate”

 

4. Rattrapé par la police, Boris Johnson a dû répondre de ses actes à la police londonienne via un questionnaire. Un dilemme cornélien.

 

“J’ai du mal avec ce questionnaire de la Met Police. Je ne sais pas quoi choisir entre “campagne de vaccination” ou “j’ai fait le Brexit” comme réponse à chaque question.”

 

5. Et on ne critique pas les dires de Sa Majesté.

 

“La Reine m’a dit qu’elle a connu 14 Premiers ministres au cours de son règne et que je suis de loin “le plus à chier”. #JubiléDePlatine”  

 

6. Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’insulte, pensez au “Casse toi pauv’ twat” de notre fierté nationale, Nicolas Sarkozy.

 

“Mon endroit favori en Ecosse est ce village de l’île d'Orkney auquel ils ont donné mon nom.”

 

7. Même TV5monde a plus de public.

 

“Déjeuner avec tous les gens qui m’apprécient en Ecosse.”

 

8. Conseil du jour. 

 

 “Rishi Sunak dit que si quelqu’un est inquiet à propos de l’explosion des prix de l’énergie, il n’a qu’à faire comme lui et épouser la fille d’un milliardaire. #criseenergetique #facturesenergetiques"

 

9. Imaginez un combat avec Blanquer, Castex et Darmanin déguisés en marmottes. Si, si, ça détend.

 

“Et nous rejoignons la réunion d’équipe tenue ce matin à Downing Street…"  

 

10. C’est plus ou moins ce qu’on fait déjà, et on n’est toujours pas Premier ministre. Il doit y avoir un bug dans la matrice.

 

“Le secret de ma réussite : “fais tellement de gaffes que personne ne saura sur laquelle se concentrer” 

Stéphane Germain - Journaliste

Stéphane Germain

Rédactrice en chef Lepetitjournal.com Londres. Journaliste passionnée et inlassable curieuse.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale