L’esmorzaret : plus qu’une spécialité culinaire, un art de vivre à Valencia

Par Inès Tanguy | Publié le 04/04/2022 à 14:53 | Mis à jour le 04/04/2022 à 21:00
Photo : Turisme València (Twitter)
un sandwich coupe en deux

Si vous avez déjà visité l’Espagne, vous avez sans doute été surpris de trouver les restaurants vides en allant y manger à 13h00. Les Espagnols déjeunent en effet bien plus tard que les Français. Mais alors, comment font-ils pour surmonter la fameuse fringale du milieu de matinée ? Les Valenciens ont trouvé la réponse à ce problème en inventant l’esmorzaret, une collation typique de la région pour garder des forces avant la pause déjeuner.

 

D’où vient l’esmorzaret ?

Pour comprendre les origines de l’esmorzaret, il faut remonter quelques années en arrière. Les agriculteurs valenciens avaient l’habitude d’interrompre leur dur labeur dans les champs par une pause vers 11h dans le bar le plus proche. Ils commandaient une boisson (souvent une bière), des olives, et mangeaient un sandwich qu’ils avaient préparé.

Cette habitude est progressivement entrée dans la culture populaire. De nos jours, et s’ils en ont l’occasion, les Valenciens aiment prendre une pause entre 9h et 12h. Ils se rendent dans un bar avec des collègues ou des amis et profitent d’un encas pour couper la faim jusqu’à l’heure du déjeuner, pas avant 14h ou 15h.

Cette collation est souvent servie dans des bars près des routes ou des zones industrielles, puisque les ouvriers sont nombreux à perpétuer la tradition. L’esmorzaret fait donc partie intégrante de la culture valencienne : aujourd’hui, c’est une spécialité gastronomique, mais aussi et surtout un moment privilégié dans la journée des Valenciens. Plus qu’une tradition, l’esmorzaret est en réalité tout un art de vivre !

un sandwich de jambon, des olives et deux cafes
Visit Valencia (Facebook)

 

 

De quoi est composé l’esmorzaret ?

Traditionnellement, l’esmorzaret se compose d’un sandwich avec de la viande et différentes garnitures, accompagné d’amuses-bouches, notamment d’olives ou de cacahuètes, et d’une boisson, le plus souvent une bière ou un café cremaet (café typiquement valencien accompagné de rhum et de sucre).

Il existe autant de variétés de sandwichs que le permet l’imagination. Mais certains ingrédients reviennent souvent dans les différentes recettes. Il est très courant d’y trouver de la charcuterie, du jambon, de la tortilla, des œufs, des saucisses, du porc, du cheval, des fruits de mer ou de la mayonnaise. Vous l’avez compris, les combinaisons sont infinies ! Une seule règle : il faut que la garniture déborde du sandwich au point de vous demander si vous allez être capables de le manger en entier !

un cafe noir cremeux
Un café cremaet / Javi Burgos (Twitter)

 

Où tester l’esmorzaret ?

L’esmorzaret est totalement intégré à la culture culinaire valencienne. Il est donc très facile de trouver un endroit où vous pourrez le déguster. La Pascuala, à Valence, est connue pour proposer une carte de “bocadillos” très variée, qui fait le bonheur de ses clients. Vous serez certains d’y trouver un esmorzaret à votre goût ! Vous pouvez aussi tester la spécialité valencienne au Bar Marvi. L’endroit est connu pour introduire des fruits de mer dans ses sandwichs, notamment du poulpe. Ces deux adresses sont des valeurs sûres, mais il existe tellement de restaurants qui proposent l’esmorzaret à Valence qu’en dresser une liste serait réducteur.

L’esmorzaret, c’est à la fois une tradition culinaire et un moment privilégié qui en dit long sur l’art de vivre valencien. Alors, si vous visitez la ville, faites une pause avant le déjeuner et goûtez à ce sandwich généreux qui tient au corps et vous permet d’affronter le reste de la journée !

 

Suivez nous sur

 

Sur le même sujet
Inès Tanguy

Inès Tanguy

Étudiante à Sciences Po Rennes, cette jeune française collabore avec l’édition de Valence de lepetitjournal.com pour partager sa passion de la ville à nos lecteurs.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Pepo mar 05/04/2022 - 10:31

J'ai toujours entendu le mot "Almuerzo" concernant ce repas, en tous cas dans la province de Valencia, je suppose donc que l'esmorzaret est du Valencien ?

Répondre

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale