Dimanche 29 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ode à Parme, capitale italienne de la culture en 2020

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 31/01/2020 à 06:31 | Mis à jour le 31/01/2020 à 14:42
Photo : Parme, son Duomo et son Baptistère en marbre rose | Flickr
Parma Duomo

Les projecteurs qui viennent de s’éteindre sur Matera, s’allument sur Parme, capitale italienne de la Culture en 2020. La ville de la chartreuse de Stendhal, de la musique de Verdi, la ville d’art de l’Emilie Romagne, mérite plus encore cette année d’être visitée. Balade dans ses ruelles colorées, et les bonnes adresses où aller.

Située entre Milan et Bologne, Parme la discrète, la raffinée, paisible mais dynamique, recèle de lieux incontournables à travers ses ruelles colorées. La cathédrale de style roman et la splendide coupole du Baptistère octogonal en marbre rose (l’un des plus beaux du pays), projeté par Antelami avant tout. Mais aussi le Palazzo della Pilotta qui accueille le musée Archéologique, la Bibliothèque Palatina et l’extraordinaire Théâtre Farnèse, reconstruit selon les dessins originaux, ou encore le palais des Gouverneurs place Garibaldi. Sans oublier les fresques du Parmigianino dans la Basilique de Santa Maria della Steccata, celles qui décorent la coupole peinte par Le Corrège dans le Duomo et dans l’église de San Giovanni Evangelista.

Parme, ville musicale, invite à la découverte de la maison natale du chef d'orchestre Toscanini, du musée de l’Opéra et de la Casa del Suono. Le Théâtre Regio, monumental et merveilleux, accueille chaque année le Festival Verdi (du 24 septembre au 18 octobre en 2020), un festival qui rythme superbement la Dolce vita de la ville pendant près de trois semaines, et attire les passionnés d’opéra lyrique.

Parma visite
piazza Garibaldi à Parme

 

De Parme, on s’évade volontiers dans les campagnes alentours, entre les vastes champs de tomates et les usines de fabrication de prosciutto et de parmigiano reggiano. A 6km, se dresse la Chartreuse de Parme qui inspira Stendhal. Reggia di Colorno, une villa privée, rivalise avec les grands musées avec ses œuvres de Dürer, Tiziano, Rubens et Goya. Le château de Torrechiara, surgit quant à lui au sommet d’une colline aux portes de la Val Parma. Plus loin, on admire l’imposante Rocca de Fontanellato, entourée de douves.

 

Les bonnes adresses d’une Française à Parme

Une région et ville d’histoire, de culture mais aussi d’ode à la gastronomie puisque c’est en Emilie-Romagne que l’on trouve le plus de produits d’appellation contrôlée.
Emmanuelle Guilhamon Juglar, expatriée en Italie entre Parme et Milan, nous livre ses bonnes adresses dans cette ville qu’elle qualifie d’ « inclassable ». « Très petite en taille, Parme est pourtant aussi dynamique que des villes françaises comme Nantes et Bordeaux. Tout est joli, aucune boutique inintéressante ! »

Des petites boutiques originales, nichées pour la plupart dans les rues du centre historique, comprises entre piazza Garibaldi, via Cavour et ses perpendiculaires.
On y ressent la passion qu’ont Parme et ses habitants pour les antiquités, comme en témoigne notamment la grande foire organisée deux fois par an (au printemps et à l’automne), où se rencontrent quelque 1.000 exposants venus de toute l’Europe.

 

Pour déguster une pizza, c’est à la pizzeria Orfea (Via Giosuè Carducci, 5) qu’il faut aller : « sa pâte fine est extraordinaire ».
Trois restaurants : le renommé Squid (strada delle fonderie 13) pour son poisson, le Parizzi (strada della Repubblica 71), un étoilé Michelin abordable, « merveilleux pour ses desserts », et La Forchetta (Borgo S. Biagio, 6D), « notamment pour son succulent soufflé au parmesan ».
Pour une pause gourmande, la pasticceria Fiorentina (via Nino Bixio 41) « où l’on trouve le meilleur tiramisù du monde ! ».
On poursuit la via Bixio jusqu’à la Casa del formaggio, renommée comme l’une des meilleures « Gastronomia » de Parme, pour sa charcuterie et son fromage bien sûr, mais les autres spécialités valent aussi largement le détour.

A découvrir également, un magasin de chaussures "où l’on trouve des trésors" (via Nazario Sauro 19) et un fleuriste (via Farini 37) "pour toute la merveilleuse déco qu’il y a autour des fleurs".


A 30 minutes de Parme, l’Antica Corte Pallavicina, un lieu unique immergé dans la campagne, le long du Pô, où l’on peut dormir dans les chambres au charme authentique de ce Relais, savourer un repas étoilé Michelin qui exalte le meilleur de la gastronomie de la région, mais surtout visiter les caves où est conservé le précieux Culatello di Zibello, tant apprécié du Prince Charles et d’Alain Ducasse.

 

Parma visite adresses
Le Relais Antica corte Pallavicina est particuilièrement renommé pour son restaurant et son culatello di Zibello

Parme, capitale italienne de la culture

En 2020, Parme la dynamique sera rythmée par 400 évènements (aussi étendus aux villes de la région comme Reggio et Piacenza), dont 85 expositions, 70 performances théâtrales, 160 concerts et 25 festivals. A ne pas manquer, l’exposition I Farnese : les arts, le pouvoir, pour y admirer des chefs-d’œuvre de Tiziano et Raffaello (palazzo della Pilotta du 21 octobre 2020 au 21 janvier 2021).
Programme complet : https://parma2020.it/it-IT/

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Milan ?

DÉCOUVERTE

Tour d’Italie à travers ses musées à visiter virtuellement

Les musées du Capitole de Rome, la Galerie d’Ombrie, les Offices de Florence, le musée d’art contemporain de Bolzano... Sélection d’initiatives des musées italiens pour apporter la culture à la maison