Dimanche 27 septembre 2020

Les portiques de Bologne en lice à l’Unesco

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 22/01/2020 à 20:53 | Mis à jour le 22/01/2020 à 21:00
Photo : 62 km de portiques s'étendent à travers les rues de Bologne | Unspalsh @ubigraphoto
Bologne portiques Unesco

Les arcades, qui font le charme et une partie de l’histoire de Bologne, l’une des villes médiévales les mieux préservées d’Europe, représentent la candidature italienne à la liste du Patrimoine de l’Unesco pour 2020.

42 kilomètres d’arcades bordent les rues du centre historique de Bologne, 62 km au total s’étendent à travers la cité médiévale d’Emilie Romagne. Ce sont ces remarquables portiques qui représentent la candidature italienne à la Liste du Patrimoine mondial de l’Unesco pour 2020, dont le résultat sera annoncé l’année prochaine.

Parmi eux, se distingue le portique le plus long au monde, celui de San Luca. Il s’étend sur 3,5 km avec 666 arcades géométriques, venues soutenir des piliers inspirés des colonnes romaines.

Le choix de la Commission nationale italienne pour l’Unesco représente une première reconnaissance pour ces voûtes qui incarnent l’identité de Bologne. Dès leur origine, elles avaient pour ambition d’abriter sous une même façade, de riches palais et des demeures modestes, afin de mélanger les classes sociales. Et cette fonction égalitaire perdure encore aujourd’hui.

Les colonnes ont aussi permis d’accueillir les nombreux étudiants venus s’instruire à l’université fondée en 1088, l’une des premières au monde, mais aussi l’une des plus réputées, encore aujourd’hui. En effet, Bologne « la Dotta », victime de sa réputation de « Savante », s’est retrouvée incapable de loger tous ces étudiants. Les propriétaires ont ainsi empiété sur la rue, profitant des colonnes pour aménager un étage au-dessus de celles-ci.

Bologne « la Grassa » (la Grasse) est aussi la ville des plaisirs de bouche. Sa gastronomie locale est l’une des plus réputées d’Italie entre sa célèbre Mortadelle, son ragù qui agrémente si généreusement les tagliatelles ou encore les tortelloni, surnommés les nombrils de Vénus.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Francfort Appercu
INTERVIEW

Philippe Jacq : « Le théâtre est un grand vecteur de culture »

Ses apparitions remarquées sur le petit écran et au théâtre en France et en Allemagne ne nous ont pas laissés indifférents. Il revient sur scène avec « Le Bonheur » à Francfort et Wiesbaden. Entretien