Dimanche 1 août 2021

Le Cambodge décide d’incinérer les morts liés à la Covid-19

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 10/03/2021 à 23:59 | Mis à jour le 11/03/2021 à 10:44
Photo : AKP - Samdech Techo Hun Sen
incinération morts covid cambodge

Bien que le pays n’ait encore pas connu de décès liés à la pandémie, le Premier ministre Hun Sen a annoncé que le Cambodge choisissait la crémation des morts positifs à la Covid.

 

Cette mesure de prévention a été mise en place afin de mieux contrôler tous les risques liés à la pandémie.

Nous devons être préparés afin de ne pas perdre le contrôle lorsqu'il y aura un décès

a déclaré Hun Sen.

Il a ajouté que si la crémation peut aller à l'encontre de certaines cultures et de certaines religions, les corps de ceux qui mourront infectés du coronavirus devront être incinérés afin de gérer efficacement la pandémie.

L’incinération est la décision la plus facile à administrer et constitue donc la seule option pour traiter les corps des cas confirmés ou suspectés

Par ailleurs, le gouvernement étudie également la possibilité de limiter le nombre de personnes présentes aux cérémonies et la rapidité à laquelle la crémation doit être effectuée après un décès.

Nous devons également préciser le délai maximal pour que les victimes de la COVID-19 soient incinérées

a déclaré Hun Sen, ajoutant que leurs restes pourraient être renvoyés à leurs familles respectives s'ils sont étrangers.

L'annonce de l'incinération a été faite alors qu'un ressortissant chinois infecté est mort il y a quelques jours d'une crise cardiaque due à sa toxicomanie.

La mairie de Phnom Penh est maintenant chargée de faire construire un crématorium destiné, à court terme, à prendre en charge uniquement les décès liés à la Covid et qui pourra être utilisé pour les crémations classiques à la fin de la pandémie.

0 Commentaire (s) Réagir