Mercredi 18 juillet 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Christophe Adam : la nouvelle création italienne du génie de l’éclair

Par Marie-Astrid Roy | Publié le 11/04/2018 à 00:05 | Mis à jour le 11/04/2018 à 18:37
Photo : Chrsitophe Adam (à droite) avec Galileo Reposo, chef pâtissier de Peck (au centre) et Valerio Cambieri, chef pâtissier de L'éclair de génie à Milan
Christophe Adam, éclair, pâtisserie

L’éclair de génie et Peck, temple de la gastronomie italienne à Milan, ont signé leur premier éclair ensemble. Rencontre avec Christophe Adam, le fondateur de la pâtisserie française pop-contemporaine, à l’occasion de son passage à Milan.


Le palais des Italiens est exigeant ! Et depuis son arrivée à Milan il y a deux ans, L’éclair de génie sait les surprendre autant que les satisfaire. La célèbre pâtisserie consacrée à l’éclair est née de l’idée de génie du Chef pâtissier français Christophe Adam qui a réinventé le plus classique des desserts français, en lui donnant un look complètement modernisé, caractérisé par des couleurs vives et acidulées et un design des plus raffinés.

Après avoir notamment fait ses armes pendant 15 ans chez Fauchon à Paris, l’artiste de la pâtisserie française, a développé son concept du nouvel éclair dans le monde entier. Créé en 2012, L’éclair de génie compte désormais 28 points de vente dans huit pays, dont notamment 9 à Paris, 5 au Japon ou encore 3 à Milan.

Et pour la première fois, un nouvel éclair « d’auteur », signé Peck – le temple de la gastronomie à Milan - et L’éclair de génie, est né de la collaboration de deux chefs pâtissiers italiens : Galileo Reposo (Peck) et Valerio Cambieri guidé par Christophe Adam (L’éclair de génie).

Créé en édition limitée, le nouvel éclair français aux saveurs italiennes - citron, amandes et café - a de quoi faire succomber les palais italiens avec son jeu de texture entre sa crème au citron, sa ganache au café et son croquant aux amandes et cacao. A déguster jusqu’au 10 mai chez PECK et dans les points de vente milanais L’éclair de génie.

Eclair de génie Milan

A l’occasion de sa venue pour présenter ce dernier-né, rencontre avec son co-inventeur, Christophe Adam, l’homme qui a placé l’éclair français au rang de pâtisserie pop-contemporaine.

Lepetitjournal.com/Milan : En Italie, L’éclair de génie est uniquement à Milan, avec la création de 3 boutiques en 2 ans. Pourquoi avoir choisi cette ville ?
Christophe Adam : L’éclair de génie a été créé pour se développer à l’international, on est dans 8 pays maintenant. Milan était la bonne ville car l’Italie représente un marché un peu compliqué par rapport à la pâtisserie car on n’est pas sur la même longueur d’onde en la matière. Pour autant, à Milan plus qu’ailleurs, on sent que les personnes sont intéressées à manger autre chose, ils sont ouverts aux nouveautés.

Les Italiens représentent-ils une clientèle complexe ?
Oui, ils sont très exigeants ! Chaque pays est exigeant mais ici, on a en plus l’éternelle rivalité France-Italie si connue en cuisine, à surmonter. Mais la force de L’éclair de génie c’est de pouvoir s’adapter aux pays. On fait du sur-mesure. Et l’Italie est l’un des pays qui traduit la plus forte demande de création. On élabore notamment des créations en fonction des fêtes, comme l’éclair au panettone qui a été très apprécié mais aussi aux goûts des Italiens : cappuccino, sacher, figue et vinaigre balsamique, gianduja et noisettes… Des créations qui s’ajoutent aux plus de 300 recettes d’éclairs créés en 5 ans.

On peut dire que l’Italie vous inspire ?
Chaque voyage m’inspire, même un aéroport ou un avion. Mais oui, les produits italiens ont d’excellentes matières premières à utiliser comme les noisettes ou le citron de Sorrente utilisé pour cette dernière création avec Peck.

Quelles sont les principales différences entre les pâtisseries française et italienne, selon vous ?
La pâtisserie française a beaucoup d’avance du fait de son histoire, c’est le moteur du monde, l’identité de la pâtisserie mondiale et je m’en rend compte lors de mes nombreux voyages. L’Italie est assez institutionnelle, très traditionnelle, des recettes ne pourront pas bouger.

Votre pâtisserie italienne préférée ?
J’adore les cannoncini farcis à la crème !

 

Adresses
L’éclair de génie :
Corso di Porta Ticinese, 76 | Via Paolo Sarpi 61 | Piazzale Baracca, 6
PECK Milano :
Via Spadari, 9

 

0 CommentairesRéagir