TEST: 2275

Choose France : quatre nouveaux grands investissements italiens en France

Par Marie-Astrid Roy | Publié le 18/01/2022 à 20:54 | Mis à jour le 19/01/2022 à 12:09
bâtiment de l'entreprise Chiesi Group à Parme en Italie

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé ce lundi à l’occasion du sommet « Choose France », 21 nouveaux et importants investissements en France réalisés par des groupes étrangers. Parmi eux, quatre projets ont été lancés par des entreprises italiennes, dont un est lauréat d’un Prix spécial.


Plus de 13.000 créations d'emplois, quatre milliards d'euros investis par une vingtaine d'entreprises... C'est la promesse des nouveaux investissements étrangers en France, dévoilée par un communiqué de l'Elysée ce lundi. A l'occasion du cinquième sommet d’investisseurs "Choose France", un événement destiné à séduire les multinationales, le président de la République a entendu démontrer l'attractivité de la France, marqueur prioritaire de la stratégie économique de l’Hexagone.

Quelque 21 nouveaux et importants investissements réalisés de la part de groupes étrangers ont été annoncés, dont quatre provenant d’entreprises italiennes.

Parmi eux, l’italien Chiesi Group a reçu le Prix spécial de la 3ème édition des prix Choose France 2021 pour sa « contribution au plan de relance ». Le laboratoire pharmaceutique italien a investi sur le site industriel de la Chaussée-Saint-Victor (Centre-Val-de-Loire) afin de développer des aérosols-doseurs à moindre impact carbone. « Autonome d’un point de vue énergétique, le laboratoire contribue à la résilience du système de soins en France et à la création d’emplois », souligne le communiqué.

Chiesi Group fait partie des cinq lauréats sélectionnés (sur 60 entreprises candidates) par un jury présidé par Pascal Cagni, Ambassadeur délégué aux Investissements internationaux et Président du conseil pour leurs projets qui contribuent de manière significative au plan «France Relance».

L’investissement transalpin de Dedalus a également été cité. Le leader européen et acteur mondial clé de la e-santé prévoit de recruter 200 salariés qualifiés, principalement en ingénierie informatique en Nouvelle-Aquitaine et Île-de-France.

Le groupe agro-alimentaire Ferrero investira quant à lui 36 M€, sur les 18 prochains mois, dans la digitalisation et modernisation des lignes de l’usine de Villers-Ecalles (Normandie).

Par ailleurs, dans le secteur des équipements électriques et électroniques, Prysmian, producteur italien de câbles, investira 40 M€ pour 45 emplois créés en Bourgogne-Franche-Comté et en Île-de-France.

La France, première destination des investissements italiens

Du fait des liens économiques étroits qui existent entre la France et l’Italie, l’Hexagone est le premier pays de destination des investissements italiens, selon le Rapport 2019 sur les investissements internationaux en France.  Et plus généralement, boostée par les mesures économiques mises en œuvre depuis 2017, elle est aussi devenue la première destination en matière d’investissements étrangers en Europe, devant le Royaume-Uni et l’Allemagne, selon le baromètre annuel du cabinet EY.

 

MAR

Marie-Astrid Roy

Rédactrice en chef et Directrice des éditions Lepetitjournal.com Milan et Rome
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale