Samedi 19 juin 2021

Découverte de Milan sous Napoléon jusqu’aux traces de son héritage

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 04/05/2021 à 23:10 | Mis à jour le 05/05/2021 à 11:55
vue du Milan sur l'arco della pace

Napoléon Bonaparte est entré à Milan en 1796. En 1805, il est couronné au Duomo. A l’occasion du bicentenaire de sa mort célébré le 5 mai 2021, balade sur les traces de son héritage dans la capitale lombarde.

L’année 1796 est marquée par l’entrée de Napoléon, victorieux, à Milan. Elle représente aussi le début d’une transformation urbaine pour la capitale lombarde, qui est restée marquée par les prestigieuses interventions napoléoniennes. Dès son arrivée, Napoléon aurait été fasciné par Milan, comme d’autres illustres Français comme Stendhal et François 1er. D’autant que l’Empereur des Français avait été bien accueilli par les Milanais, qu’il avait libéré de l’oppression du régime des Habsbourg.
Le 26 janvier 1802, la naissance de la République italienne est proclamée, et Napoléon Bonaparte en est le Président. L’expérience ne dure que trois ans car le 26 mai 1805, Napoléon est couronné roi d’Italie dans le Duomo de Milan. A cette occasion, la façade de la cathédrale milanaise fut complétée.

Napoléon et la rationalisation urbaine de Milan

Dès le départ, Napoléon entend programmer la transformation urbaine de Milan. Le projet est initialement entrepris par l’urbaniste Antonio Antolini, qui prévoyait la construction d’un Forum Bonaparte : une place déliitée par des portiques, un Panthéon et des Termes. Mais son projet n’a pas convaincu. C’est alors celui de Luigi Canonica qui a été retenu. Il prévoyait de larges rues et la destruction d’anciennes constructions médiévales. Il a aussi donné naissance à l’Arco della pace, en référence à l’Arc de Triomphe à Paris, et l’Arena Civica (parco Sempione), un amphithéâtre destiné à accueillir les défilés militaires et les compétitions sportives. Parmi les autres lieux devenus symboles de Milan, citons encore l’avenue du Sempione (corso Sempione) qui est orientée vers la France et directement inspirée de l’avenue des Champs-Elysées, la construction du Naviglio pavese, le Palazzo Rocca Saporiti, les arches de Porta Ticinese ou encore Porta Nuova, faisant prédominer le style néoclassique de l’époque.

 

statue de napoléon à Milan Brera
Napoleone Bonaparte come Marte pacificatore

L’influence culturelle de la période napoléonienne

Napoléon a également décidé d’embellir le Palazzo Reale, la salle du trône, et d’y créer une salle dédiée aux invités et aux affaires publiques ainsi qu’une autre, privée, réservée à ses activités et ses rencontres.
Il transforme aussi les salons de la Pinacothèque de Brera, il veut en faire un musée d’art pour excellence à l’image du Louvre de Paris. Et c’est ainsi qu’ont afflué des œuvres d’art d’Italie et d’ailleurs, jusqu’à affirmer Brera tel un musée de référence à l’international. Aujourd’hui, une immense statue en bronze représentant Napoléon - bien plus grand que nature -, signée Antonio Canova, trône dans la cour d'honneur de Brera.
Toujours sur le plan culturel, Napoléon décide rendre la Scala accessible à tous les citoyens, et plus uniquement à l’aristocratie.

Napoléon aimait Milan, mais il préférait séjourner à la Villa Reale de Monza, qui appartenait auparavant aux Habsbourg. A la Villa Reale de Milan (située au bout du parc de Porta Venezia), résidait néanmoins Eugène de Beauharnais (beau-fils de Napoléon et vice-roi d’Italie) et Joachim Murat (beau-frère de Napoléon Ier).

L’expérience politique napoléonienne n'aura été que relativement brève puisque le règne d’Italie ne dura que jusqu’en 1814. Mais le Français, animé par une volonté de moderniser et enrichir Milan, aura probablement fait de cette période l’une des plus prospères et influentes quant à son identité historique et culturelle.

 

A l’occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon, l’Institut français Milano propose une soirée spéciale entre architecture, actualité éditoriale et poésie, à suivre en streaming.

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir