Les puces de canard troublent la baignade des Berlinois

Par Eva Delmas | Publié le 20/06/2022 à 09:59 | Mis à jour le 20/06/2022 à 14:05
Photo : © LPJ Berlin - Eva Delmas
Lac de Wansee Berlin

De plus en plus de larves nommées cercaires s’invitent le long des plages berlinoises et démangent les baigneurs.

 

Rougeurs et démangeaisons après la baignade

Les cercaires, aussi appelés puces de canard, apparaissent de plus en plus sur les rives des lacs de Berlin, a annoncé jeudi dernier l’Office national de la santé et des affaires sociales.

Ces larves minuscules peuvent provoquer la dermatite du baigneur, une inflammation de la peau. Les larves pénètrent directement la peau et provoquent par la suite rougeurs, démangeaisons semblables à une piqûre de moustique. L’infection est désagréable et gênante mais généralement inoffensive.

 

Un bref passage sur les rives

Il est difficile de détecter les cercaires dans l’eau. De ce fait, l’augmentation de l’incidence dans le temps et l’espace est très variable. Heureusement, les larves ne seraient présentes que brièvement dans certaines des eaux de baignades fortement chauffées par le climat. De plus, la situation devrait rapidement prendre fin grâce à la capacité d’auto-nettoyage très élevée des eaux locales.

Ces dernières années, l’Office national de la santé et des affaires sociales a collecté des preuves sur la présence de cercaires dans les eaux berlinoises. Les lieux concernés sont : Schlachtensee, Krumme Lanke, Jungfernheideteich, Großer und Kleiner Müggelsee, Halensee, Unterhavel (Große Steinlanke), Großer Wannsee. Actuellement, il n’existe pas de cas de dermatite du baigneur dans le Brandebourg, dont la qualité des eaux de baignade est notée « excellente à bonne ».

 

Les recommandations à suivre

  • Éviter les zones riches en plantes aquatiques
  • Limiter le temps de baignade dans les eaux peu profondes
  • Utiliser des écrans solaires imperméables
  • Se doucher après la baignade
  • Quitter les maillots de bain mouillés
  • Ne pas se gratter et utiliser des pommades apaisantes en cas de piqûre
  • Consulter un médecin en cas de symptômes plus graves

 

Avant la baignade, renseignez-vous sur la qualité de l’eau.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Sur le même sujet
Eva

Eva Delmas

Etudiante en Master Information et Communication, Eva a rejoint la rédaction en mars 2022. Curieuse et créative, elle aime voyager pour découvrir de nouvelles cultures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale