Lundi 25 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Dernier point sur la situation face au coronavirus en Italie

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 16/03/2020 à 14:13 | Mis à jour le 16/03/2020 à 14:25
Capture d’écran 2020-03-16 à 14.13.01

Indicateurs sanitaires et Chiffres clés

Toutes les données qui figurent dans cet article sont les chiffres officiels diffusés chaque jour à 18h00 par la protection civile italienne.

En date du 16 mars 2020, le suivi sanitaire relatif à la propagation du coronavirus sur le territoire italien du 15 mars à 18h00 fait état de :

  • 24747 (+3590 par rapport à la veille) personnes infectées dans 19 régions et dans 2 provinces autonomes ;
  • 2335 (+369) personnes rétablies ;
  • 20603 (+2853) cas déclarés positifs à ce jour au test du COVID-19 ;
  • 9663 (+1291) patients hospitalisés dont 1672 (+154) en soins intensifs ;
  • 9268 (+1408) personnes en isolement à domicile ;
  • 1809 (+368) personnes décédées (personnes souffrant de pathologies lourdes);
  • 124899 (+15729) tests réalisés en Italie.

 

Répartition des cas positifs par région

  • 10043 cas positifs en Lombardie
  • 2741 en Emilie-Romagne
  • 1989 en Vénétie
  • 1087 dans les Marches
  • 1030 dans le Piémont
  • 763 en Toscane
  • 493 en Ligurie
  • 396 dans le Latium
  • 367 dans la Province Autonome de Trento
  • 316 dans le Frioul-Vénétie Julienne
  • 296 en Campanie
  • 212 dans les Pouilles
  • 199 dans la Province Autonome de Bolzano
  • 179 en Sicile
  • 139 en Ombrie
  • 128 dans les Abruzzes
  • 75 en Sardaigne
  • 66 en Calabre
  • 56 dans le Val d’Aoste
  • 17 dans le Molise
  • 11 en Basilicata

 

Décret du Gouvernement italien en date du 9 mars 2020

Le nouveau décret en date du 9 mars, promulgué par les autorités italiennes, étend les mesures de restriction en matière de circulation à tout le territoire italien.

Seuls les déplacements pour raisons professionnelles, de santé ou pour rejoindre son domicile sont autorisés.
Les Français qui souhaiteraient regagner leur domicile habituel sont à ce stade autorisés à le faire.
Par ailleurs, nous vous signalons que toute sortie en dehors des zones de confinement doit être motivée et justifiée. En cas de non-respect des règles édictées par le décret gouvernemental, les forces de l’ordre peuvent arrêter le contrevenant, qui encourt jusqu’à trois mois d’emprisonnement ou une amende allant jusqu’à 206 euros.

Pour chacun de vos déplacements, il est nécessaire d’être en possession du document suivant compilé par vos soins modulo_autodichiarazione_spostamenti

  • Les frontières restent ouvertes pour l’heure avec les pays voisins.
  • Les aéroports milanais et celui de Venise restent toutefois ouverts jusqu’à nouvelle ordre, avec un nombre de vols réduits.

Un décret du Gouvernement italien, en cours de signature, devrait conduire dans les prochaines heures ou prochains jours à la fermeture de 25 des 42 aéroports italiens dont Milan Linate, Bergame Orio al Serio, Vérone, Florence, Rome Ciampino, Reggio Calabria et Brindisi.

Les aéroports qui resteraient ouverts seraient les suivants : Ancône, Bari, Bologne, Cagliari, Catane, Gênes, Lamezia Terme, Lampedusa, Milan Malpensa, Naples Capodichino, Palerme, Pantelleria, Pescara, Pise, Rome Fiumicino, Turin, Venise Tessera.

 

Le Gouvernement italien a, par ailleurs, pris les mesures suivantes qui s'appliquent à l'ensemble du territoire :

  • Fermeture des commerces, excepté les pharmacies, parapharmacies, magasins d’alimentation, banques et assurances.
  • Les transports et les services publics essentiels continuent à fonctionner
  • Fermeture des crèches, écoles et universités jusqu’au 3 avril ;
  • Suspension de tous les voyages éducatifs, d’échanges ou de jumelages ;
  • Suspension de tous les congrès, réunions et manifestations dans lesquels sont associés les personnels sanitaires ou des services publics essentiels ;
  • Suspension de toutes les manifestations et événements de toute nature et en tout lieu, de nature publique ou privée qui ne permettent pas de maintenir une distance de sécurité interpersonnelle d’au moins 1 mètre ;
  • Suspension de tous les événements et manifestations à caractère sportif sauf pour l’entrainement et toujours en l’absence de public ;
  • Interdiction aux accompagnateurs des patients se rendant aux urgences de rester en salle d’attente ;
  • Restrictions de l’accès aux établissements pour personnes âgées qu’il s’agisse d’établissements médicalisés ou de maisons de retraite ;
  • Recommandation à toutes les personnes âgées ou affectées de pathologies chroniques de ne sortir qu’en cas de stricte nécessité et d’éviter en tout état de cause les lieux fréquentés ;
  • Mise à disposition dans les lieux publics pour les agents concernés de solution hydro-alcoolique pour les mains ;
  • Mesure extraordinaire de désinfection des moyens de transport ;
  • Obligation à toute personne ayant séjourné ou transité dans une zone à risque telle qu’identifiée par l’OMS dans les 14 jours précédents, de se signaler à l’agence sanitaire régionale en appelant le 1500 ainsi qu’à son médecin traitant ;

Par ailleurs, nous vous invitons à bien suivre toutes les recommandations nécessaires en matière d’hygiène sur les sites gouvernementaux Info CoronavirusouNuovo Corinavirus.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Milan Appercu
Coronavirus

Italie : la phase 2 officiellement annoncée et détaillée

Giuseppe Conte s’est exprimé ce dimanche soir pour détailler les différentes étapes de la phase 2 du déconfinement en Italie pour un retour progressif vers une nouvelle normalité jusqu’au 1er juin.

Vivre à Rome

HISTOIRE

École française de Rome, portrait de membres : Nina Valbousquet

Nina Valbousquet, historienne et membre de l’École française de Rome, mène actuellement un projet de recherche sur les relations diplomatiques entre Vatican et organisations juives de 1914 à 1948.