TEST: 2275

Villes d’art : trois escapades citadines aux alentours de Milan

Par Célia Chabourine | Publié le 04/11/2021 à 22:45 | Mis à jour le 05/11/2021 à 11:21
Photo : Bologne | @Emc2 Commons wikimedia
vue sur les toits rouges de Bologne

Mantoue, Bologne, Piacenza : trois villes d’art à découvrir le temps d’une journée ou d’un week-end, lors d’une échappée de Milan. Visites guidées touristiques et gastronomiques, donnant envie d’y aller !

 

centre et place historique de mantoue

Mantoue (Lombardie)

Chef-Lieu de la province du même nom, Mantoue est accessible en 2 h de train depuis Milan (station Centrale) ou 2h30 par l’autoroute.

Importante cité ducale de la Renaissance, depuis 2008 devenue Patrimoine de l’UNESCO pour ses nombreux monuments, ses particularités architecturales et culturelles s’étendent du Moyen-Age à la Renaissance. Et l’empreinte de la longue dynastie des Gonzague régnant sur Mantoue pendant plus de trois siècles est encore bien présente. La ville a également été élue capitale italienne de la culture en 2016.

 

Le centre historique de Mantoue

Le centre de Mantoue se visite facilement à pieds car les principaux monuments se trouvent à quelques centaines de mètres les uns des autres. Tour d’horizon des choses à ne pas manquer :

Le Palazzo Ducale : Palais de la famille Gonzague dont le règne s’étend du XIVe au début du XVIIIe siècle. Il s’agit d’un vaste ensemble architectural de 34.000m² constitué d’environ 500 salles réparties sur plusieurs batiments, de cours intérieures et places richement décorées de peintures, statues, mobilier. Ne manquez pas les fresques en trompe l’oeil de la Chambre des Epoux (La Camera degli Sposi) peintes par Andrea Mantegna, figure majeure de la Renaissance du nord de l’Italie.
(Prévoir entre 1 à 3 heures de visite).

Théâtre Bibiena (ou Teatro Scientifico) : Chef d’oeuvre baroque du XVIIIe siècle, dont l’intérieur grandiose avec balcons en étages et décor fastueux émerveilla Mozart lorsqu’il y donna un concert à l’âge de 14 ans.

Piazza delle Erbe : place très animée avec marché local le matin, de nombreuses terrasses de cafés et restaurants installés dans les édifices aux façades colorées bordant la place,  entourée également par le Palazzo del Podestà, le Palazzo della Ragione et la Tour de l’Horloge, de style plus médiéval.

Palazzo d’Arco : Demeure de la noble famille d’Arco, datant du XVIIIe siècle, transformée aujourd’hui en musée abritant la riche collection d’art de la famille.
 La Basilique Sant’Andrea : de style baroque, datant du XVe siècle, la Basilique peut sembler austère au premier abord, mais elle révèle en réalité un intérieur fastueux avec ses magnifiques coupoles, de nombreuses chapelles, fresques et retables.  

Palazzo Te : Un peu éloigné du centre historique (25min à pieds du Palazzo Ducale), conçu au XVIe siècle par l’architecte et peintre Giulio Romano à la demande de Federico II Gonzaga comme lieu de loisirs, fêtes et réceptions du Duc, il abrite aujourd’hui le musée de la ville (museo Civico).
Si le Palais est à la fois sobre, élégant et stupéfiant, les appartements, fresques et jardins du Palais représentent la finesse du travail de l’artiste maniériste italien, élève de Raphaël.


Spécialités culinaires et bonnes adresses de Mantoue

La Mostarda Mantovana
Elle s’apparente à une confiture de fruits, aromatisée à la moutarde (grains ou huile essentielle) et se déguste en accompagnement de fromages doux, de charcuterie ou pour assaisonner la garniture de pâtes fraîches.

Le Stracotto alla Mantovana
Recette typique de viande en sauce cuite longuement et accompagnée de polenta. Le plus souvent la viande utilisée est le boeuf mais traditionnellement le plat est réalisé avec de la viande d’âne.
Le stracotto se cuisine également en plat de pâtes : les maccheroncini con stracotto.

Tortelli di zucca
Raviolis dont la farce se compose de potiron, parmesan et moutarde de Mantoue.

Risotto con salamella
Risotto cuisiné avec la saucisse de porc typique de Mantoue (préparée avec ail et vin blanc)

Risotto alla pilota
Risotto agrémenté d’une préparation de viande de porc, ail, sel, poivre et vin blanc.

Torta sbrisolona
Tarte sucrée et sablée, composée principalement de farine de maïs, amandes et (beaucoup) de beurre.

Où déguster ces spécialités ?

Trois adresses à recommander : Osteria delle Quattro tette (Vicolo Nazione, 4) ; Trattoria Due Cavallini (Via Salnitro, 5) ; Antica Osteria Leoncino Rosso (Via Giustiziati, 33).

