Las torrijas : le pain perdu espagnol typique des fêtes de Pâques

Par Inès Tanguy | Publié le 08/04/2022 à 20:13 | Mis à jour le 09/04/2022 à 23:20
Photo : Ana, CC BY-NC-ND 2.0
trois morceaux de pain

Selon les endroits, les manières de célébrer Pâques et les spécialités associées à cette période diffèrent. En Espagne, la Semaine sainte fait l’objet de grandes processions dans les rues, et représente une occasion pour les Espagnols de se réunir pour célébrer avec leurs proches cette fête religieuse. Pour cela, ils cuisinent des plats traditionnels, et le préféré des enfants est sans aucun doute les torrijas. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce dessert sucré très populaire dans la région valencienne, mais aussi dans tout le pays.

 

Un dessert qui daterait de l’époque romaine

Les origines des torrijas sont floues. À l’époque romaine, des traces d’un dessert à base de pain rassis trempé dans du lait figurent dans le livre de recettes de Marcus Gavius Apicius, dessert qu’il nommait seulement “pain sucré”. Au Moyen Âge, ce plat était destiné aux femmes qui venaient de mettre au monde un bébé, afin de leur donner des forces pour récupérer de leur accouchement, en raison de son fort apport calorique. La recette est donc très ancienne, et a évolué avec le temps pour devenir celle que nous connaissons aujourd’hui. 

trois morceaux de pain sur une assiette et des oeufs derriere
Photo : Juan Carlos Campos

 

Une recette accessible à tous les cuisiniers du dimanche

Pas besoin d’être un grand chef pour faire des torrijas ! La recette est très simple et à la portée de tous. Prenez des tranches de pain rassis, trempez-les dans un mélange de lait et d'œufs battus, faites-les cuire à l’huile d’olive, ajoutez du sucre, éventuellement de la cannelle, et le tour est joué !

Cette recette est sans doute la plus connue en Espagne, mais il en existe de nombreuses variantes. Le type de pain n’est pas le même selon les régions. Le lait est parfois remplacé par du vin, et le sucre par du miel ou du sirop. À vous d’adapter le dessert à vos préférences, vos traditions et les ingrédients dont vous disposez.

Le dessert est souvent comparé à notre pain perdu français, car les deux recettes se ressemblent beaucoup. Son succès, comme celui de la version française, s’explique sans doute par la quantité d’huile et de sucre nécessaire : personne ne refuse un petit pain frit  enrobé de sucre !

des oeufs de la farine du sel de la canelle de la vanille
Photo : www.fotonazos.es

 

Un dessert typique de la semaine de Pâques

Ce dessert sucré est préparé le plus souvent durant la semaine de Pâques. C’est une recette qui ravit petits et grands dans toute l’Espagne, en particulier dans la Communauté valencienne. Traditionnellement, la viande n’est pas autorisée pendant toute la durée des fêtes de Pâques. Mais après la période de jeûne du Carême, les chrétiens ont l’habitude de manger des aliments riches pour leur redonner des forces. Il se tournent donc vers des desserts comme les torrijas, d’autant plus que cette recette est facile, économique, et donc accessible à tous les porte-monnaies. Ces éléments expliquent que le dessert soit devenu l’une des spécialités de la Semaine sainte espagnole. 

 

Vous l’avez compris, ce dessert est très populaire en Espagne mais aussi dans le monde entier puisqu’il existe presque autant de déclinaisons de la recette que de pays. Las torrijas ne sont peut être pas conseillées pour un régime, mais si vous les cuisinez, vous serez sûrs de régaler toute la famille !

 

Suivez nous sur

 

Inès Tanguy

Inès Tanguy

Étudiante à Sciences Po Rennes, cette jeune française collabore avec l’édition de Valence de lepetitjournal.com pour partager sa passion de la ville à nos lecteurs.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale