En Italie, l’économie souterraine vaut 11,3% du PIB

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 19/10/2021 à 11:22 | Mis à jour le 20/10/2021 à 12:51
paiement avec une pile de billets de 500 euros

L’économie souterraine, fléau de l’Italie, vaut 203 milliards d’euros en 2019, soit 11,3% du PIB, selon une évaluation de l’Istat. Un chiffre élevé qui confirme toutefois un recul amorcé en 2014.

L’économie « non observée », comprenant tant les activités illégales que souterraines, est en recul en Italie. En 2019, cette économie qui échappe aux comptes de l’Etat, valaient 203 milliards d’euros, soit 11,3% du PIB, selon les évaluations de l’Institut italien de la statistique publiées ce lundi dans son rapport annuel sur « l’économie non observée dans les comptes nationaux ».  Ces activités non déclarées marquent une diminution de 5 milliards (-2,6%) par rapport à 2018, et confirment ainsi le recul amorcé en 2014. Plus précisément, l’économie souterraine est évaluée à 183 milliards d’euros, alors que les activités illégales dépassent les 19 milliards.
Véritable fléau en Italie, les travailleurs non déclarés étaient 3,5 millions en 2019, malgré tout 57.000 personnes en moins que l’année précédente. Ils travaillent principalement dans l’agriculture (18,8%), dans les constructions (16,3%) ou encore dans le commerce, les transports et la restauration (15,3%).

 

L’économie souterraine, en baisse constante

Le gouvernement italien tente de développer les mesures de lutte contre l’évasion fiscale avec notamment l’extension de la facturation électronique, la révisions des régimes fiscaux et principalement ceux des petites entreprises ainsi que des travailleurs indépendants. Aussi, la part de l’économie souterraine représente 11,3% du PIB, soit 0,5 points de moins que l’année précédente. Si tous les composants affichent un recul, la baisse la plus marquée est celle de la « sous-déclaration de la valeur ajoutée » (lorsque le chiffre d’affaires a été minimisé), conséquence directe de la facturation électronique (12 milliards en 5 ans).

 

Mais l’illégalité augmente

« L’économie illégale a toutefois marqué une augmentation, bien que contenue, par rapport à l’année dernière », souligne l’Istat. Ces activités sont principalement déterminées par le trafic de stupéfiants, et pèsent 19,4 milliards d’euros, soit 1,2% du PIB.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale