10 spécialités culinaires et gastronomiques de la Communauté valencienne

Par Inès Tanguy | Publié le 10/05/2022 à 19:30 | Mis à jour le 10/05/2022 à 19:33
Photo : patri.wood (Twitter)
paella valenciana

La Communauté valencienne est connue pour ses plages et ses zones touristiques, mais aussi pour son patrimoine culinaire très riche. Entre cuisine méditerranéenne, influences locales et culture espagnole, venez découvrir et savourer tout ce que la région a à offrir !

 

Paëlla valencienne

On ne la présente plus, la paëlla est bien sûr la reine des spécialités locales. Ce plat originaire de la région valencienne est connu dans le monde entier, mais les ingrédients utilisés à l’international ne sont pas les mêmes que ceux de la recette traditionnelle. Ici, pas de fruits de mer, mais des haricots, de la tomate, du poulet et du lapin. Une combinaison un peu surprenante pour un non initié mais qui mérite vraiment d’être testée !

 

Horchata

horchata

Cette spécialité valencienne est élaborée à base de souchet, une tubercule produite dans la région, ce qui explique qu’elle soit particulièrement connue et appréciée des Valenciens. L’horchata est un lait végétal, qui peut aussi être consommé sous forme de boisson ou de crème glacée. Elle ne fait pourtant pas l’unanimité chez les étrangers et est même un sujet des plus clivants : soit on en raffole soit on la déteste. Mais pour choisir son camp, encore faut-il la goûter !
 

Fartons

fartons
Photo : Trevor Huxham

Les fartons sont souvent servis avec l’horchata. Ce sont de petits pains briochés faits de farine, d'œufs, de sucre, d’huile et de levure. Ces desserts sont proposés dans les bars et restaurants qui servent l’horchata et accompagnent ainsi la boisson typique de la Communauté valencienne. Une chose est sûre : vous ne pouvez prétendre connaître l’horchata si vous n’avez jamais goûté les fartons !
 

Agua de Valencia

agua de valencia
Photo : Spain in UK (Twitter)

Ce cocktail incarne à lui seul la vie festive et nocturne valencienne. Née en 1959 dans ce qui est aujourd’hui le Café Madrid, l’agua de Valencia est composée notamment de jus d’orange et de cava, deux ingrédients locaux qui montrent que le cocktail n’a pu être inventé que dans la région. Mais attention, vous y trouverez aussi de la vodka et du gin, le cocktail peut donc vite monter à la tête ! Entre nous, pour profiter de la douceur de vivre valencienne, quoi de mieux qu’une agua de Valencia en terrasse ? 

 

Tapas

tapas
Photo : Helen T

Les tapas ne sont pas une spécialité valencienne à proprement parler, mais ils sont indissociables de la culture espagnole. Ce sont des petits encas que les habitants commandent en terrasse autour d’un verre, dans l’après-midi ou en soirée le plus souvent. Pommes de terre, nachos, fromage et encas en tous genres, vous trouverez largement de quoi grignoter avec votre bière ou votre cocktail ! Les tapas, c’est un art de vivre plus qu’une spécialité, et l’adopter une fois, c’est souvent l’adopter à vie.
 

Churros de Fallas

churros
Photo : Félix Girault

La semaine des Fallas en mars est une fête typiquement valencienne, qui allie pétards, chars, défilés et feux d’artifice, attirant des milliers de personnes tous les ans. Pour l’occasion, de nombreux stands de churros sont installés dans la ville. Et c’est vraiment le paradis des gourmands : buñelos, churros ou porras à perte de vue. Il est possible d’acheter ces desserts enrobés ou fourrés au chocolat, au sucre ou à la confiture de lait (dulce de leche) partout dans les rues durant cette période festive. Un encas pas vraiment diététique mais tellement bon ! 

 

Dulce de leche

dulce de leche
Photo : Alba De Santiago

Le dulce de leche est une confiture de lait qui rappelle le caramel et qui est très populaire en Amérique du sud, mais aussi à Valencia. Vous pouvez le goûter avec vos churros pendant les Fallas, ou même sous forme de glace au bord de la mer. Une boulangerie-pâtisserie porte d’ailleurs ce nom et propose toutes sortes de desserts, dont certains sont élaborés à partir de cette confiture de lait. Ce n’est pas une spécialité valencienne en tant que telle, mais elle plaît particulièrement à Valence et reste donc un incontournable. 

 

Esmorzaret

esmorzaret
Photo : Turisme València (Twitter)

Les Espagnols déjeunent beaucoup plus tard que les Français, et les Valenciens ne font pas exception. Mais comment font-ils pour ne pas avoir faim pendant la matinée ? À Valence, une solution a été trouvée à cette question : elle s’appelle l’esmorzaret. Vers 11h ou midi, les Valenciens prennent une pause et se retrouvent entre collègues ou amis pour manger ce sandwich composé de viande et de différentes garnitures, et proposé comme encas dans de nombreux bars et restaurants de la ville. C’est donc à la fois une spécialité culinaire, mais aussi un moment typique et convivial dans la journée des Valenciens. 

 

Café cremaet

cafe cremaet
Photo : Javi Burgos (Twitter)

Souvent servi en accompagnement de l’esmorzaret, ce café cent pour cent valencien peut surprendre à la première gorgée. En effet, dans la boisson, pas de lait ni de crème, mais bien du rhum et du sucre. Les locaux en raffolent ! 

 

Torrijas

torrijas
Photo : Juan Carlos Campos

Voici un dessert qui se déguste surtout lors des fêtes de Pâques. Il n’est pas spécialement originaire de la Communauté valencienne, mais est particulièrement apprécié des habitants de la région. Sorte de pain perdu, il se compose de pain trempé dans du lait, des œufs battus, et frit à la poêle avec de l’huile d’olive et du sucre. À goûter absolument si vous venez à Valence pour les fêtes de Pâques. 

 

Suivez nous sur

 

Inès Tanguy

Inès Tanguy

Étudiante à Sciences Po Rennes, cette jeune française collabore avec l’édition de Valence de lepetitjournal.com pour partager sa passion de la ville à nos lecteurs.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale