TEST: 2283

Réouverture des cinémas et théâtres le 27 mars

Par Roxane Garoscio | Publié le 09/03/2021 à 07:00 | Mis à jour le 09/03/2021 à 07:00
Illustration ouverture cine

Lever de rideau dans le monde du spectacle : le gouvernement de Draghi est en discussion avec les régions quant à la possible réouverture des théâtres et des cinémas à partir du 27 mars, une mesure inédite mais réalisable seulement à certaines conditions.

 

Le premier DPCM du nouveau gouvernement est en pleine discussion et permettrait aux théâtres et aux cinémas d’ouvrir après plusieurs mois de fermeture, une interruption causée par l’augmentation des cas de Covid en octobre dernier. Un protocole qui a été pour l’instant validé par le CTS, le comité technique et scientifique, et qui a été élaboré avec la collaboration de quelques associations des secteurs concernés. L’ouverture serait prévue le 27 mars, une journée symbolique puisqu’il s’agit de la Journée mondiale du théâtre.

Une mesure qui concernera exclusivement les régions se trouvant en zone jaune et qui sera applicable dans le respect de plusieurs règles. Dans un premier temps, il semblerait que les salles de théâtres et de cinéma devront suivre les normes et horaires du couvre-feu actuel, en d’autres termes, les spectacles et les projections ne devront pas se terminer après 22h. Dans un second temps la disposition des spectateurs dans les salles devra être étudiée de manière à ce que les distanciations d’au moins un mètre soient respectées, des sièges seront dès lors pré-attribués et réservés à l’avance par le public. Enfin, le choix du masque porté est aussi l’objet d’un débat et il est probable que le port du masque chirurgical ou du modèle FFP2 soit préconisé.

Ce nouveau projet ambitieux proposé par le nouveau ministre de la Culture et du Patrimoine, Dario Franceschini, a provoqué de nombreuses réactions, notamment auprès des théâtres privés. En effet, l’Atip, l’association italienne des théâtres privés, a adressé une lettre au ministre expliquant leur désarroi face à cette mesure. Ils exposent leur crainte face au manque de précision quant aux mesures sanitaires à adopter pour les travailleurs ainsi que l’impossibilité d’ouvrir leurs portes sans la mise en place d’aides financières au préalable.

Rappelons que la pandémie a eu un effet dramatique sur le monde du spectacle, de nombreux lieux ont dû mettre la clef sous la porte comme c’est le cas du Teatro dell’Angelo dans le quartier de Prati à Rome. Une situation critique qui a été dénoncée et rappelée par le groupe Lo Stato Sociale en compagnie de l’actrice Emanuela Fanelli et du comédien Francesco Pannofino au cours d’une des soirées du festival de musique de Sanremo.

Photo profil PJ Roxane

Roxane Garoscio

Secrétaire de rédaction du Petit Journal, Roxane est passionnée par la littérature et l'écriture. Curieuse, investie et attentive, elle s'intéresse principalement aux sujets de société, à l'actualité et la culture.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale