Mercredi 24 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Cinq théâtres historiques à Milan

Par Coline Léonate | Publié le 19/10/2017 à 00:15 | Mis à jour le 20/10/2017 à 10:05
Photo : Théâtre Litta, Milan
Teatro Litta

Le temps d’une pièce de théâtre ou d’un concert, les somptueux théâtres milanais nous font rêver et voyager. L’histoire des principales salles, et ce qu’on peut y voir.

 

Teatro Litta

Il s’agit du plus vieux théâtre milanais encore en activité. Il occupe une aile de l’antique Palais Arese-Litta  qui plonge encore aujourd’hui son visiteur dans la faste période baroque milanaise du XVIIème siècle. A l’époque, le théâtre est construit pour l’aristocratie et devient un carrefour de rencontres, où s’enchaînent événements politiques, culturels et économiques. La célébrité du théâtre découle de ces fêtes somptueuses et fastes. Aujourd’hui, la salle de 200 places brille grâce sa splendeur d’autrefois et son élégance due à une restauration savamment orchestrée, fidèle à son passé.

La programmation du Teatro Litta reste dans les thèmes qui ont fait son succès et sa gloire : dramaturgie contemporaine italienne et étrangère et grands classiques sont remis au goût du jour par de jeunes artistes.

 

Piccolo Teatro milan

Piccolo Teatro

Tout part de l’idée de Giorgio Strehler et Paolo Grassi : les deux hommes veulent rendre le théâtre au peuple, qu’ils jugent inaccessible car souvent trop cher pour les classes populaires. En 1947, aidés de Nina Vinchi, ils créent Il Piccolo Teatro. Son slogan : « le théâtre d’art pour tous ». Pensé comme un service public, il offre des spectacles de qualité à bas coût, grâce au soutien de l’Etat et des communautés territoriales. L’idée s’est vite répandue dans toute l’Italie, qui compte aujourd’hui 17 théâtres de ce genre.

Sur scène, on trouve aussi bien des œuvres de théâtre contemporain, des spectacles de danse que des concerts. A souligner également, l’existence d’une école de théâtre.

 

Teatro del verme milano

Teatro Dal Verme

Il est fondé en 1864, en hommage au cavalier milanais Gaetano Ciniselli. Le théâtre prend son nom actuel lorsqu’il est racheté par le noble, Francesco Dal Verme en 1872. Le lieu s’érige comme un temple de l’opérette, point de rendez-vous culturel. Au début du XXème siècle, le Teatro Dal Verme, ouvert aux expérimentations et à la nouveauté, devient un terrain de jeu, une éprouvette géante pour les performances des artistes futuristes. Dans les années 1930, il est transformé en cinéma et des matchs de boxe y sont accueillis. Le succès décline après la Seconde guerre mondiale, signant sa fermeture dans les années 1970. La ville rachète le théâtre et le restaure : le nouveau Teatro Dal Verme est inauguré en 2001.

Le répertoire de ce théâtre est riche et éclectique : on y trouve des concerts de musique classique, de jazz, de blues ou encore de musique moderne. Des pièces de théâtre, des projections cinématographiques, des conférences et des spectacles pour enfants sont également proposés.

 

Teatro manzoni Milano

Teatro Manzoni

Au cœur du centre-ville milanais, dans le fameux quartier du Quadrilatère de la mode, est fondé en 1870 l’un des plus fameux théâtres milanais, le Teatro Sociale di Milano. Son ambition : dépoussiérer le théâtre de prose. En 1873, le théâtre est rebaptisé Teatro Manzoni, après la mort du célèbre écrivain, poète et dramaturge Alessandro Manzoni. Le changement de nom se révèle être une véritable bouffée d’oxygène pour le lieu, qui attire de nombreux spectateurs. Comme beaucoup de bâtiments de la ville, l’édifice ne résiste pas aux bombardements qui frappent l’Italie. En 1943, le théâtre est déplacé et reconstruit Via Manzoni.

Au répertoire : du théâtre de prose authentique et contemporain, de musique classique et des spectacles de cabaret, avec de grands artistes nationaux et internationaux.

 

Teatro Carcano Milan

Teatro Carcano

En 1803, le Teatro Carcano est inauguré à Porta Romana, poumon culturel de la ville. Son architecture est inspirée notamment de la Scala. La programmation et l’intervention d’artistes célèbres, comme le « plus grand violoniste du monde » Niccolo Paganini, attirent la bourgeoisie et la noblesse de la ville. Jusque dans les années 1850, le théâtre, abonné aux événements magistraux, propose des spectacles lyriques et des concerts. A la fin du XIXème siècle, l’endroit voit son succès décliner, malgré la restauration de l’intérieur et de la façade. Il faut attendre le début des années 1980 pour que le Teatro Carcano sorte définitivement la tête de l’eau et retrouve son rôle prépondérant dans l’offre culturelle milanaise. Des artistes majeurs, aussi bien dans le domaine du théâtre que de la danse classique, foulent les scènes du lieu. A l’été 2010, une restructuration totale rajoute de l’ampleur au théâtre, notamment au niveau de la luminosité et de l’accessibilité.

Sur scène, se croisent des œuvres théâtrales classiques intemporelles et des créations contemporaines, mais aussi des ballets et spectacles musicaux. A noter : des événements pour enfants sont aussi au programme.

 

 

0 Commentaire (s)Réagir