Mercredi 26 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Fiat : L’hommage de la presse italienne à Sergio Marchionne

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 22/07/2018 à 19:25 | Mis à jour le 23/07/2018 à 08:37
Photo : Sergio Marchionne, le "sauveur de Fiat" | Wikipedia, auteur :Dgtmedia - Simone / Creative Commons
Marchionne Fiat

Tout le week-end, le « sauveur de Fiat » a fait la Une de l’ensemble des journaux italiens. En fin de vie, le patron emblématique du grand groupe automobile a passé la main en urgence.

« Adieu grand Marchionne », titrait le quotidien Libero dimanche. La Repubblica marquait à sa Une « La fin d’une époque », le Corriere della Sera saluait « Le manager qui a changé Fiat », La Stampa définit quant à elle celui qui a sauvé le groupe Fiat en 14 ans, de « moteur infatigable, une mine d’idées ».

A l’issue du conseil d’administration convoqué en urgence, pour désigner les successeurs de l’italo-canadien Sergio Marchionne à la tête de Fiat Chrysler, Ferrari et CNH Indutrial, la presse comme les politiques ont rendu un hommage unanime à l’homme qui n'endossait que des pulls et polo noirs.
L’homme de 66 ans est hospitalisé à Zurich où il a subi fin juin une opération à l’épaule. Des complications inattendues ont entrainé une soudaine détérioration de son état de santé, « sans retour ».


« Sauveur de Fiat »

C’est le 1er juin 2004 que Sergio Marchionne a été nommé administrateur délégué du groupe Fiat, -  alors au bord de la faillite  -, dénommé par la suite Fiat group automobiles. En 14 ans, « ce leader qui n’aime pas être contredit », souligne La Stampa, s’est attelé à remodeler l'emblématique groupe turinois de la famille Agnelli, premier employeur privé d’Italie. Cela d’abord en passant par le redressement de l’entreprise puis par l’alliance avec l’américain Chrysler en 2014, avant de procéder en janvier 2016 à la séparation de Ferrari. En 2017, l’entreprise enregistrait un résultat record de 111 milliards d’euros. Et aujourd’hui, le groupe FCA vaut au moins 10 fois plus que ce que valait Fiat il y a 14 ans.

« Un grand protagoniste de la vie économique »

« Marchionne a fait un travail extraordinaire. Beaucoup l’ont critiqué mais qui se souvient de la crise de Fiat il y a 20 ans se rend compte que ce que peuvent faire le courage et la vision. Un exemple pour tous », salue l’ancien premier ministre Paolo Gentiloni dans un tweet.
Matteo Renzi, chef du Parti Démocrate (PD), rappelle quant à lui que « Marchionne a été un grand protagoniste de la vie économique des 15 dernières années. Il a réussi à donner un avenir à Fiat quand cela semblait impossible. Il a créé des emplois, pas des chômeurs. Chapeau ».

#Marchionne Twitter


Quatre personnes ont été nommées lors du conseil d’administration d’urgence pour remplacer Sergio Marchionne qui endossait plusieurs casquettes. Toutes étaient déjà dirigeants ou administrateurs des groupes concernés, à l’instar de Mike Manley, patron de Jeep qui prend le volant de FCA et John Elkan, petit-fils de Gianni Agnelli devient président du constructeur automobile de luxe Ferrari.

 
Source photo :

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Milan ?

DÉCOUVERTE

Ville aperte : découverte d'un merveilleux patrimoine près de Milan

Jusqu’au dimanche 30 septembre se tient la 16ème édition des « Ville aperte in Brianza ». Au programme : la découverte inédite de 150 sites (châteaux, villa et jardins), aux portes de Milan