L’Italie, locomotive de la zone euro en 2021

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 31/01/2022 à 22:14 | Mis à jour le 31/01/2022 à 22:23
un homme travaille dans une industrie

La reprise économique de l’Italie marque une hausse de PIB de 6,5% en 2021, un record depuis 1976.


L’année 2021 marque une croissance record pour l’Italie. Selon une première estimation publiée ce lundi, l’Institut national des statistiques rapporte une hausse du PIB italien de 6,5% l’année dernière. C’est davantage que les prévisions du gouvernement qui avait tablé sur 6%.

Sous l'effet de la recrudescence de la crise sanitaire, la croissance a cependant subi un fort ralentissement au quatrième trimestre. La hausse du PIB s’est limitée à 0,6% par rapport au trimestre précédent, qui avait toutefois deux jours travaillés en plus, explique l’Istat.

Une reprise supérieure à celle de la zone euro

La reprise italienne se distingue dans la zone euro, où la croissance du PIB a été en moyenne de 5,2% en 2021, selon les données de l’Eurostat. L’Italie se situe donc bien au-dessus de la moyenne européenne mais aussi de la Suède qui enregistre une croissance de 6,1%, de la Belgique (5,6%) ou encore de l’Autriche et de la France pour lesquels la hausse du PIB est de 5,4% en 2021. L’Allemagne est en queue avec une croissance enregistrée de 1,4%.

Une croissance record

« Il faut remonter à 1976, environ il y a 45 ans, pour trouver une croissance annuelle aussi consistante que celle d’aujourd’hui », illustre l’Istat. Il faut aussi remonter aux temps de guerre pour trouver un effondrement du PIB équivalent à celui de 2020. La troisième économie de la zone euro avait vu son PIB plonger de 8,9% en 2020, dans un contexte économique bouleversé par la pandémie de coronavirus.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale