Quel est le moyen le plus écologique pour partir en vacances ?

Par Article Partenaire | Publié le 04/01/2021 à 15:46 | Mis à jour le 04/01/2021 à 16:07
voyage écologie plante

Vous vous souciez d'écologie mais vous aimeriez néanmoins parcourir le monde ? Pourquoi vous en priver ! Il vous reste à trouver le moyen de transport le plus écologique pour un voyage pas cher. Entre le voyage en train, la location de voiture ou le voyage en avion, il y a évidemment des différences, non seulement de prix, mais aussi sur le plan de l'impact environnemental. De la compensation volontaire du CO2 pour les voyages en avion aux vacances sans voiture, les voyages écologiques sont de plus en plus populaires. Dans cet article, nous allons aborder les principaux critères à prendre en compte pour déterminer quel est le moyen écologique qui convient à votre projet de voyage.

 

Voyage en avion : faut-il y renoncer ?

L'avion a mauvaise presse. C'est l'un des moyens de transport les moins écologiques, en raison des fortes émissions de CO2. Néanmoins, la situation n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser. Ainsi, pour une destination proche, l'avion est à éviter. Il en va de même pour de nombreux moyens courriers.

A l'inverse, pour les destinations lointaines, le voyage en avion est plus écologique que le bateau, du moins les paquebots classiques. Tout le monde ne peut pas traverser l'Atlantique à la voile et ce sont clairement les paquebots qui polluent le plus.

Pour les trajets plus courts, mieux vaut avoir recours au train, voire à un voyage en voiture. Une combinaison astucieuse des moyens de transport permet souvent de voyager de manière écologique, par exemple en privilégiant le train pour le trajet d'approche puis en ayant recours à la location de voiture une fois sur place, pour plus de liberté et de facilité de déplacement. Pour louer une voiture, rendez-vous sur Carigami.fr.

 

Pourquoi le train est-il un moyen de transport écologique ?

La plupart des grandes lignes sont désormais électrifiées, ce qui fait du train un moyen de transport propre. Vous pouvez vous en convaincre en consultant le CO2 émis sur le site de la SNCF, par exemple. En empruntant une ligne à grande vitesse, vous arrivez rapidement à destination et vous pouvez retrouver toute la liberté souhaitée grâce à la location de voiture.

Bien sûr, votre véhicule de location émettra du CO2, mais vous ne l'utiliserez que pour votre road trip et pour de petites distances. Les véhicules proposés par les loueurs sont récents et bien entretenus, ce qui vous permet de réduire votre empreinte carbone. De plus en plus, vous aurez également la possibilité de louer une voiture électrique, qui présente les mêmes avantages en termes d'écologie que le voyage en train.

 

Développer une attitude respectueuse de l'environnement en voyage

Le tourisme bénéficie aux populations locales et à l'économie. Autrement dit, ce n'est pas forcément une bonne idée de renoncer totalement à voyager sous prétexte d'écologie. Néanmoins, un voyage en train ou en bus longue distance peut permettre de réduire votre empreinte carbone. Une fois sur place, vous aurez moins mauvaise conscience d'avoir recours à la location de voiture.

Vous pouvez aussi opter pour un camping car, qui vous permet généralement de transporter des vélos en toute sécurité. Vous pouvez ainsi décider de laisser votre véhicule au camping et de parcourir une région sur votre deux roues. VTT ou vélos électriques offrent aujourd'hui une large palette d'expériences, qui s'adaptent à vos goûts de voyage.

Opter pour une destination proche à explorer grâce à la location de voiture ou de vélo, c'est adopter une démarche respectueuse de l'environnement sans se priver de vacances ou de découvertes. C'est peut-être le défi de notre temps : non pas nous interdire les voyages, mais les réinventer, sans renoncer à la liberté qu'offre le véhicule personnel.

 

 

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition internationale