Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 172
  • 0

Qui sera votre candidat préféré pour le Prix du Public 2024 ?

Votez pour votre candidat préféré, qui se verra attribuer le Prix du Public de la 12e édition des Trophées des Français de l’étranger, parrainé par la Banque Transatlantique, parmi les 9 finalistes : Sébastien Foucan (Royaume-Uni), Catherine Martel (Italie), Reynald Naulleau (Espagne), Nicolas Perinetti (Chili), Cylia Rousset (Royaume-Uni), Hélène Sandoval (Italie), Océane Sorel (Etats-Unis), Adeline Verdier-Velten (Émirats arabes unis) et Olivier Vojetta (Australie).

Prix du public 2024Prix du public 2024
Écrit par Banque Transatlantique
Publié le 15 février 2024, mis à jour le 25 février 2024

Evoluant dans des secteurs professionnels différents, ils se ressemblent pourtant sur un point : tous ont eu un parcours extraordinaire et accompli à l’étranger. N’attendez plus pour donner à votre favori la reconnaissance qu’il mérite. Votez dès maintenant et ce jusqu’au lundi 19 février 2024 (midi heure française). Ils ont besoin de votre vote ! Découvrez leurs profils ci-dessous. 

 

 

Pour voter sur mobile, cliquez ici

 

Sébastien Foucan, fondateur de la Foucan Academy (Royaume-Uni)

 

Sébastien Foucan, fondateur de la Foucan Academy (Royaume-Uni)

Sébastien Foucan est un véritable virtuose du Parkour, qui défie les lois de la gravité. Pionnier du free running et co-créateur du Parkour, il a conquis le monde par son agilité exceptionnelle dès le début des années 2000, ainsi que par son engagement : “Mon voyage a débuté dans les rues de Lisses, où l’enfance a forgé une passion : le Parkour. Un jeu d’enfant devenu une discipline sportive, explorant le mouvement, la confiance en soi et la liberté d’esprit.”

 

Sébastien Foucan : au-delà du sport, le Parkour est un état d’esprit

Installé à Londres depuis 2011, Sébastien a fondé la Foucan Academy, un lieu d’épanouissement physique et sensoriel pour les enfants : “Je veux inspirer les jeunes à se dépasser, à mobiliser leur potentiel, à maîtriser les peurs et à développer la confiance en eux ”, explique-t-il. Outre ses exploits sportifs, la Foucan Academy représente une grande fierté ; résistant aux défis du COVID, elle compte aujourd’hui 235 enfants inscrits, avec 43 classes hebdomadaires ainsi que 14 coachs dévoués.

Cette palpable démocratisation du Parkour a fait de Londres le berceau même de la discipline : “La lumière dans les yeux d’un enfant qui surmonte un obstacle est inestimable pour moi”, confie-t-il. Sébastien Foucan a transformé un simple jeu d’enfant en une discipline internationale, laissant derrière lui un héritage durable.

 

Catherine Martel, fondatrice d’Expat Parents et cofondatrice d’Expat Pro (Italie)

 

Catherine Martel, fondatrice d’Expat Parents et cofondatrice d’Expat Pro (Italie)

Catherine Martel incarne l’essence même de l’expatriation après 19 années à parcourir le globe et habiter dans 7 pays différents. Un voyage qui commence en 1984 en Turquie où elle accompagne son conjoint alors qu’elle n'était encore qu’une étudiante. Après plusieurs années, elle s'expatrie, en famille cette fois avec son premier enfant, en Roumanie. Avec cette expatriation, elle commence à vouloir bâtir des projets comme lorsqu'elle aide à la création du premier centre de jour pour enfants handicapés à Bucarest. Toujours dans la petite enfance, Catherine décide de s’attaquer à un autre problème dans le pays : “Par ailleurs, constatant qu’il n’y avait pas de structure pour accueillir et socialiser les petits francophones de moins de 3 ans, j’ai créé, avec une amie roumaine, « La Petite Maison », qui a ouvert ses portes en 1996. Il fallait créer une association, trouver et aménager un local, recruter du personnel, et accueillir les enfants.”

 

Catherine Martel d'Expats Parents : "Ce qui me manquait devait manquer à d'autres"

Après la Roumanie, la petite famille, qui s’est agrandie avec au total deux filles et un fils, s’envole pour Chypre. À chacune de ses expatriations, Catherine décide de s'investir auprès des associations locales et de la communauté francophone voire même d’en être à l’origine comme avec la création de Vivre à Chypre, association destinée à accueillir les francophones et à faciliter leur intégration. Une habitude qui l’accompagne ou qu’elle aille, Vietnam, Autriche, Bosnie-Herzégovine, pas un pays n’échappe à l'esprit communautaire et aidant de Catherine. Vienne Accueil, Expats Parents sont autant de projets qu’elle a créés, ou, si ce n'est pas le cas, rejointe et aidée activement comme avec Coup de Pouce Vietnam, Le Cercle des Francophones de Hanoi ou encore France Retour Accueil. La création d’Expats Parents est d’ailleurs l’un de ses plus gros projets: “Le projet Expats Parents, un projet collaboratif destiné à aider les familles expatriées à mieux vivre leurs vies de nomades lancé en janvier 2017, est l’aboutissement de ma formation, mon histoire familiale, mon expérience professionnelle et mon engagement associatif.”

Avec la pandémie de Covid, Catherine décide de revenir en France pour se consacrer à un projet complémentaire à Expats Parents, la création d’Expat Pro : “Le confinement généré par le Covid fait germer l’idée de la création d’un réseau de professionnels de l’expatriation pouvant proposer leurs services en ligne et/ou en présentiel à ceux qui en ont besoin. C’est avec Cécile Gylbert, consultante interculturelle et auteur d’un livre sur les enfants expatriés, que nous nous lançons dans la création et l’animation du Réseau Expat Pro, dont le site est mis en ligne le 9 mars 2021.” Depuis février 2023, Catherine Martel est en Italie, à Florence où elle continue de développer Expats Parents et Expat Pro.

 

Reynald Naulleau, fondateur de Refruiting Paris (Espagne)

 

Reynald Naulleau, fondateur de Refruiting Paris (Espagne)

Reynald Naulleau commence sa carrière en tant qu'area manager chez Louvre Hotels Group, la deuxième chaîne hôtelière en Europe, à Barcelone de 2007 à 2014. Cette expérience a jeté les bases de son parcours professionnel axé sur la gestion et l'organisation. En 2015, il embrasse l'entrepreneuriat en fondant Vite Mon Marché, une initiative lancée depuis Barcelone et axée sur une approche innovante dans le secteur. Son rôle de Fondateur et CEO lui permet de naviguer dans le monde dynamique des startups et d'acquérir une compréhension approfondie des défis et des opportunités du marché.

Le virage vers l'entrepreneuriat social s'est concrétisé avec le lancement de Refruiting Paris en avril 2023. Refruiting Paris se démarque en livrant des paniers de fruits "100% handicap", préparés et livrés par des employés en situation de handicap, aux entreprises parisiennes. En quelques mois, l'entreprise enregistre une croissance exponentielle : “depuis juin 2023 nous avons plus de 200 clients récurrents chaque semaine comme L'Oréal, Amazon, la Société Générale, Vinci, Valeo... et tout ceci en moins de 6 mois ! C'est un départ de startup incroyable !”.

Le projet Refruiting Paris est le fruit d'une collaboration entre Refruiting et le groupe SIFU, le leader européen de l'entreprise adaptée. Ayant été sollicité depuis Barcelone pour mener ce projet, en tant qu'entrepreneur de la FoodTech, fils d'agriculteurs, et père d'une petite fille en situation de handicap, cette opportunité résonnait profondément avec les valeurs et les compétences de Reynald. Avec pour ambition de développer ce concept dans d'autres villes européennes depuis Barcelone, il est animé par la passion d'innover dans le domaine de la FoodTech tout en ayant un impact social positif : “ce projet était fait pour moi, pour lancer à Paris ce nouveau concept créant des emplois pour le handicap tout en promouvant une alimentation saine au bureau”.

 

Nicolas Perinetti, fondateur de Prisma Francés (Chili)

 

Nicolas Perinetti, fondateur de Prisma Francés (Chili)

Nicolas Perinetti est expatrié depuis maintenant plusieurs années au Chili. Arrivé en 2014 dans le but de fonder une entreprise dans l'audiovisuel, il a très vite été surpris par la présence et la solidarité française dans le pays. Il trouve aussi l’amour de sa vie, sa femme, professeure de yoga, avec qui il fonde une famille.

Avec le temps, Nicolas Perinetti constate les besoins de la communauté française au Chili et décide d’y remédier : “Bien que nombreux, les acteurs et associations existants avaient peu ou pas de communication entre eux. De plus, une grande partie de la communauté ne semblait pas être directement en relation avec ces entités et leurs actions. Cette observation m'a conduit à créer Prisma francés, un espace d'échange visant à toucher réellement les Français du Chili.” L'association permet l'implantation d'entrepreneurs français au Chili mais peut également aider ceux qui y cherchent un emploi. Fondée en mars 2020, l'association a été marquée par la pandémie de Covid. Un véritable baptême du feu pour un projet naissant : “La pandémie a contraint une révision complète de nos plans. Fort heureusement, j'ai pu m'entourer de cinq personnes exceptionnelles qui ont contribué à établir les fondations de l'association.”

Malgré cette mise à l'épreuve, l’association a fait front et a lancé la radio PRISMA. Un podcast en utilisant des communications téléphoniques pour réunir la communauté française au Chili : “Chaque émission a réussi à rassembler la communauté, enregistrant près de 1000 téléchargements par épisode. Lorsque les événements en présentiel ont repris, nous avons organisé des afterworks et des ateliers thématiques. Aujourd'hui, nous planifions et exécutons un à deux événements par mois pour nos membres et la communauté.” Depuis, l’activité de Prisma francés ne cesse de croître, permettant toujours plus d’ambition. Nicolas Perinetti et son équipe ont rendu l’association crédible comme interlocuteur auprès des institutions publiques et privées : “Cela renforce notre engagement envers la solidarité et l'échange au sein de la communauté française au Chili, participant ainsi activement à son dynamisme et à sa cohésion.”

 

Cylia Rousset, présidente de PIFL (Royaume-Uni)

 

Cylia Rousset, présidente de PIFL (Royaume-Uni)

Cylia Rousset arrive en 2008 en expatriation à Londres. Après quelques années où elle s’investit dans des associations - comme Londres Accueil en tant que vice-présidente -, elle reprend, en 2016, une activité professionnelle en marketing et webdesign : Cylia Rousset Communication.

Boostée par son envie de créer des liens entre Français à Londres et sa bienveillance envers les nouveaux arrivants, Cyclia reprend en 2018 l’animation d’un réseau d’entrepreneurs les Professionnels Indépendants Francophones de Londres (PIFL). « Le PIFL est le seul groupe francophone où les petits business se retrouvent. À l’origine ce groupe a été monté en 2014 par la coach Mélanie de Byis et il était plutôt destiné aux professionnels de santé indépendants : des orthophonistes, des psychologues, des infirmières... Progressivement, d’autres entrepreneurs s’y sont greffés. », explique Cylia.

 

Le PIFL, un groupe de soutien et de networking pour les professionnels indépendants

Le groupe de 500 membres actifs (plus de 2.000 sur Facebook) a pour vocation de favoriser le partage d’expérience et les recommandations pour permettre de développer des projets de business au Royaume-Uni. « Après le Brexit et la pandémie, nous avons repris les rendez-vous en présentiel car nous ne voulions pas faire de networking en ligne », souligne Cylia. Tous les mois, des rencontres sont donc organisées dans un lieu différent, pour être présent un peu partout dans Londres et réunir les talents francophones de la capitale britannique : « Tout le monde peut en profiter pour networker, présenter son activité mais aussi poser des questions et avoir des conseils pour développer son activité. »

Ces soirées donnent lieu à des prises de contact mais aussi à des discussions sur les joies et les difficultés de monter son activité au Royaume-Uni. Cylia Rousset le confirme : « Le plus difficile pour eux est de se faire connaître et de toucher la cible anglophone, ce qui est essentiel pour développer son business au Royaume-Uni. Il y a donc parfois une barrière de la langue mais aussi un obstacle culturel. Il n’est pas facile de toucher les réseaux anglophones et de leur vendre ses services ou ses produits ». Ce réseau indispensable aux professionnels francophones est un lieu de partage et d’entraide. Cylia est déjà lauréate du Prix du Public des Trophées des Français du Royaume-Uni 2023. 

 

Hélène Sandoval, fondatrice du Théâtre Français de Rome (Italie)

 

Hélène Sandoval, fondatrice du Théâtre Français de Rome (Italie)

Entre passion artistique et dévouement éducatif, Hélène Sandoval est une actrice et metteur en scène émérite. Elle s’expatrie en Italie en 1995 et commence son parcours à l’Accademia d’Arte Drammatica Silvio d’Amico, où elle se distingue rapidement. Elle fonde par la suite sa propre école de théâtre à Rome, mettant ainsi les bases de ce qui deviendra en 2003 le prestigieux Théâtre Français de Rome.

 

Hélène Sandoval, fondatrice du Théâtre Français de Rome

Célébrant ses 20 ans en 2023, ce théâtre représente un véritable joyau culturel dans la scène artistique italienne. Avec sa passion contagieuse, Hélène a réussi à réunir des talents franco- italiens pour donner vie à des pièces de la littérature française : “Chaque représentation est un dialogue vivant entre les cultures, une célébration de la richesse du patrimoine français dans la ville éternelle ”, exprime-t-elle.

Mais son influence va bien au-delà des rideaux pourpres du théâtre. Hélène Sandoval consacre ses efforts à transmettre la langue française à travers des cours de théâtre novateurs, touchant un public varié. Des cours hebdomadaires, des festivals scolaires, ainsi que des représentations nocturnes, qui rassemblent une équipe de 20 à 25 personnes : “Le théâtre est une alchimie qui transcende les frontières, un langage universel qui unit les âmes et éclaire les esprits.”

 

Océane Sorel, virologue et créatrice de The French Virologiste (Etats-Unis)

 

Océane Sorel, virologue et créatrice de The French Virologiste (Etats-Unis)

Après des études dans la médecine vétérinaire, Océane Sorel décroche une bourse pour réaliser un doctorat en virologie. Des études qu’elle va poursuivre jusqu’en Californie. En pleine crise Covid, elle s’énerve de voir toujours plus de fausses informations circuler sur le web. Elle décide alors, en février 2021, de lancer son compte Instagram : The French Virologist, espace où elle crée des contenus ludiques de vulgarisation scientifique : « En raison de la prolifération de fausses informations, j'ai commencé à en discuter sur mon compte privé, répondant à de nombreuses questions. L'engouement a été tel que j’ai décidé de créer un compte dédié. Rapidement, la communauté a pris de l'ampleur, bien plus que prévu. Je n'imaginais pas une telle croissance en si peu de temps. Cela s'est produit car les gens recherchaient désespérément des informations fiables en cette période de fake news, créant une forte demande.»

 

Océane Sorel, une docteure en virologie devenue virale sur la toile !

 

Le concept prend tout de suite grâce à son humour et sa manière simple d’expliquer les choses. «C'est essentiel car la plupart des gens ne veulent pas de discours ennuyeux sur les réseaux sociaux. Sans une touche de ‘fun’, il n'y aurait probablement pas autant d'adhésion. Je veille à transmettre une information dans chaque vidéo et à fournir davantage de détails dans la description, pour ceux qui souhaitent approfondir.», raconte la Française résidant actuellement en Floride.

Océane Sorel réunit aujourd’hui plus de 200.000 abonnés sur Instagram et collabore avec de grandes institutions scientifiques comme l’Institut Pasteur. En octobre 2023, elle publie son premier livre Virus, Bactéries, Microbes : Tout savoir pour y échapper !, aux éditions Hachette Marabout : « Ce livre regroupe des informations sur diverses maladies infectieuses, des mythes sur les vaccins, l'hygiène dans la cuisine, la toxoplasmose pendant la grossesse, l'histoire de la vaccination avec Pasteur, et bien plus encore.» Peu importe la plateforme, son objectif reste le même : « continuer à répondre au besoin croissant de communication scientifique en français.» Océane est lauréate du Prix du Public des Trophées des Français des Etats-Unis 2023.

 

Adeline Verdier-Velten, fondatrice de The Musettes (Emirats Arabes Unis)

 

Adeline Verdier-Velten, fondatrice de The Musettes (Emirats Arabes Unis)

Longtemps “conjointe suiveuse”, Adeline Verdier-Velten a transformé son expérience d’expatriation en une aventure entrepreneuriale exceptionnelle avec The Musettes. La solitude, la dépendance financière ou la barrière de la langue peuvent être des défis majeurs en expatriation, et Adeline Verdier-Velten le sait. Après neuf ans passés à l’étranger, dont six à Amsterdam, l’entrepreneure prend la décision de se lancer dans la création d’un réseau solidaire de femmes entrepreneures. Elle souhaite avant tout lutter contre ces formes de dépendances, mais aussi contre l’image que l’on peut encore avoir d’un conjoint suiveur : "Dans la majorité des cas, les conjoints d’expatriés sont très impliqués, mais il y a quand même un état d’esprit à avoir pour s’épanouir personnellement et professionnellement et aller au-delà des difficultés".

 

Adeline Verdier-Velten, un réseau par et pour les femmes entrepreneuses expatriées

Collaborant avec des entreprises, ONG et entités locales, The Musettes propose aujourd’hui des podcasts, des évènements de networking et des mises en relation avec des experts aux quatre coins du monde. Basée à Dubaï, la plateforme voyage de New York à Singapour en passant par Londres et Tokyo avec, pour projet, de s’étendre en Arabie Saoudite et à Abou Dhabi, des pays en pleine expansion : “Le but est d’organiser des événements là-bas, et de montrer qu’il y a des femmes aux projets incontournables.”

L’impact de son réseau The Musettes se mesure aujourd’hui à travers quinze mises en relation cette année, des collaborations entre diverses marques et plus de 110 témoignages sur le site internet. “Au même titre que les muses inspirent les artistes, les musettes s’inspirent les unes des autres” confie Adeline Verdier-Velten. Avec environ 200 expat’preneures, The Musettes incarne parfaitement la sororité, l’empowerment et l’entreprenariat féminin international et francophone. Adeline a remporté le Trophée Femme Empowerment des Trophées des Français du Moyen-Orient 2024. 

 

Olivier Vojetta, fondateur du Philo Bistro / (Australie)

 

Olivier Vojetta, fondateur du Philo Bistro / (Australie)

Olivier Vojetta trace son parcours académique en suivant le programme Grande École à Kedge, avec une spécialisation en Économie et Finance Internationale. Son engagement est rapidement apparu au sein de la Junior Entreprise à Bordeaux, où il a été responsable international la première année, puis président la deuxième année. Son rôle l'amène au Brésil pendant deux mois, où il contribue à l'organisation d'une conférence internationale des Junior Entreprises. Après l'obtention de son diplôme, Olivier a habité et travaillé à Londres pendant une dizaine d’années.

Après avoir traversé divers cycles professionnels à Londres, le parcours d’Olivier le conduit en Australie en 2012, où il passe 10 ans chez Macquarie avant de rejoindre une agence créative en tant que responsable stratégie. En 2022, il crée et anime l'événement Philo Bistro en partenariat avec l'Alliance Française de Sydney : “j'ai réussi à fidéliser une communauté bigarrée faite d’Australiens apprenant le français, de Français pure souche et de francophiles plus généralement”. Ce rendez- vous mensuel devenu incontournable, explore des sujets forts et actuels avec des personnalités influentes du monde des arts, de la culture, du business, voire de la politique.

En plus de ses activités d'animateur passionné, Olivier est écrivain, critique littéraire et pigiste. Il a ainsi publié six romans (Courir encore, Le monde changera un jour, Australian Daily...) recevant plusieurs prix pour ses nouvelles lors de concours littéraires en France et en Australie. Sa passion pour la langue française se manifeste également dans ses projets d'expansion du Philo Bistro : “je suis en discussion avec d’autres Alliances (Brisbane et Canberra notamment) pour amener le « philo bistro » sur tout le territoire national, sous forme de franchise”. Ce parcours riche reflète sa quête incessante d'idées et de partage, ancrée dans l'amour de la langue française et la conviction que la philosophie peut éclairer nos défis contemporains.

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024