Si vous disposez de plus de temps

Mantoue est entourée du Fleuve Mincio et de 3 lacs artificiels, lago superiore, di mezzo et inferiore, eux mêmes bordés de forêts et parcs naturels permettant une immersion en pleine nature en moins de 30 min du centre historique (accessibles en transports en commun)

Visite du Parc du Mincio: Réserve naturelle, véritable “oasis vert” de la région offrant excursions et activités à la découverte de la faune et de la flore locale, visites de sites archéologiques et vue sur la skyline de Mantoue. Vous pourrez profiter d’une visite en bateau où en canoë pour découvrir la vallée du Mincio et ses paysages oniriques de lacs aux nénuphars.

A vélo: la piste cyclable du Mincio relie Mantoue à la commune de Pescheria del Garda (lac de Garde) en 43km (environ 2h30min) traversant bois et bourgs dans un cadre relaxant.

La Machina Fissa:
Lieu culturel en pleine campagne de Mantoue proposant des expositions artistiques, de nombreux cours et ateliers tels que peintures, yoga, jardinage, écriture, soirées lecture à la belle étoile. Ce lieu insolite offre également la possibilité de louer une des 8 chambres disponibles et de participer à la vie du lieu et découvrir “an authentic Italian way of life” le temps d’un séjour (repas collectifs, aide au jardinage). Situé à 25min en voiture au sud est de Mantoue.
 

vue sur les toits rouges de Bologne
Photo by Max Nayman on Unsplash

Bologne (Emilie-Romagne)

Chef-lieu de la région Emilie-Romagne, malgré les plus de 200km la séparant de Milan, Bologne est à seulement 1h15 de la gare de Milan Centrale avec la frecciarossa, TGV Italien.
Pôle économique important pour le nord de l’Italie grâce à ses industries automobile et textile), mais aussi universitaire, Bologne possède la plus ancienne université d’Europe, fondée en 1088. Bologne est aujourd’hui considérée comme l’une des villes médiévales les mieux préservées d’Europe. Son centre historique recèle de trésors dont ses nombreuses façades aux arcades “portici” inscrites au patrimoine de l’UNESCO depuis 2021.

Bologne est une ville très vivante, il suffit de déambuler des les rues piétonnes du centre pour le constater. Il y règne une effervescence permanente, où se croisent étudiants et touristes de tous horizons, des locaux et commerçants s’affairant dans ce lieu chargé d’histoire.

 

Que voir à Bologne en 1 journée ?

Piazza Maggiore
Place principale de la ville entourée d’imposants monuments d’époque médiévale et de la renaissance tels que la Basilique San Petronio, avec sa façade restée inachevée, une des plus grandes églises gothiques de briques au monde, le Palazzo d’Accursio (Palazzo Communale), le Palazzo della Podestà et le Palazzo dei Banchi.

Piazza Nettuno
Pour la “Fontaine de Neptune” sculpture colossale de bronze réalisée par le sculpteur flamant (installé en Italie) Jean de Boulogne “Giambologna” entre 1563 et 1567.

Palazzo dell’Archiginnasio
Un des édifices les plus remarquable de la ville, construit en 1562-63 afin de regrouper en un seul et même lieu les différentes universités déjà existantes.
Il comporte un “Teatro Anatomico” sorte d’amphithéâtre en bois sculpté utilisé pour l’enseignement de l’anatomie. Le Palazzo héberge aujourd’hui la bibliothèque municipale.

Torre Asinelli
Bologne est aussi connue pour ses tours anciennes et ses toits de tuiles rouges à admirer en grimpant les 498 marches de la tour Asinelli pour une vue imprenable sur la ville.

A visiter si vous disposez d’un peu plus de temps :
La Piazza et la Basilica Santo Stefano
La Pinacoteca Nazionale di Bologna
Il Museo d’Arte Moderna di Bologna (MAMbo)

Déambuler également dans le Quadrilatero, principal quartier commerçant de Bologne aux ruelles étroites et boutiques anciennes, où se côtoient gastronomie, artisans et maisons de luxe (Galleria Cavour)
Via Rizzoli, Via dell’Archiginnasio, Via Farini e Via Castiglione

 

Découvrir la gastronomie locale de Bologne

Ce n’est pas sans raison que l’on surnome Bologne “la grassa” il serait dommage de passer à côté de ses spécialités. En voici quelques-unes :

Le crescentine, petits beignets frits servis avec une planche de charcurterie ou fromage comme antipasto.
La mortadella IGP (l’équivalent de l’Appelation d’Origine Contrôlée française) qui se déguste seule, en panino (sandwich) ou sur la pizza. Où ? A la Salumeria Simoni, Via Drapperie,5.

Tagliatelle, tortellini, spaghetti, lasagne, on ne compte plus les déclinaisons du fameux “ragù alla bolognese”

Les tortellini al brodo, petits raviolis farcis de mortadelle, prosciutto, parmesan, parfumés à la noix de muscade et se dégustant dans un bouillon de viande. Où ? All’Osteria Bottega, Via Santa Caterina, 51.

Si vous aimez flâner dans les marchés et déguster sur le pouce des plats typiques, les marchés de Bologne sont l’endroit idéal, en voici deux intéressants:
Mercato delle Erbe, Via Ugo Bassi, 25, marché couvert avec restaurants et cafés.
Mercato di Mezzo, Via Clavature, 12, marché couvert très vivant situé à deux pas de la Piazza Maggiore.

 

Et pourquoi pas une soirée au théâtre ?

En plus de son somptueux auditorium datant de 1763, le Teatro Comunale est considéré comme l’un des plus importants d’Italie.  Programmation de Novembre à Avril

 

place du centre historique de piacenza
piazza dei Cavalli (Piacenza) | @Harrie Gielen Wikimedia commons

 

Piacenza (Emilie-Romagne)

Située au nord de l’Emilie-Romagne sur le trajet Milan – Bologne, découvrez Piacenza (Plaisance en français), ville d’art et d’histoire à seulement 43min en train depuis la gare de Milan Centrale.

Le centre historique et ses monuments

Piazza dei Cavalli, autrefois appelée Piazza Grande, la place tient son nom actuel des deux imposantes statues équestres en bronze qui bordent la place, représentations du Duc Ranuccio Farnese et de son père Alexandre, noble famille qui régna sur les duchés de Parme et Piacenza du XVIe au XIXe siècle.
Important lieu de la vie politique et économique depuis le XIIIe siècle, c’est là que se trouvent le Palais Communal appelé aussi Gotico, symbole de Piacenza datant du XIIIe siècle, et le Palais du Gouverneur, construit en 1787.

La Piazza Duomo et sa cathédrale de style roman, est considérée comme l’une des figures les plus emblématiques du style roman du nord de l’Italie.
Autres églises notables: Basilica Sant’ Antonio, Basilica San Francesco d’Assisi, Basilica San Savino.

Palazzo Farnese, somptueuse demeure de la dynastie des Farnese, datant de la seconde moitié du XVIe siècle, aujourd’hui siège des musées civiques regroupant les musées archéologique, la pinacothèque, ainsi que de vastes collections (sculpture, armes, vases, fresques…)

Le Teatro municipal, l’édifice de style neo-classique plutôt sobre d’extérieur, renferme un magnifique auditorium d’architecture fin XVIIIe.

Le Palazzo Galli pour visiter une exposition ou tout simplement admirer le majestueux Salone dei Depositanti et sa verrière.

Galeries d’Art de Piacenza

Galleria d’arte moderna Ricci Oddi, magnifique collection d’art moderne constituée au début du XXe siècle par le riche collectionneur Giuseppe Ricci Oddi originaire de Piacenza et léguée à la ville. Le musée possède un des trois Klimt présents en Italie.

XNL Piacenza Contemporanea, centre culturel d’art contemporain installé dans un ancien bâtiment industriel accolé à la Galleria d’arte moderna, proposant des expositions temporaires.
La plus récente “La Rivoluzione Siamo Noi” regroupait des oeuvres de Piero Manzoni, Maurizio Cattelan, Marina Abramovic, Andy Warhol pour n’en citer que quelques uns.

Shopping

Les principales artères commerçantes Via XX Settembre et Corso Vittorio Emmanuele regroupent les maisons de mode et chaînes les plus connues, luxe ou accessible, mais Piacenza recèle également de petites boutiques ayant leurs propres sélections, disséminées un peu partout dans le centre, comme par exemple la boutique Nouvelle Vague, Via Sant’Antonino,22 pour femme ou RC22, juste en face pour homme.


Que manger à Piacenza ?

Attention, Piacenza vit au rythme des villes de province et la plupart des musées, boutiques et monuments sont fermés entre 13h et 15h.
Si vous voulez profitez de cette pause pour vous restaurer, voici quelques spécialités à découvrir :

Les charcuteries DOP (appellation d’origine contrôlées) telles que la coppa, la pancetta et les salame piacentini ;
Les anolini in brodo, raviolis farcis à la viande et servis dans un bouillon ;
Les pisarei e faso, recette de pâtes aux haricots blancs ;
Les viandes en sauces (lapin, sanglier, et le fameux stracotto di asino) ;
Côté dessert, les tortelli dolci, sprelle et autres types de petits beignets, ou la ciambella, gâteau en forme de couronne.

Pour découvrir plus amplement cette cuisine traditionnellement rurale, de nombreux agriturismo à proximité de Piacenza proposent des menus typiques élaborés avec des produits locaux ou de la ferme.  

Si vous souhaitez prolonger votre visite et découvrir les alentours de Piacenza, ses paysages vallonés, ses vignes et châteaux médiévaux, voici quelques idées :

Châteaux à visiter à moins de 30 min de voiture du centre de Piacenza :

Castello di Rivalta, château tranformé en hôtel et qui abrite le musée du costume militaire
Castello di Paderna, ferme biologique avec jardin potager de variétés anciennes, organisant des ateliers et des évènements pédagogiques sur le thème de l’agriculture.
Rocca e Catello di Agazzano surplombant la vallée d’Arda.

Vous pourrez aussi retracer les pas de Giuseppe Verdi, originaire de la région, à travers un parcours de visites des maisons où il est né et a vécu.
 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale