Mercredi 23 juin 2021

Déplacements en Italie : Les règles spécifiques à Pâques

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 30/03/2021 à 15:02 | Mis à jour le 31/03/2021 à 21:24
voyage quarantaine italie Pâques

Durant le week-end de Pâques, l’Italie étend aux pays de l’Union européenne les règles de quarantaine déjà imposées aux voyageurs venant en dehors de l’UE. A la clé : deux tests et 5 jours d’isolement à l’arrivée en Italie. Récapitulatif des déplacements autorisés et interdits durant le week-end de Pâques dans et hors de la Péninsule.

A l’approche imminente de Pâques, le gouvernement italien durcit davantage encore, les règles destinées à renforcer la sécurité sanitaire, et surtout à limiter les déplacements touristiques. Un décret signé mardi 30 mars par le ministre de la Santé Roberto Speranza, impose à tout voyageur provenant de n’importe quel pays de l’UE, de se soumettre à une quarantaine de cinq jours à l’arrivée dans la Péninsule. Un test devra être effectué avant le départ, mais également à l’issue de la période. La nouvelle restriction est valide jusqu'au mardi 6 avril.

Les pays visés par l'isolement de cinq jours

Plus spécifiquement, les pays insérés dans la liste sont : la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, le Danemark, l'Estonie, la Finlande, la France (dont la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Réunion et Mayotte), l'Allemagne, la Grèce, l'Irlande, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovaquie, l'Espagne, la Suède, la Hongrie, l'Islande, la Norvège, le Liechtenstein, la Suisse, Andorre et Monaco.

Les pays qui impliquent une quarantaine de quatorze jours

Une quarantaine de quatorze jours est imposée pour les voyageurs provenant de l'Autriche, du Royaume-Uni et des Etats-Unis, mais aussi de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, de Corée, de Singapour ou encore de Thaïlande.

 

Déplacement entre la France et l’Italie

Les déplacements entre la France et l’Italie restent déconseillés, rappelle sur son site l’Ambassade de France en Italie.
Pour les personnes qui doivent malgré tout se rendre en France, doivent présenter un test PCR négatif réalisé dans les 72 heures précédant leur arrivée.
Pour les personnes qui se rendent (rentrent) en Italie, un test PCR ou antigénique de moins de 48 heures doit être présenté. A l’arrivée, le voyageur doit se signaler à l’autorité sanitaire régionale (liste). A défaut d’une présentation d’un test négatif effectué avant le départ, il n’est plus possible de réaliser le test à l’arrivée, mais une quarantaine de 14 jours est rendue obligatoire.
Durant les fêtes de Pâques, comme pour le reste des pays de l’UE, les voyageurs provenant de France seront soumis à un isolement de 5 jours dès l’arrivée en Italie. A l’issue de cette période, un nouveau test moléculaire ou antigénique pourra mettre fin à l’isolement.

 

 

Qu’est-il permis de faire à Pâques en Italie et à quelles conditions ?

Durant le week-end de Pâques, l’ensemble de la Péninsule sera confinée en zone « rouge », qui définit les restrictions les plus sévères. Uniquement durant ce week-end, il sera toutefois toléré de sortir de sa ville de résidence mais dans les limites de la région, pour rendre visite à de la famille ou des amis. Cela à raison d'une fois par jour et dans la limite de deux personnes sans compter les mineurs de 14 ans.

Ces derniers jours, un communiqué du gouvernement qui précisait l’autorisation de sortir de sa région (même rouge) pour rejoindre un aéroport en vue d'un voyage à l’étranger durant les festivités de Pâques, avait suscité la polémique dès lors que les déplacements et le tourisme entre régions de la Botte sont en revanche interdits.

Le gouvernement autorise toutefois de rejoindre sa résidence secondaire située en dehors de sa région de résidence, même en zone rouge. Attention, malgré l’autorisation prise au niveau national, plusieurs présidents de région ont imposé des limites supplémentaires,plus restrictives.
En Ligurie, Campanie et dans les Pouilles, personne ne pourra rejoindre sa résidence secondaire, pas même les habitants de la région. En Toscane, Vallée d'Aoste, Haut-Adige et dans les Marches, la possibilité de rejoindre une résidence secondaire est permise uniquement aux habitants de la région concernée.
Pour se rendre en Sardaigne, le certificat de vaccination anti-Covid est nécessaire ou à défaut un test négatif réalisé dans les 48 heures précédant le voyage. Et il est possible d'entrer en Sicile uniquement avec un test négatif effectué dans les 48 heures précédant l'arrivée.

 

 

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TRADITIONS

Mères et bébés indiens : on vous raconte la tradition et son évolution

Grossesse, accouchement, premiers jours du nouveau-né, chaque étape fait l’objet de recommandations, d’habitudes et de pratiques qui nous surprennent, nous émeuvent et nous interrogent. Décryptage !