Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Franck Riester à Milan : "La culture doit réunir au-delà des clivages"

ministre culture franck riesterministre culture franck riester
Le ministre français de la Culture, Franck Riester, a rencontré son homologue italien ce jeudi 28 février
Écrit par Marie-Astrid Roy
Publié le 28 février 2019, mis à jour le 1 mars 2019

Le ministre français de la Culture était à Milan ce jeudi 28 février afin d’y rencontrer son homologue italien. Une rencontre sous le signe de l’amitié franco-italienne pour résoudre la polémique sur le prêt des tableaux de Léonard de Vinci.

Le rapport entre la France et l’Italie se renouvelle sous le signe de la culture. Invité à Milan à l’occasion de l’inauguration de la XXII exposition internationale à la Triennale, ‘Broken Nature: Design Takes on Human Survival’, le ministre de la culture français Franck Riester a rencontré son homologue italien ce jeudi 28 février à Milan. Parmi les sujets abordés : la collaboration entre les deux pays à l’occasion du 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci et Raphaël. Et plus particulièrement la question des prêts d’œuvres de Léonard de Vinci au Louvre, critiqués par la Ligue.

« La culture doit réunir au-delà des clivages », a déclaré le ministre français à l’issue de la rencontre, lors d’une visite à l’Institut français de Milan. Et d’ajouter : « Nous avons convenu dans un état d’esprit très constructif de concrètement regarder qu’elles étaient les possibilités pour les différents musées italiens et français de pouvoir prêter des tableaux pour l’exposition Léonard de Vinci en France en 2019 et l’exposition Raphaël en 2020 en Italie. Cela en tenant compte des questions scientifiques et techniques et de la fragilité des œuvres ».

La polémique sur le prêt controversé d’œuvres par l’Italie à la France en vertu d’un accord conclu en 2017, avait été déclenchée en novembre dernier lorsque la sous-secrétaire d'Etat italienne, Lucia Borgonzoni, avait déclaré dans un entretien au Corriere della sera : « Les Français ne peuvent pas tout avoir ». Selon cet accord, quatre musées italiens doivent prêter leurs tableaux au Louvre en octobre prochain.

De son côté, le ministre italien de la Culture Bonisoli, a proposé un grand forum culturel à l’automne prochain, afin que les deux pays puissent se confronter sur les thèmes des industries culturelles et créatives et notamment de collaborations et de coproductions dans les secteurs cinématographique, musical et audiovisuel.

 

MAR
Publié le 28 février 2019, mis à jour le 1 mars 2019

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024