Une journée à Vigevano, la « ville idéale » de Léonard de Vinci

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 25/05/2018 à 00:15 | Mis à jour le 25/05/2018 à 12:43
Photo : La piazza Ducale de Vigevano est l'un des meileurs exemples de l'architecture lombarde du XVème siècle | Wikipedia, Vignati Francesco
Vigevano piazza ducale italie

A seulement 35km de Milan, Vigevano, la ville imaginée par Léonard de Vinci et surnommée la "ville parfaite", surprend tant pour son art que son architecture. Itinéraire parmi les lieux à ne pas manquer.

Vigevano est une belle surprise. Située en province de Pavie mais à seulement 35km de Milan, la « ville parfaite » où les plus grands comme Léonard de Vinci et Bramante ont laissé leurs traces, vaut bien une escapade d’une journée consacrée à l’art et à l’histoire.


La perfection de la piazza Ducale

Une place où tout est harmonieux, élégant et mesuré, et où on adorera s’arrêter pour prendre un café ou un apéritif en terrasse. Voulue par Ludovico il Moro, Duc de Milan, qui s’est transféré dans ce qui devait être sa résidence de chasse, avec toute sa cour, la grande place avait pour but initial de représenter l’antichambre d’entrée de l’imposant château visconteo-sforzesco, l’un des plus grands d’Europe. Il pourrait accueillir jusqu’à six fois le Duomo de Milan !

Projetée en 1492 par Bramante et Léonard de Vinci, la piazza Ducale apparaît comme l’un des premiers exemples de place de la Renaissance réalisée sur le modèle du forum romain et caractérise parfaitement l’architecture lombarde du XVème siècle. Construite selon une forme rectangulaire de 134 mètres de longueur et 48 de largeur sur trois côtés (le quatrième étant occupé par la cathédrale), chaque colonne, chaque portique confèrent une harmonie idéale et une idée de magnificence. Pour mieux vous en rendre compte, grimpez les marches de la Torre del Bramante (édifiée à partir de 1198) qui offre une vue splendide sur la place et la ville entière.

Direction ensuite l’immense château – il s’étend sur 70.000 m² répartis sur cinq étages – où la plupart de ses espaces peuvent être visités gratuitement. A l’exception de la Leonardiana, musée dédié à Léonard de Vinci. A ne pas manquer : les anciennes prisons, les écuries, les fresques del Maschio et l’impressionnante « rue couverte », un souterrain long de 167 mètres pour 7 mètres de largeur, construit pour permettre aux Seigneurs de Milan de fuir en toute discrétion la capitale lombarde lors des situations d’urgence.

 

musée chaussure vigevano italie


Vigevano, capitale du talon aiguille

Dans la ville où est né le talon aiguille au début des années 50, un musée international de la chaussure ne pouvait pas manquer ! Situé dans une partie du château, le temple de la calzatura raconte toute l’histoire de la chaussure, des modèles les plus anciens aux plus modernes, parfois extravagants. On n’y va pas pour découvrir des modèles fashion (bien que les modèles Louboutin et Jimmy Choo soient bien représentés) mais davantage pour comprendre l’évolution de l’artisanat local et de la société à travers pas moins de 400 modèles de chaussures sur une collection de 2.000 pièces. On y découvre ainsi des chaussures en paille, en bois, en peau et autres modèles ethniques, en passant par les bottes de Mussolini, les chaussures des papes dont les mythiques rouges de Benoit XVI et celles, impressionnantes, du basketteur Shaquille O’Neil en taille 59 !

 

Sur le même sujet
lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale