Lundi 21 septembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

COVID-19 - Les « psy » expats se mobilisent à travers le monde

Par Réseau PsyExpat | Publié le 21/04/2020 à 17:30 | Mis à jour le 21/04/2020 à 17:30
réseau psy expat

Face à la crise sanitaire qui secoue le monde, les expatriés doivent faire face à des situations de stress et d’angoisse majeures. D’abord pris dans la panique des déplacements ou des rapatriements décidés dans l’urgence avant le confinement, certains ont vécu un véritable exil et sont depuis plusieurs semaines dans une instabilité qui se prolonge. D’autres doivent gérer un confinement dans leur pays d’accueil, dans l’incertitude de l’évolution de la situation dans un environnement qui n’est pas le leur et dont le système sanitaire peut leur sembler insuffisant. Certaines familles ont été séparées et ne savent pas quand les frontières rouvriront, enfants et enseignants doivent gérer l’enseignement à distance, les parents doivent gérer leurs obligations professionnelles en plus de soutenir  leurs enfants au plan scolaire et psychologique, des touristes bloqués et sans hébergement sont confrontés à l’impossibilité de rejoindre leur pays, des volontaires de solidarité internationale vivent dans des conditions de confinement difficiles... Et tous s’inquiètent pour leurs proches restés en Europe, devenue l’épicentre de l’épidémie… L’ensemble de la communauté des expatriés est donc confronté à une situation inédite, génératrice de peurs, d’angoisses et de stress.

 

Face à cette situation qui peut exacerber des difficultés psychiques préexistantes (anxiété, dépression…), et même créer des stress post-traumatiques, les professionnels du Réseau PsyExpat (association sans but lucratif) se mobilisent aujourd’hui pour permettre de favoriser le soutien et l’accompagnement des expatriés qui en ont besoin. La promotion de la santé mentale demeure un des objectifs principaux du Réseau PsyExpat, association créée par trois psychologues français en 2017 et qui compte aujourd’hui plus de 150 psychologues répartis dans 35 pays.

 

Face à l’épidémie de COVID-19, Le Réseau PsyExpat a créé un dispositif spécifique qui suit 2 axes :

  • Une plateforme d’orientation et de soutien des expatriés francophones par des professionnels de santé mentale francophones eux-mêmes expatriés (psychologues, psychiatres, psychothérapeutes). Ils vous orienterons au mieux sur les ressources et les dispositifs disponibles dans vos pays d’accueil (ou à distance lorsque nécessaire).
  • Des groupes de soutien professionnels pour les « psy » expatriés afin de soutenir la réflexion sur nos pratiques professionnelles dans un contexte d’urgence et proposer les dispositifs les plus adaptés à nos patients face à la crise.

 

Les « Coordinateurs COVID-19 » assument ces deux missions (orientation des patients et soutien des collègues) et sont répartis par grandes zones géographiques (Europe/Afrique, Amériques, Asie, Océanie/Pacifique). Toutes leurs coordonnées (régulièrement mises à jour ou complétées) sont à retrouver sur la page COVID-19 du Réseau PsyExpat.

Nous avons également mis à disposition du grand public des ressources utiles, notamment un certain nombre de supports et de conseils pour accompagner les enfants (y compris des conseils spécifiques pour les enfants ayant un trouble autistique ou un trouble de l’attention) dans cette situation particulièrement stressante pour eux. Elles sont également accessibles sur la page COVID-19 du site du Réseau PsyExpat.

 

Enfin, nous ne pouvons que conseiller d’être particulièrement attentif à préserver et cultiver les liens existants dans cette période de confinement : appels ou réunions familiales en visio-conférence, apéros virtuels et autres initiatives d’échanges à distance sont de bons « amortisseurs » de l’angoisse générée par le confinement et l’isolement qu’il entraîne. Il est également recommandé de ne pas « surconsommer » l’information, de limiter le temps consacré à l’information dans la journée et de privilégier plutôt des sources écrites – plus propices à la réflexion et à la prise de distance – et vérifiées (ambassades, AFP, grands médias nationaux plutôt que sites « alternatifs »).

 

En savoir plus en cliquant ici

 

Adélaïde Lefèvre , Gaëlle Pradillon et Philippe Drweski Psychologues cliniciens

Membres du Bureau du Réseau PsyExpat

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

PVT/VVT

PVT, VVT, WHV…Tous ces termes regroupent un ensemble de visas temporaires qui permettent à leurs détenteurs de voyager et travailler dans certains pays étrangers.

voir plusZ

VIE/VIA

Le volontariat international en entreprise (VIE) vous permet, sous certaines conditions, d'exercer une mission d'ordre scientifique, technique, commercial etc. dans une entreprise française à l'étranger.

voir plusZ