Samedi 18 septembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Covid-19 : les autotests sont-ils véritablement efficaces?

Par Caroline Chambon | Publié le 14/04/2021 à 17:45 | Mis à jour le 14/04/2021 à 17:45
un kit de dépistage du covid pour réaliser un autotest

Depuis le lundi 12 avril, les autotests sont disponibles dans près de de 6.000 pharmacies en France. À utiliser chez soi pour un dépistage du Covid-19, ils restent moins fiables que les tests RT-PCR.

 

Comme annoncé depuis plusieurs semaines, les autotests de dépistage du Covid-19 sont désormais disponibles sans ordonnance en pharmacie dans toute la France. Leur vente a débuté le lundi 12 avril dans près de 6.000 pharmacies sur l’ensemble du territoire.

 

Comment se servir d’un autotest?

Disponibles sous formes de kit au prix plafond de six euros, leur mode d’emploi est relativement simple. Si les tests PCR et antigéniques sont nasopharyngés, il s’agit ici uniquement d’un test nasal. L’autotest est d’ailleurs un test antigénique nasal. L’auto-prélèvement se réalise moins profondément : il est préconisé d’insérer le coton-tige à environ trois centimètres de profondeur pour réaliser un prélèvement optimal. Il faut ensuite placer le prélèvement sur un dispositif qui, en quinze minutes, détecte la présence du virus. Similaire par son apparence au test de grossesse, le dispositif indique les résultats de la manière suivante : une barre rouge signifie un test négatif, tandis que deux barres de la même couleur indique un résultat positif. Il faut alors effectuer un test PCR immédiatement pour le criblage, et permettre au personnel soignant de remonter quotidiennement le nombre de cas au gouvernement.

 

Des tests à utiliser en l’absence de symptômes du coronavirus

En présence de symptômes, la Haute Autorité de santé recommande d’aller faire un PCR, obligatoire pour le criblage du virus qui sert à déterminer la présence d’un variant. Autrement dit, faire un autotest peut être utile de temps en temps, mais il vaut mieux privilégier le PCR en cas de symptômes ou de cas contact. Le gouvernement a insisté à plusieurs reprises sur ce point : les autotests n’ont pas vocation à remplacer les PCR et les antigéniques, mais sont simplement « un outil de plus », comme l’a rappelé le directeur général de la santé Jérôme Salomon, en mars.

 

Peut-on se fier aux autotests?

La fiabilité des autotests, bien que relativement élevée, n’atteint pas celle des tests PCR. Si ces derniers sont fiables dans 90% des cas, cette proportion descend à 80% dans le cas d’un autotest négatif. Lorsque le résultat est positif, la fiabilité du test monte à 99%. En revanche, pour les patients asymptomatiques, la fiabilité baisse fortement et tourne autour de 50% et 60%. Un résultat négatif n’est donc pas à interpréter comme une certitude, ce qui remet en cause l’utilité de ces tests dans certains cas.

 

La France donne le coup d’envoi, alors que l’Allemagne fait marche arrière

La commercialisation de ces autotests intervient alors que l’Allemagne fait marche arrière sur leur utilité. Outre-Rhin, le niveau épidémique est presqu’aussi élevé que le mois dernier. Les autotests n’ont permis de détecter que 4% des cas positifs dans le pays, alors-même qu’ils sont accessibles jusque dans les supermarchés. Le nouveau dispositif doit donc faire ses preuves avant que son utilité soit confirmée, même s’il est déjà utilisé dans de nombreux pays, tels que les Etats-Unis, le Portugal, le Royaume-Uni ou encore l’Autriche.

 

 

Caroline Chambon

Caroline Chambon

Etudiante en relations internationales à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, Caroline a rejoint lepetitjournal.com en mars 2021 en tant que stagiaire à la rédaction.
3 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

lièvre de Mars lun 10/05/2021 - 11:46

Donc un test utilisé sur des non symptomatiques comme en ce moment déployé dans les écoles n'a AUCUN SENS. car 50 ou ⁾% de chance de dire n'importe-quoi c'est EXACTEMENT LE HASARD de tirer à pile ou face. LA question devient : Pourquoi imposer un test TOTALEMENT INUTILE dans TOUTES les écoles en France (et ailleurs) ? Question secondaire : quel est ce régime qui propose de faire des actes de FOUS (inutiles, coûteux, trompeurs, coercitifs, ...) ?

Répondre
Commentaire avatar

Dvr-X mer 19/05/2021 - 14:28

Je ne sais pas ou vous avez vu que les auto-test sont imposés dans toutes les écoles ? Déjà il faut le consentement des parents, et les consentements sont recueillis uniquement dans le cas de découverte d'un cas positif. Si vous voulez un truc utile, il faudrait OBLIGER un test PCR dès la découverte d'un cas, et le renouveler 2 fois. Donc ce serait plus contraignant, plus couteux, plus coercitifs. Quel est ce régime qui ne l'impose pas?

Répondre
Commentaire avatar

ct du lux mer 28/04/2021 - 21:33

Bon papier, et en plus réalisé par une étudiante.

Répondre

Patrimoine

PUBLIREPORTAGE

Logement étudiant : le placement préféré des investisseurs

La résidence étudiante est toujours considérée comme un placement fiable attirant de plus en plus d’investisseurs. D’après Orpi, 62 % des Français pensent que c’est un investissement de confiance…

Santé

PUBLIREPORTAGE

Quelles tendances pour le retail après la crise sanitaire ?

La pandémie de coronavirus n'a pas seulement eu un impact économique et social. La crise sanitaire qui sévit depuis plus d'un an a aussi bouleversé en profondeur les habitudes de…