TEST: 2283

Virginia Raggi propose une relance du tourisme et de l'économie

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 27/09/2020 à 18:00 | Mis à jour le 27/09/2020 à 18:00
Virginia Raggi Rome

Jeudi 24 septembre, Virginia Raggi a participé à la présentation du dixième Rapport « Les Italiens, le tourisme durable et l'éco-tourisme », enquête annuelle de la Fondation UniVerde, Touring Club Italiano.

Durant cette présentation, l’impact de la Covid-19 sur le tourisme en Italie a été mis en avant : en raison de la pandémie, beaucoup de frontières ont été fermées (ou le sont encore), ce qui a engendré l’annulation de nombreux vols internationaux et affecté le secteur du tourisme et de l’économie.

 

Virginia Raggi relance économie et tourisme Rome

 

La mairesse de Rome souhaite maintenant se focaliser sur trois voies pour permettre de relancer le tourisme et l’économie en Italie :

La sécurité : selon Virginia Raggi, c’est un facteur déterminant dans le choix des voyages et elle met en avant le fait que Rome respecte les règles sanitaires imposées pour éviter la propagation du virus. Ainsi, pour les structures d'accueil, comme les hôtels, les restaurants, les bars, la ville a créé le point RomeSafeTourism, qui certifie l'application des mesures sanitaires.

La durabilité : un travail sur l’amélioration des services axée sur la qualité de l'accueil et l'éco-durabilité est en cours. De fait, 48 millions d’euros ont été investi dans le secteur de l’écologie (smart mobility, transports éco-citoyens, pistes cyclables, etc.)

La qualité : des itinéraires culturels ont été imaginés pour les touristes qui souhaiteraient découvrir la ville, ainsi que des tours gastronomiques et la découverte des boutiques artisanales romaines.

Néanmoins, la mairesse ne parvient pas à convaincre tout le monde et de nombreux Romains restent persuadés que la priorité est d’abord l’entretien des quartiers de la ville avant la relance du tourisme.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale