TEST: 2283

L’écrivain Corrado Augias rend sa Légion d’honneur à la France

Par Luca DEREEP | Publié le 14/12/2020 à 08:23 | Mis à jour le 14/12/2020 à 08:28
Corrado Augias Rome France

C’est dans une lettre adressée à l’Ambassadeur de France en Italie que l’écrivain et journaliste italien Corrado Augias a annoncé qu’il rendait les insignes de la Légion d’honneur dont il avait été décoré en 2007. Cet acte purement symbolique, corrélé à la visite du président égyptien Abdel Fatah Al-Sissi à l’Élysée, est en réalité lourde de sens.

 

C’est un signe fort que souhaite envoyer le journaliste à l’État français. Dans une lettre publiée par « La Repubblica », il détaille son acte :

 

« À mon avis, le président Macron n’aurait pas dû concéder la Légion d’honneur à un chef d’État qui s’est objectivement rendu complice d’atroces criminels ».

 

Le président français Emmanuel Macron a décoré le 7 Décembre le président Al-Sissi de la Légion d’honneur, lors d’une cérémonie organisée dans le plus grand des secrets à l’Élysée. Le journaliste refuse alors de « partager cet honneur » avec le président égyptien qu’il accuse d’être complice d’actes criminels.

C’est d’ailleurs lui qui ira remettre sa légion d’honneur lundi au Palais Farnèse : "Demain, lundi 14 décembre, j'irai à l'ambassade de France pour restituer la Légion d'honneur. Un geste aussi bien grave que purement symbolique, je dirais sentimental. Je sens que je le dois en raison du profond lien émotionnel et affectif que j'ai avec la France", écrit encore Corrado Augias.

 

L’écrivain, décoré de la légion d’honneur en 2007, explique également son geste en invoquant Giulio Regeni, étudiant italien enlevé et assassiné au Caire en 2016 et dont les services d’État égyptiens sont soupçonnés d’être responsables de sa disparition. Le corps de l’étudiant avait été retrouvé au bord d’une autoroute avec des signes évidents de torture.

 

« La mesure du juste a été dépassée voire outragée, dénonce Corrado Augias. L’assassinat de Giulio Regeni représente pour nous, les Italiens, une blessure sanglante, un affront, et j’aurais attendu de la part du président Macron un geste de compréhension sinon de fraternité, au nom de l’Europe qu’ensemble nous essayons si durement de construire ».

 

Son geste est par ailleurs salué par certaines personnalités politiques italiennes comme le président de la chambre des communes italienne, Roberto Fico : « La décision de Corrado Augias de rendre la Légion d’honneur est appréciable et significative ». Son acte témoigne aussi d’une certaine indignation de la part de la presse et de l’opinion publique italienne face au tapis rouge déployé à Paris pour le chef d’État égyptien, d’autant plus qu’un étudiant égyptien de l’université de Bologne, Patrick Zaky est toujours emprisonné au Caire depuis Février.

Luca Dereep

Luca DEREEP

Luca est étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix-en-Provence et a rejoint le Petit Journal de Rome pour y effectuer un stage.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.