Lundi 19 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

8 statues emblématiques de Milan

Par Inès Daneluzzo-Albertini | Publié le 12/07/2019 à 00:03 | Mis à jour le 12/07/2019 à 10:26
Photo : Victor-Emmanuel II à cheval, Piazza Duomo
statue milan

Découvrez quelques-unes des statues incontournables de Milan, qui retracent l’histoire de la ville.

 

1. Victor-Emmanuel II à cheval, Piazza Duomo

Commençons par l’incontournable : la statue voisine de la cathédrale du Duomo, à l’effigie de l’ancien roi d’Italie Victor-Emmanuel II. Surnommé le Père de la Patrie, il est connu entre autres pour son rôle déterminant dans le Risorgimento italien, à savoir l’unification du pays.
Installée sur une place à rayonnement mondial, la Piazza Duomo, la statue représente Victor-Emmanuel II en 1859 lors de la bataille de San Martino. L’histoire de sa fabrication est particulière, car la pièce n’était pas terminée lorsque le sculpteur en charge, Ercole Rosa, est décédé en 1892. Le travail fut repris par Ettore Ferrari et la statue de bronze haute de plus de 5 mètres fut installée en 1896, quasiment 20 ans après sa commande par le fils de Victor-Emmanuel II.


 

statue milan

2. Giulio Ricordi, Largo Ghiringheli

Il s’agit cette fois-ci d’un hommage à une personnalité italienne de la musique classique et de l’opéra du 19ème siècle. La statue date de 1922, dix ans après la mort du musicien Giulio Ricordi, et s’est vu plusieurs fois délocalisée. Elle fut installée d’abord Via Berchet, puis Viale Campania, puis Via Salomone… Aujourd’hui, la statue connaît Milan comme sa poche et règne paisiblement Largo Antonio Largo Ghiringueli où elle fut installée en 2016. La statue a été réalisée par Luigi Secchi.


 

statue 3

3. Léonard de Vinci, Piazza della Scala

Impossible d’évoquer les statues milanaises sans celle à l’effigie du maître florentin Léonard de Vinci, en cette année d’hommage pour le 500ème anniversaire de sa mort ().
Le centre de la Piazza della Scala est occupée par le monument à Léonard de Vinci, signé Pietro Magni et inauguré en 1872, tout juste après la période d’unification de l’Italie. La sculpture en marbre de Léonard de Vinci domine au sommet, perchée sur un bloc de granit rouge au pied duquel se trouvent quatre autres statues, représentant quatre de ses élèves.

 

Cavallo di Leonardo da Vinci - Milan - Italy © RevolWeb | Flickr
Cavallo di Leonardo da Vinci - Milan - Italy © RevolWeb | Flickr

4. Le cheval de Léonard de Vinci, Piazzale dello Sport

Cette statue en bronze située face à l’Hippodrome de Milan devait initialement être installée dans le château des Sforza. C’est Galéas Marie Sforza, ancien duc de Milan, qui en a eu l’idée au 15ème siècle, et commanda la statue équestre géante à Léonard de Vinci. Un projet exceptionnel dont la réalisation fut malheureusement impossible, à cause des moyens de l’époque.
Le projet fut finalement mené à bien des siècles plus tard, en 1999, sous la direction de la sculptrice Nina Akamu, qui termina de réaliser le rêve du visionnaire de Vinci.

 

statue milan

5. Le Tre Grazie, Piazza Piemonte

Les trois grâces, divinités grecques du charme, de la beauté et de la créativité, ont inspiré de nombreux artistes dans l’histoire de l’art, dont le peintre sicilien Salvatore Fiume, auteur de ce triptyque de déesses installé Piazza Piemonte. Inspiration cubiste à gauche, art métaphysique à droite et Grâce dorée et pleine de joie au centre, la polyvalence de l’artiste s’exprime au féminin.
La sculpture en bronze fait partie d’un projet artistique plus global intitulé Il Ciclo delle Ipotesi. L’artiste, sicilien d’origine mais milanais de cœur, s’inscrit à son époque dans le patrimoine historique de la ville. Entre peinture, sculpture, littérature et musique, son épanouissement artistique et intellectuel marque Milan à jamais. En 2013, plus d’une décennie après la mort de Fiume, la ville de Milan lui rend ce précieux hommage, en collaboration avec la galerie d’art Artesanterasmo.

 

statue milan

6. L.O.V.E., le doigt de Cattelan, piazza Affari

L’ironie de l’art contemporain a voulu que la statue présente piazza Affari, représente un gigantesque doigt d’honneur. Ou plus exactement, une main fièrement dressée dont les doigts sont coupés, à l’exception du majeur. La pièce s’intitule L.O.V.E., acronyme de « liberté, haine, vengeance, éternité ».
La statue en marbre de Carrare fait 11 mètres de hauteur et est signée Maurizio Cattelan, célèbre sculpteur contemporain. L’artiste est un expert de la provocation à l’italienne : en 1999, il présentait au public La Nona Ora, représentation sculpturale du pape Jean-Paul II étendu au sol en tenue cérémoniale car frappé par une météorite. Parmi les travaux qui ont fait sa renommée – au prix de polémiques, soit dit en passant –, se trouve aussi la sculpture Him, représentant Adolf Hitler agenouillé comme s’il priait. Une statue vendue pour 17 millions de dollars, lors d’enchères chez Christie’s à New York.
Cette main estropiée a été installée face au palais Mezzanotte de Milan le 24 septembre 2010, à l’occasion de l’exposition personnelle de Cattelan au Palazzo Reale.


 

statue milan

7. Monument à Garibaldi, Piazza Cairoli

Un grand nombre de villes italiennes, ainsi que des villes du monde comme Nice en France, arborent une statue hommage à Giuseppe Garibaldi, personnage historique italien. À Milan, elle se trouve Largo Cairoli, à quelques mètres seulement du Château des Sforza.
Elle fut réalisée par l’architecte lombard Augusto Guidini et l’artiste palermitain Ettore Ximenes. Pour son inauguration à la fin de l’année 1895, le journaliste Felice Cavallotti donna un grand discours d’hommage au père patriote italien.


 

statue milan

8. Indro Montanelli, Giardini publicci de Porta Venezia

Indro Montanelli était un journaliste italien, notamment connu pour avoir fondé et dirigé le quotidien italien Il Giornale et pour avoir été un homme éminent de lettres et de culture. La statue à son effigie se situe dans les jardins qui portent son nom (porta Venezia). Il est représenté assis sur une pile de journaux, en train de taper un texte sur la Lettera 22, célèbre machine à écrire de l’époque qui vit naître ses plus grands textes. L’écrivain aurait célébré ses 97 ans le 22 avril 2006, lorsque le monument fut inauguré.

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Malene.b sam 13/07/2019 - 02:00

Il manque 2 statues importantes pour les français qui font parties de l histoire de la ville; le Napoléon Ier dans la cour de Brera...seule effigie quasi nue de notre empereur (il lui ont mis une petite feuille..) pour le remercier d avoir laissé quelques oeuvres de ses pillages à l académie.. Et Napoléon III au coeur du parco sempione avec le nom de tous ses generaux pour le remercier de tous ce qu il a fait pour la ville notamment en urbanisme. A l inverse du 1er lui est très apprécié dans l histoire milanaise.

Répondre

Que faire à Milan ?

TOURISME

LAC MAJEUR – Escapade aux îles Borromées en une journée

A un peu plus d’une heure de Milan, la petite ville de Stresa est le point départ d’une excursion mémorable : la découverte des îles Borromées, nommées ainsi en raison de leur appartenance