Dimanche 23 février 2020
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Tout ce qu’il faut savoir pour suivre vos livrets bancaires !

Par Article Partenaire | Publié le 23/01/2020 à 12:12 | Mis à jour le 23/01/2020 à 16:53
livret bancaire eskimoz

Vous voulez constater les gains de l’année écoulée de vos différents livrets bancaires ? Faut-il se précipiter dès le 1er janvier sur son appli bancaire ou sur son espace personnel en ligne ?

Le rendement des livrets bancaires a beau se réduire comme peau de chagrin, nombreux sont les épargnants qui privilégient ces placements qui ne font courir aucun risque à leur épargne et qui laissent leurs fonds disponibles à tout moment. Nous vous proposons notre tour d’horizon des intérêts et de la fiscalité en vigueur, ainsi que les périodes de versement des intérêts de vos livrets.

Quand sont versés les intérêts de vos livrets ?

Les intérêts de tous les livrets bancaires sont versés au tout début de l'année qui démarre. Ainsi si vous possédez un livret bancaire depuis de longues années ou que vous en avez souscrit un l’année dernière, vous toucherez les intérêts entre le 1er et le 5 janvier. 

Vous pourrez directement voir depuis votre application que la somme épargnée sur votre livret bancaire a augmenté. Le relevé de compte de votre livret bancaire vous permettra de savoir exactement combien d’intérêts vous avez perçu pour l’année écoulée via un libellé spécifique. 

Les erreurs sont rares mais vous pouvez néanmoins recalculer le montant des intérêts. 

Intérêts brut ou net pour les livrets fiscalisés ?

Les livrets bancaires ne sont pas tous soumis au même régime fiscal. Ainsi, les livrets de l’épargne réglementée (livret A, LDDS, LEP et livret jeune) bénéficient d’un exonération fiscale totale. Cela signifie que les intérêts de ces livrets sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvement sociaux. Les intérêts sont donc nets d’impôts. Ainsi, la ligne de crédit qui apparaîtra début janvier équivaut au taux en vigueur, par exemple, 0,75% pour le livret A.

En ce qui concerne les livrets bancaires fiscalisés (tous les livrets bancaires hors épargne réglementée), sachez que le taux d’intérêt mis en avant et indiqué sur les publicités est le taux brut. Il correspond au revenu de l’épargne avant tous prélèvements sociaux et fiscaux. Les intérêts générés via le taux brut seront soumis, chaque année, aux différents prélèvements obligatoires : l’impôt sur le revenu (selon votre tranche d’imposition) et les prélèvements sociaux, actuellement fixés à 17,2 %. Pour calculer le taux net du compte épargne, il conviendra de retirer de l’intérêt brut le montant d’impôt soustrait à la source cumulé aux prélèvements sociaux. La plupart des offres de livrets boostés sur Internet vous proposent un simulateur pour calculer le taux d’intérêt de votre livret bancaire.

Quels sont les meilleurs taux d’intérêt des livrets d’épargne ?

Les livrets bancaires qui affichent le taux d’intérêt le plus attractif sont aussi les livrets bancaires qui voient leurs gains fiscalisés.

Il faut dire que l’épargne réglementée, avec des taux à 0,75 % et vraisemblablement via la nouvelle règle de calcul concoctée par Bruno Le Maire, un rendement à 0,50 % ne caracole pas en tête, loin de là ! Le rendement ne suffit d’ailleurs pas à couvrir l’inflation et les livrets bancaires de l’épargne réglementée ne permettent donc pas de préserver son pouvoir d’achat.

Le meilleur livret bancaire est sans conteste un livret fiscalisé. Cependant, il s’agit le plus souvent de super livrets qui affichent des taux boostés pendant quelques mois seulement avant de revenir à des taux plus en conformité avec le marché. On peut ainsi espérer placer son argent à 2 % ou 3 % pendant quelques mois avant de revenir à un taux d’intérêt inférieur à 1 %. Attention tout de même, ces taux d’intérêts sont, nous l’avons vu précédemment, sont des taux bruts. Tenez-en compte avant de les comparer aux taux de l’épargne réglementée qui sont eux des taux nets.

Quel est le plafond de votre livret d’épargne ?

Gardez en tête que vous ne pouvez mettre autant de sous que vous le souhaitez sur tous vos livrets. La plupart comportent un plafond à ne pas dépasser (notamment pour profiter des taux boostés). De fait, les livrets fiscalisés (le livret bancaire maison proposé par votre banque) possèdent des plafonds relativement élevés (50 000 euros pour le livret Bienvenue CIC, 600 000 euros pour le Livret Solidarité du Crédit Municipal de Paris, 75 000 euros pour le livret d’épargne BforBank), voire aucun plafond (livret PSA Banque, livret RCI Banque, livret Carrefour Banque, livret Hello Bank, livret + de Fortuneo). En revanche, les livrets de l’épargne réglementée comportent tous un plafond : 22 950€ pour le livret A, 12 000€ pour le LDDS, 7 500€ pour le LEP, 1 600€ pour le livret jeune, 61 200€ pour le PEL, 15 300€ pour le CEL. 

La capitalisation des intérêts peut toutefois porter la valeur du livret bancaire au-delà du plafond. Ce dernier peut en effet être dépassé si votre livret est plein et que vous laissez courir les intérêts. Dans ce cas, vous ne pourrez plus faire de nouveaux dépôts mais vous ne serez pas non plus obligé de retirer des fonds. 

0 Commentaire (s)Réagir

Ma Vie d'Expat

Andalousie Appercu
EDITO

Bienvenue sur la nouvelle édition Lepetitjournal.com/Andalousie

C'est avec plaisir que nous lançons cette nouvelle édition de Lepetitjournal.com/Andalousie dans cette magnifique région. L’Espagne accueille près de 84 millions de touristes, plus de 150.000 françai