Vendredi 18 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DECOUVREZ LA ROUMANIE - Buzau et ses paysages "fantastiques"

Par Sarah Taher & Grégory Rateau | Publié le 23/05/2019 à 00:00 | Mis à jour le 23/05/2019 à 00:00
Photo : Flickr / lucianf
Buzau découverte tourisme roumanie

Pour cette nouvelle escapade, notre rédaction vous embarque à la rencontre des paysages et des légendes qui entourent la région de Buzau. Suivez notre guide!

 

 

Les habitations rupestres

Les Monts de Buzau sont une source inépuisable de légendes et de mystères, un espace où l’histoire a laissé des traces palpables dans la pierre. On y trouve un ensemble de 29 habitations rupestres, certaines d’entre elles remontant même jusqu’à l'âge Néolithique, creusées dans les pierres et modelées par les eaux qui descendent jusque dans la vallée. Cachées dans les endroits les plus sauvages de la forêt, ces lieux ont servi comme espaces d’habitations ou comme sanctuaires depuis les temps les plus reculés. Autour d’eux, de nombreuses légendes se sont tissées allant de disparitions mystérieuses, aux trésors cachés par les boyards, en passant par des histoires de voyages dans le temps,… Sur les murs de ces constructions on trouve des inscriptions chrétiennes mais aussi pré-chrétiennes. Le lieu est aussi connu comme « le Mont Athos roumain » à cause de la présence de nombreux lieux de culte, de monastère ou encore d'ermitages. Un des plus vieux éléments est la Grotte « Fundul Peşterii » habitée avant le christianisme, sur les murs de laquelle on retrouve presque 200 inscriptions dont des croix maltaises, des sommets de lances, des poignards, des flèches, et autres signes spécifiques de l’art rupestre préhistorique. Tout aussi impressionnante est la cellule de Dionis, réalisée en pierre à laquelle on ne peut accéder que par une échelle mais aussi l’Eglise de Iosif, creusée au IVe siècle.

Pour les découvrir il vous faudra faire appel à votre sens de l’exploration car les trajets sont très mal indiqués. Néanmoins, vous pourrez vous aider de ces 4 différents trajets, connus aussi sous le nom du « Chemin de Luana » (« Drumul Luanei ») :http://bozioru.ro/obiective-turistic/trasee/

 
habitations-rupestres-buzau-visiter-roumanie
Wikipedia / Nicubunu

 

 
 

Les « pierres vivantes »

De forme plutôt étrange, certains les comparent à des soucoupes volantes, des carapaces de tortues ou encore des billes parfaitement sphériques. Elles pèseraient entre quelques grammes ou plusieurs tonnes et certaines d’entre elles pourraient même atteindre plus de deux mètres de hauteur. On parle des « trovanti » de la région de Ulmet- Bozioru, à 44 km de Buzau, cachés dans les monts du Buzau, surnommés par les locaux « Babele de la Ulmet », « les vieilles de Ulmet ». Ces pierres se forment par un processus très lent de concrétion grâce aux eaux souterraines riches en calcaires.

Situées sur les crêtes des montagnes, ces pierres aux formes bizarres vous donneront l'impression de revenir aux origines de la création pour contempler le spectacle de la naissance de l'humanité. Les locaux les appellent aussi « les pierres vivantes » et les affutent de nombreux pouvoirs miraculeux. Selon eux, elles permettraient même de guérir la tristesse; il suffirait de les toucher pour redevenir immédiatement joyeux.

Les habitants ont baptisé chaque pierre par un nom propre. Pourrez-vous reconnaître, avec un peu d'imagination, « Le Microphone », « la Chaise », « le Toboggan » ou « la Cassette » ?

trovant-buzau-que-visiter
Wikipedia / Nicubunu

 

 

Le lac sans fond


Situé dans une zone pittoresque, ce lac semble tout droit sorti d’une carte postale. Se trouvant dans la commune de Siriu, à une altitude de 1400 m, il vous faudra marcher un petit bout de chemin pour y accéder, mais, une fois arrivés sur place, vous ne serez pas déçus. Ce lac glaciaire de petite taille, est surnommé aussi le "lac des aigles", car, selon une légende, c’est ici que les aigles venaient le printemps pour apprendre à leurs petits à voler. Son autre surnom de « lac sans fond » vient d’une autre légende populaire qui raconte qu'un berger aurait abandonné son troupeau et jeté son bâton dans l’eau du lac pour prendre la route et vivre en liberté. Après un an de pérégrinations, le berger retrouve son bâton dans les eaux du Danube, et, pris par un sentiment de nostalgie envers ses moutons et sa terre natale, il décida de retourner chez lui. Vous aussi vous ne pourrez plus quitter ce lieu enchanteresse.
 
 
 
 

 

0 Commentaire (s)Réagir