Mercredi 19 juin 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Grand débat national : comment participer depuis l’étranger ?

Par Justine Hugues | Publié le 14/01/2019 à 17:46 | Mis à jour le 22/01/2019 à 10:44
grand débat national participer depuis l'étranger expatriés

Les ressortissants français établis à l’étranger sont appelés à s’impliquer dans le grand débat national, via une plateforme numérique et des consultations organisées localement dans les circonscriptions. 

 

Lancé officiellement mardi 15 janvier, à l’initiative du président Macron et dans un contexte de grogne sociale, le grand débat national vise à instaurer un dialogue avec les citoyens sur quatre des grands enjeux de la nation : la fiscalité et les dépenses publiques, l’organisation de l’Etat et des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté.  

 

« Depuis quelques semaines, des maires ont ouvert leurs mairies pour que vous puissiez y exprimer vos attentes. J’ai eu des premiers retours que j’ai pu prendre en compte. Nous allons désormais entrer dans une phase plus ample et vous pourrez participer à des débats près de chez vous ou vous exprimer sur internet pour faire valoir vos propositions et vos idées. Dans l’Hexagone, outre-mer et auprès des Français résidant à l’étranger. Dans les villages, les bourgs, les quartiers, à l’initiative des maires, des élus, des responsables associatifs, ou de simples citoyens… » peut-on lire dans le courrier du Président de la République, publié dimanche soir sur le site de l’Elysée, et relayé par différents médias. 

 

 

Une plateforme en ligne et des consultations locales

 

Pour s’impliquer dans le débat, les expatriés ont deux outils principaux. Une plateforme numérique dédiée,  opérationnelle le 15 janvier, permettra de déposer des contributions en ligne. En parallèle, les élus (députés, sénateurs, conseillers consulaires…), consulats, associations de Français de l’étranger, entreprises et citoyens pourront organiser des débats à l’échelle d’un quartier, d’une ville ou encore d’une région/un pays. La plateforme numérique leur permettra de s’enregistrer et de recevoir le kit d’accompagnement des réunions, ainsi que toutes les informations nécessaires pour la bonne tenue des débats.  

 

D’ici peu, le nom de la personne désignée pour coordonner le grand débat des Français vivant à l’étranger devrait être dévoilé. Cette dernière sera en charge, entre autres, de coordonner l’organisation de conférences de citoyens tirés au sort, pour échanger sur les analyses et propositions issues des différents débats.

 

Dans les circonscriptions des Français établis hors de France, certains élus ont d'ores et déjà commencé à organiser des consultations. C’est le cas d’Anne Genetet, députée de la 11ème circonscription, laquelle vient de conclure deux réunions publiques en Thaïlande.  Le député des Français d’Amérique du Nord, Roland Lescure, profitera, quant à lui, de la présentation de ses vœux le 26 janvier à San Francisco pour répondre aux questions de sa circonscription. Frédéric Petit, député de la 7ème circonscription, organisera le 16 janvier une réunion publique à Zagreb, dans la perspective du grand débat et des prochaines élections européennes.

 

L’ensemble des réunions et consultations officielles devrait être répertorié sur la plateforme numérique. 

 

 

Un numéro de téléphone pour répondre à vos questions

 

Pour répondre aux questions des Français d’Outre-Mer et de l’étranger, un numéro a été mis en place : +331 82 71 03 39. Des conseillers seront disponibles du lundi au samedi, de 8h à 22 h (heure française). Nous avons essayé de les joindre : le temps d'attente est pour l'instant très court. Ces téléconseillers auront pour mandat d' orienter les ressortissants français vers les différentes sources d’informations, notamment en ce qui concerne les consultations organisées dans leur région ou les outils pour y participer. Ils ne sont pas chargés, en revanche, d’accompagner directement les Français dans l’organisation des débats.  

Nous vous recommandons

Justine Hugues

Justine Hugues

Après avoir travaillé 8 ans dans l’aide humanitaire et au développement (en Amérique Centrale, République Dominicaine et Birmanie) elle s'est reconvertie dans le journalisme avec l'ESJ Pro. Elle fait aujourd'hui partie de l'équipe de rédaction à Paris.
14 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

M.Jo mer 30/01/2019 - 15:54

Pour participer au débat, j'avais écrit/ Bonjour, Pensez à formater votre questionnaire aussi pour les Français qui vivent en Europe et qui veulent participer en ligne. J'ai bien répondu, mais je pense que vous ne l'aurez pas car dans la case où on doit écrire notre département bien sûr ça ne fonctionne pas... Nous sommes nous aussi très concernés. Merci de me répondre. Bon courage M.Jo réponse de la REM:Nous sommes désolés de cette difficulté : le typeform n’accepte en effet que les chiffres pour les codes postaux. Si vous n’avez pas de code postal ou un code postal comportant des lettres, nous vous conseillons de renseigner un ou deux 0 pour la question correspondante. Cela n’aura pas de conséquences, le code postal est demandé uniquement dans un but statistique. La question suivante vous demandera de toute façon dans quel pays vous vivez si vous êtes à l’étranger. Cette donnée sera donc prise en compte.

Répondre
Commentaire avatar

Marine lun 28/01/2019 - 18:08

Pour s'inscrire lorsqu'on habite l’étranger, il suffit de mettre dans la zone Code Postal : 00000 ou 99999.

Répondre
Commentaire avatar

Silmang sam 09/03/2019 - 07:47

Merci Marine!

Répondre
Commentaire avatar

Je m'en fous lun 28/01/2019 - 08:32

On s'en fous

Répondre
Commentaire avatar

veronik sam 26/01/2019 - 11:21

ATTENTION pour s'inscrire au grand débat en ligne, on est obligé d'indiquer un département français et il n'y a aucune façon de s'inscrire en tant que non résident ce qui veut dire qu'en aucun cas l'avis des non résidents ne sera traité ! Mais personne ne semble s'en émouvoir!

Répondre
Voir plus de réactions

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ
Sur le même sujet