TEST: 2283

Les flammes dévorent l’âme de Paris

Par Karine Gauthey | Publié le 16/04/2019 à 11:04 | Mis à jour le 16/04/2019 à 11:12
Capture d’écran 2019-04-16 à 11.08.25

"Dans Notre-Dame de Paris, le premier personnage, c'est le monument".

Victor Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)

Un incendie sans précédent dans la cathédrale Notre-Dame attire des messages de condoléances et de soutien de la cité éternelle et du monde entier tandis que les pompiers parviennent à sauver la structure principale de l’édifice emblématique de Paris.

L'incendie, dont on ne connaît pas encore l’origine exacte, a dévasté la cathédrale historique, vieille de 850 ans, entraînant l'effondrement de son toit et de sa flèche. Néanmoins, une partie des œuvres d'art et de précieuses reliques ont été mises en sécurité, et les pompiers (dont l’un a été gravement blessé) ont réussi à sauver la structure principale.

La maire de Rome, Virginia Raggi, a adressé ses condoléances aux français après l'incendie qui a ravagé en partie la cathédrale Notre-Dame dans la soirée du lundi 15 avril. Avec des mots tels que "Roma abbraccia Parigi" (Rome embrasse Paris), la mairesse a déclaré : "Les Romains sont aux côtés des citoyens de Paris", ajoutant un message de solidarité plus personnel au maire de Paris, Anne Hidalgo "dans ce terrible moment". Le Vatican s’est exprimé à son tour, indiquant son "choc et sa tristesse" après l'annonce du "terrible incendie qui a dévasté la cathédrale Notre-Dame de Paris, symbole du christianisme en France et dans le monde". Dans un message adressé au président français, le président italien Sergio Mattarella a délivré son "angoisse" au sujet du feu à Notre-Dame, "un trésor historique qui a préservé au fil des siècles un patrimoine artistique exceptionnel d'une immense portée pour la France, pour l'Europe et pour la culture du monde", avant d’ajouter que l'Italie avait "une amitié et une solidarité sincères pour le peuple français".

Notre-Dame en feu

Qu’en est-il de la reconstruction ?

Admiré comme l'un des plus beaux et prestigieux exemples d'architecture gothique française, l’édifice a connu son heure de gloire après la publication du roman de Victor Hugo en 1831, Notre-Dame de Paris, dans lequel l’écrivain évoque la construction de la cathédrale (de 1160 à 1260) et relate l’histoire du Bossu de Notre-Dame en 1482, Quasimodo, aussi difforme et déstructuré qu’une cathédrale abîmée (comme le montre l’épisode de la fête des fous).

La directrice de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a déclaré que l’UNESCO était prête à "sauvegarder et restaurer ce patrimoine inestimable", qui a élevé le statut de patrimoine mondial à 1991 et attire chaque année entre 12 et 14 millions de visiteurs.

Karine Gauthey

Karine Gauthey

Rédactrice en chef et Directrice d'édition bénévole pour Lepetitjournal.com/Rome
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.