Dimanche 24 octobre 2021
TEST: 2275

Immunisation, vaccin, cas Covid: quel effet engendre le pass sanitaire en Italie

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 19/09/2021 à 22:21 | Mis à jour le 20/09/2021 à 09:57
des passants dans la rue à milan

Alors que l’Italie vient d’étendre le pass sanitaire à tous les travailleurs, le nombre de contagions tend à baisser depuis plusieurs jours. Les vaccinations ont par ailleurs fortement accéléré.

 

Malgré le variant Delta, trois fois plus transmissible, les indicateurs de la pandémie en Italie sont à la baisse. Le rapport épidémiologique hebdomadaire communiqué vendredi 17 septembre par le ministère italien de la Santé présente des chiffres en amélioration. « L’Italie est l’un des pays européens où la circulation du Covid est la plus contenue », a affirmé le président de l’Institut supérieur de la santé Silvio Brusaferro en illustrant le rapport.

L’indice de contagion (calculé sur les cas symptomatiques) est descendu sous le seuil épidémique à 0,85, et marque même une nette baisse par rapport à la semaine précédente lorsque que l’indice était équivalent à 0,92.
Le taux d’occupation des lits en soins intensifs affiche également une légère amélioration. 563 personnes étaient hospitalisées en thérapie intensive au 7 septembre, 554 au 14 septembre et 530 dimanche 19 septembre. Seules quatre régions – Abruzzes, Molise, les Provinces autonomes de Bolzano et de Trente - résultent classifiées en « risque modéré », alors que les 17 autres restent considérées à « bas risque ». Mais la Calabre, la Sicile et la Sardaigne, ont leurs thérapies intensives remplies à plus de 10%.
Concernant les victimes, l’Italie reste le pays européen le plus lourdement frappé avec au total quelque 130.300 victimes au 19 septembre. Mais le nombre de morts baisse faiblement ces derniers jours, passant de 66 morts vendredi, à 51 le lendemain et 26 dimanche.
« Une large couverture vaccinale et l’achèvement des cycles de vaccination représentent les instruments principaux pour prévenir d’ultérieures recrudescences », rappelle une nouvelle fois le rapport.
C’est dans ce sens que le gouvernement a rendu obligatoire, à compter du 15 octobre, le pass sanitaire à l’ensemble des 23 millions de travailleurs en Italie tant du secteur public que privé, y compris les indépendants.

Prises de rendez-vous de vaccination dopées par l’extension du pass sanitaire au travail

L’annonce du nouveau décret jeudi dernier, a aussitôt engendré une recrudescence des vaccinations et des prises de rendez-vous. Et pour cause, ceux qui choisissent le vaccin comme moyen d’obtenir le pass sanitaire, ont jusqu’à fin septembre pour se faire vacciner afin d’obtenir le sésame 15 jours plus tard (après la première dose), le 15 octobre.
« Au niveau national, les vaccinations ont augmenté de 35% et la prise de rendez-vous pour la première dose a augmenté de 20 à 40% par rapport à la semaine dernière », a indiqué le général Francesco Figliuolo, commissaire extraordinaire en charge de la campagne vaccinale, dans un communiqué samedi soir. Certaines régions comme la Lombardie, l’Emilie Romagne et le Piémont ont même connu un boom des réservations de 50% en une seule journée.
Aujourd’hui, 4,1 de travailleurs sont encore privés de pass sanitaire, selon les chiffres communiqués par le gouvernement italien.

Taux d'immunisation de la population italienne

Plus de 41 millions de personnes ont reçu les deux doses de vaccin selon les chiffres du gouvernement, soit 76,7% de la population âgée de plus de 12 ans (en date du 19 septembre 2021). Environ 13 millions d’Italiens manquent encore à l’appel, dont quelque 3 millions de plus de 50 ans.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir