Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PARENTS - Ecole française, internationale, italienne, que choisir ?

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 21/03/2010 à 23:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 12:00

Une décision cruciale : le développement intellectuel, le bien-être et le futur de l'enfant en dépendent. Pour aider les nouveaux arrivants à choisir l'école idéale, quelques témoignages de parents français déjà milanais

3 élèves du lycée français Stendhal de Milan, lors de la fête des 60 ans de l'école (Photo LPJ)

Jules, 4 ans, Mathilde, 6 ans, Alessio, 13 ans, Florent 18 ans? Ces jeunes Français vont en classe dans la même ville, Milan, mais en 3 langues différentes, Français, Anglais ou Italien, en fonction de leur établissement. Plusieurs critères importants ont déterminé le choix de leurs parents.
C'est l'aspect bien-être, qui a conduit Charlotte à mettre Jules en maternelle dans une école italienne (privée) de son quartier : "L'école italienne privilégie le confort de l'enfant en étant, par exemple, moins rigide sur les horaires : alors qu'à l'école française, les enfants rentrent tous les jours à 8h20-8h30, à l'école italienne, les parents peuvent les amener à l'heure qu'ils souhaitent,"explique Charlotte. C'est important pour des tous petits, selon elle, pour les habituer à l'école, plus que le contenu pédagogique, certes, plus consistant côté français. Ainsi, au contraire des autres enfants français de son âge, Jules ne sait pas encore écrire son prénom. Mais il est bilingue italien-français.
Le bien-être de l'enfant, d'autres le voient à l'école française, car ils veulent éviter que son parcours scolaire ne soit perturbé par des changements de langue. Adeline a mis sa fille Mathilde, en maternelle au Lycée Stendhal, car elle prévoyait leur retour en France 4 ans plus tard. Un choix tactique aussi : "on m'avait dit que si je l'y mettais dès la maternelle, elle aurait plus de chance d'y avoir une place en CP". Les futures études supérieures de l'enfant se jouent aussi dans le choix de l'école. Ariane a inscrit ses adolescents au lycée français car "selon nous, la langue italienne n'est pas assez importante au niveau international, nous aurions été dans un pays anglophone ça aurait été différent. Et nous voulions leur permettre de poursuivre leurs études en France, le Bac français était donc nécessaire pour eux ."(A savoir : le Bac international, préparé dans les écoles internationales, est également reconnu en France)

Ses trois enfants scolarisés dans trois établissements différents de Milan
Certains jeunes français, en revanche, trouvent leur épanouissement à l'école internationale, comme Alessio. Cet enfant "précoce" ne se sentait pas bien au primaire français, il s'y ennuyait du fait de ses grandes facilités. L'école internationale a été la solution car, selon Barbara, sa mère, "d'une part il a eu un nouveau challenge : être capable de suivre des cours en Anglais, mais il a aussi pu développer sa créativité car le système n'est pas axé seulement sur les fondamentaux, d'autres thèmes et disciplines sont proposés et valorisés, notamment artistiques (théâtre, dessin, technologie, fabrication, soudure?) et sportifs. L'esprit pédagogique est différent: moins de par c?ur, on pousse l'enfant à réfléchir par lui-même. Quant à la difficulté de l'Anglais, les nouveaux élèves bénéficient de cours de soutien et les professeurs leur accordent une attention particulière.", précise Barbara. Alessio est désormais bilingue en Anglais et parle aussi Italien dans la cour avec les nombreux élèves italiens. 
Difficile de faire son choix, au final, car les 3 systèmes présentent des atouts. Enseignante de profession, Charlotte, estime qu'à chaque âge, son école. Tout petit, elle privilégie le bien-être de la maternelle italienne. Ensuite, à l'âge des acquis fondamentaux, à partir du CP, le système français "pour apprendre à lire et écrire en Français". Et une fois ces bases acquises, direction l'école internationale, pour bénéficier de son ouverture linguistique et de la richesse des disciplines. Pas très pratique, en revanche :  les 3 enfants de Charlotte, âgés de 4, 7 et 8 ans sont scolarisés dans 3 écoles différentes de Milan.
REDIFFUSION - Gersende DELCROIX. (www.lepetitjournal.com - Milan) mercredi 4 juin 2008

L'avis d'une psychologue...
"Il faut décider au cas par cas, selon l'enfant, et ce qu'il désire. Mais je pencherais plutôt vers la langue maternelle pour les premières années d'école, car il faut alors plutôt privilégier l'apprentissage des concepts et des bases de la connaissance, plus que d'une langue étrangère. Ensuite par contre, un système scolaire étranger peut-être une richesse, car il ouvre l'esprit, l'oreille? et il donne également une ouverture sociale à l'adolescence. Mais attention, il peut y avoir des problèmes en cas de changements trop fréquents de système et de langue scolaire, de pays, d'amis. L'enfant risque de ne se sentir d'attaches nulle part", Camille Annabelle Bertrand, psychologue de l'Enfance et de l'Adolescence


Une question de budget aussi. Les tarifs :
Ecole italienne. Public : gratuit. Privé, exemple de l'Istituto Marcelline. Maternelle : 21OO ?/an
Ecole française, Lycée Stendhal. Maternelle : 3 359.70?/an. Primaire : 3 359.70?/an. Collège : 4 245.60?/an. Lycée : 4 722.90?/an. Compter en plus des droits de première inscription pour tout nouvel élève : 166.30 ? 
Ecole internationale International School of Milan : Elementary School (du CP au CM1): 10200 ?/an. Middle School (du CM2 à la 4è) : 11200?/an. High School (Lycée), 3è et 2nde : 12400?/an, 1ère et Terminale : 13200?/ an

Pratique :
Ecole française de Milan
: Lycée Stendhal. Lieu : Piazzale Segesta. Contact : 02 48 79 61,
secretariat.general@lyceestendhal.it. Site internet : http://www.lsmi.it

Ecole Internationale de Milan
(en Anglais) International School of Milan: Site internet général: http://www.ism-ac.it/new/index.php. 3 lieux différents : High School (3è à Terminale) via G. Bellini 1 Contact: 0242290577 ismhigh@ism-ac.it. Middle School (du CM2 à la 4è). via Caccialepori 22 Contact:0248706030 ou 0248708076 ismmiddle@ism-ac.it Elementary School (du CP au CM1) et Early Years (Maternelle) via Paravia 5 Contacts:ismelementary@ism-ac.it et ismfirst@ism-ac.it

L'école italienne privée catholique Istituto Marcelline, piazza Tommaseo (quartier de Pagano), tenue par des religieuses, mais enseignants principalement laïques

Camille Annabelle Bertrand, psychologue de l'Enfance et de l'Adolescence. Contact : 3338489877. Adresse : Via Longoni, 2 Milan

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet