Mardi 25 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CIRCUS MAXIMUS – 2800 ans d’histoire et de spectacle

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 21/11/2016 à 23:00 | Mis à jour le 21/11/2016 à 20:44

 

Au pied du mont Palatin, le site archéologique du Circus Maximus rouvre ses portes au public après des travaux de restauration.  Ne manquez pas l'opportunité de cette visite, et replongez-vous dans les courses de chars de la Rome antique ...

 

Du haut de la tour de la Moletta, le visiteur peut pleinement imaginer les courses de char qui se déroulaient dans l'Antiquité romaine sur les 600 mètres de piste du « grand cirque ».

Le Circus Maximus est à la fois le plus grand et le plus ancien hippodrome de Rome. Il pouvait, à son apogée, accueillir jusqu'à 250 000 spectateurs assis sur des gradins. Il fut aménagé sous le règne de l'empereur Tarquin, durant le VIème siècle av. J.-C, mais les premières tribunes datent de 329 avant JC. L'emplacement du cirque correspondrait au site où, à l'époque de Romulus, se seraient déroulés les premiers jeux romains et courses de chevaux en l'honneur du dieu Consus. Sous le règne de César, il fut agrandi pour atteindre une longueur de 600m et une largeur de 200m. Il fut incendié et détruit à plusieurs reprises, mais à chaque fois reconstruit, puis démantelé au Moyen Age. Aujourd'hui, les deux obélisques qui se trouvent devant la Basilique St Jean de Latran et sur la Piazza del Popolo proviennent du Circus Maximus.

 

Les fouilles ont notamment permis d'exhumer les vestiges d'anciennes échoppes et de dégager une voie pavée. Auberges, épiceries, maisons closes, bureaux de change et blanchisseries, tout était fait pour satisfaire le spectateur. Depuis la galerie où se croisaient sénateurs et plébéiens, l'atmosphère des courses est presque palpable. Comme l'explique l'archéologue responsable de la restauration, Marialetizia Buonfiglio, le site était le lieu par excellence du « consensus politique ». 

 

 

Le travail de restauration réalisé au cours des sept dernières années rend à la capitale italienne l'un des lieux symboliques de son histoire.

La maire de Rome, Virginia Raggi, lors de l'inauguration

  

 

Informations pratiques : Entrée par la Piazza di Porta Capena

Horaires d'ouverture : Du 17 novembre au 11 décembre 2016, du mardi au dimanche : 10h -16h (dernière admission : 15h)

A partir du 12 décembre 2016, samedi et dimanche : 10h - 16h (dernière admission : 15h)

Du mardi au vendredi : réservations au +39 060608

Billet : Plein tarif : 4 euros - Tarif réduit : 3 euros

site internet

 

Séverine Depoulain (Lepetitjournal.com de Rome) - Mardi 22 novembre 2016.

Retrouvez tous nos articles "à voir, à faire" ici.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

 

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

THÉÂTRE

Du théâtre en français présenté la semaine prochaine!

Les participants des ateliers de théâtre de l’Institut français - Centre Saint-Louis (l’IF-CSL) présenteront trois spectacles gratuits, dans le petit théâtre du Centre Culturel français.

Sur le même sujet