Mercredi 15 juillet 2020

Pourquoi et comment pratiquer le shiatsu à Milan

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 05/12/2019 à 00:11 | Mis à jour le 05/12/2019 à 08:49
shiatsu ok

Agissant comme une médecine complémentaire, le shiatsu vient activer efficacement notre réponse vitale pour combattre la fatigue, les douleurs et le stress. Nathalie Durand, praticienne de Shiatsu à Milan, nous explique les bienfaits de ce traitement né au Japon et fondé sur la médecine traditionnelle chinoise. Une belle occasion d’offrir du bien-être à Noël !

L’hiver, avec ses fortes chutes de température et son manque de lumière, est souvent propice à des maux tels que la fatigue, la déprime, une sensibilité accrue aux virus, aux douleurs lombaires, aux articulations ou encore aux maux de tête.
“Le corps souffre beaucoup au printemps car souvent, il n’y a pas eu de préparation du terrain pendant l’hiver”, explique Nathalie Durand, praticienne Shiastu à Milan. Aussi, la pratique du shiastu se veut idéale en hiver, la saison du repos et de l’intériorisation, selon la médecine chinoise. “Notre quotidien nous oblige à continuer notre rythme habituel, alors que la nature devrait être un un exemple à observer et imiter : les animaux hibernent, la terre est infertile, les végétaux se mettent au ralenti”, précise la française expatriée à Milan depuis plus de 20 ans. Si hiberner reste bien-sûr impraticable, il est important de prendre conscience de la nécessité de préserver son énergie durant la période hivernale – ce qu’offre la pratique du shiatsu - afin d’éviter les états grippaux et de s’assurer une bonne reprise au printemps.

Une médecine complémentaire qui agit sur les plans physiques et émotionnels

Agissant comme une médecine complémentaire, le shiatsu vient activer efficacement notre réponse vitale. “Il ne soigne pas une maladie, mais un être humain dans sa globalité corps-esprit”, explique Nathalie Durand. En clair, cette pratique née au Japon, mais de plus en plus reconnue en occident, agit sur le bien-être en général. Ses bénéfices sont multiples : il renforce les défenses immunitaires, aide à améliorer le sommeil, prévient et calme les inflammations, décharge les tensions du sport.  En cas de traumatisme consécutif à un accident ou une opération, il vient en outre aider le corps à se libérer de la mémoire de ce dernier et ainsi abolir toute appréhension dans sa gestuelle. Sur le plan émotionnel, le shiatsu module l’humeur et améliore ainsi les cas de déprime et de stress prolongé.
“Au cours d’une séance qui dure environ une heure, le shiatsu permet une exploration de notre corps physique, mental et émotionnel”, précise la spécialiste de la médecine traditionnelle chinoise, qui pratique en outre le Raja Yoga depuis 20 ans. Et dès l’issue de la première session, on ressent déjà une reprise d’énergie.

 

shiatsu milan

Le shiatsu en entreprise

Le Shiatsubreak est une séance de 15 à 20 minutes qui vient soulager les tensions musculaires du cou, du dos et des épaules. « Le traitement se déroule sur une chaise spéciale. Je me déplace en entreprise afin de « soigner » plusieurs employés. Cela permet de réduire le stress au travail, mais aussi d’améliorer et de renforcer les relations interpersonnelles et donc de favoriser un meilleur environnement de travail », explique Nathalie Durand.

Moxibustion, massage thaïlandais, stretching des méridiens : des techniques complémentaires

Pour compléter le shiatsu, la française qui s’est formée auprès du centre Hakusha à Milan (école accréditée par la fédération italienne de shiatsu), pratique également la moxibustion, une technique qui utilise la chaleur pour stimuler les points d’acupuncture.

Après plusieurs formations en Italie et en Thaïlande, Nathalie Durand pratique en outre le massage thaïlandais. “Le shiastu est préféré lorsque l’on est vidé de son énergie, alors que le massage thaï, assimilé à une sorte de yoga passif, se veut très utile pour agir sur la circulation”, précise la praticienne.

 

Des gestes simples à adopter

Mais avant que les grands maux ne s’installent, quelques gestes à pratiquer seul et au quotidien, permettent d’éliminer les blocages et ainsi faciliter la circulation d’énergie. Ces exercices d’étirement, appelés “stretching des méridiens”, se basent sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise qui définissent le parcours des canaux, appelés méridiens. Nathalie Durand enseigne cette technique au cours d’ateliers qui permettent en plus de prendre conscience de son corps. Le but : intégrer des exercices simples, statiques et accessibles à tous, faciles à pratiquer chez soi en toute autonomie. “Quiconque pourra facilement constater comme la relaxation profonde, qui résulte de l’étirement du corps, permet l’éveil, la libre circulation de l’énergie et de la respiration et par conséquent, la joie qui en découle”, assure Nathalie Durand.

 

Informations pratiques :
Nathalie Durand pratique à Milan via Bramante 32 (quartier Paolo Sarpi), piazzetta Guastalla 5 (quartier du Tribunal), via Morgantini 25 (quartier San Siro)
Contact : nathalie@shiatsubreak.com
www.teenshiatsu.com  

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir