Dimanche 7 mars 2021

Nouveau décret, nouvelles restrictions en Italie

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 15/01/2021 à 13:29 | Mis à jour le 17/01/2021 à 13:44
Photo : Le Premier ministre, Giuseppe Conte, a signé le Dpcm du 14 janvier 2021 contenant les mesures pour combattre et contenir l'urgence de la Covid 19.
Conte

Adoptées par le gouvernement dans la nuit de mercredi à jeudi, les nouvelles mesures, qui entreront en vigueur à partir du 17 janvier pour une durée de deux mois (jusqu’au 5 mars), se veulent plus restrictives. Les lycéens, quant à eux, pourront reprendre le chemin de l’école à partir du 18 janvier, sauf s’ils sont dans une région située en zone rouge.

 

Le nouveau DPCM

  • Limitation des déplacements entre les régions, sauf pour des raisons de travail, études, de santé ou en cas de nécessité absolue
  • Interdiction de quitter sa ville, sauf pour des raisons de travail, études, de santé ou en cas de nécessité absolue
  • Les déplacements en dehors des communes de 5 000 habitants sont autorisés, dans un rayon de 30 kilomètres, à l’exception des déplacements vers les capitales provinciales
  • Possibilité de rendre visite à des amis ou des parents
  • Les musées, cinémas et théâtres restent fermés, avec une exception pour les musées se trouvant en zone jaune, qui pourront ouvrir du lundi au vendredi (il sera nécessaire de réserver à l’avance)
  • Les coiffeurs, barbiers et centres d’esthétique restent ouverts
  • Les salles de sport sont fermées et l’activité physique en extérieur doit être pratiquée de manière individuelle (port du masque obligatoire pour la marche rapide mais pas pour la course à pied)

 

Changement de couleurs et de l’indice Rt

Plusieurs régions italiennes verront leur couleur de zone changer puisque désormais, il suffit que l’indice de contagion soit de 1 pour entrer dans la zone orange et de 1,25 pour être dans la zone rouge, la plus stricte.

3 régions sont classées dans la zone rouge : Lombardie, Bolzano, Sicile

12 régions sont classées dans les zones à risque élevé, c’est-à-dire en zone orange : Abruzzes, Émilie-Romagne, Latium, Ligurie, Frioul, Vénétie, Marches, Piémont, Pouilles, Calabre, Ombrie, Vallée d’Aoste.

6 régions sont classées en zone jaune : Campanie, Basilicate, Toscane, Molise, Sardaigne et la province autonome de Trente.

Une zone dite « blanche » a été créée, pour les régions qui disposent d’un niveau de risque « faible » et de moins de 50 cas pour 100 000 habitants durant trois semaines consécutives. Dans la zone « blanche », les mesures restrictives prévues par les décrets du Président du Conseil des ministres (DPCM) pour les zones jaune, orange et rouge ne sont pas appliquées, un protocole spécifique sera mis en place.

 

Dans le Latium, zone orange

Lors de son discours à l'Université Sapienza de Rome pour la présentation du nouveau directeur général du Policlinico Umberto I, Alessio D’Amato a annoncé que « La valeur de l'indice Rt dans le Latium est supérieure à 1, à partir de dimanche nous serons dans la zone orange. C'est la première fois que la Région change de couleur, nous avons toujours été en zone jaune jusqu’à présent. Des semaines difficiles nous attendent ». Cette annonce a été confirmée par Roberto Speranza.

La région, qui était jusqu’ici dans la zone « jaune renforcée » passera basculera dans la zone orange à partir de dimanche 17 janvier. Ainsi, les bars et restaurants seront fermés sauf pour les livraisons à domicile et les plats à emporter entre 17h et 22h. Les jours fériés et avant les vacances scolaires, les magasins situés à l'intérieur des centres commerciaux sont fermés, à l'exception des pharmacies, des parapharmacies, des magasins alimentaires, des tabacs et des kiosques à journaux. Il est possible d’aller rendre visite à des parents et des amis. Mais le couvre-feu reste en vigueur de 22 h 00 à 5 h 00. Durant ce créneau horaire, il est interdit de quitter son domicile sauf pour des raisons de santé, de travail ou de nécessité absolue. Si vous devez vous déplacer durant le couvre-feu, une auto-certification est nécessaire. Quiconque enfreint le couvre-feu sans justification risque une amende comprise entre 400 et 1000 euros. 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

DÉBAT

Les femmes européennes dans la diplomatie

L’Ambassade de France propose un débat sur les femmes européennes en diplomatie, croisant les perspectives entre l’Italie et la France lundi 8 mars à 18h30, en direct du Palais Farnèse.